Humble marinier

Discussion dans 'Vos poésies' créé par epervier60, 25 Juillet 2008.

  1. epervier60

    epervier60 Visiteur

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    Humble marinier

    Ce rafiot tangue au gré des flots.
    Le vécu immense, ses craquements salins.
    Danse harmonieuse, vague en repos.
    Le clapotis, l’éveil d’un matin.

    Lover un cordage, fierté d’un marin
    Humant la force marine de ses mains.
    Des vaguelettes accompagnent son plaisir.
    Torse gonflé, le rythme sans défaillir.

    Un roulement non inquiet, l’assurance houleuse.
    Malgré l’agitation, l’océan l’invite avec plaisir.
    Torse gonflé, la force sans défaillir.

    Soudainement, le mistral d’un air menaçant.
    Visage inflexible, l’espoir d’amarrer vitement.
    Des hauts-fonds, la coque se déchire onduleusement.
    La mer enveloppe à tout jamais cet amant.


    André, épervier
     
    1 personne aime cela.
  2. milagro

    milagro Visiteur

    J'aime reçus:
    61
    Points:
    0
    Triste fin, mais je m'incline devant la justesse de vos mots! chapeau épervier
     
  3. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113
    Vos poèmes accrochent toujours par cette belle verve que vous possédez, Epervier.
    Je connais un peu vos écrits et le fait de vous voir chez Wladbladi, est un réel plaisir. Là où vous passez, votre gentillesse et modestie laissent des traces brillantes de qualité d'âme et de coeur. Merci de me redonner l'occasion de vous lire.[06c]
     
  4. epervier60

    epervier60 Visiteur

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    Milagro,

    Il est vrai que la fin est triste mais le marin
    traverse des monts et des vagues de la vie.

    Gazelle 97,

    Je voltige beaucoup et je me suis déposé
    sur ce forum que je trouve fort intéressant.
    Merci de l'appréciation de mes écrits.
    Je vous invite à visiter mon site de poésie

    http://epervierlepoete.iquebec.com/index1.html

    Au plaisir!

    André, épervier
     

Partager cette page