Humeur. Démissionnez-moi

Discussion dans 'Nouvelles (9issass 9assira) & Chroniques' créé par @@@, 21 Novembre 2008.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    C’est des héros, eux deux. Abdelouahed Radi, Mostapha Benali. Deux parfaits gentlemen. Le premier avec ses bons mots et son sourire d’enfant capricieux, le deuxième depuis qu’il a quitté le joli matelas facial que lui offrait sa moustache old school. Radi ne veut plus être ministre de la Justice puisqu’il est devenu numéro 1 de l’USFP, premier parti de gauche au Maroc. Jolie intention. Ça veut dire que le “cumulisme” est vraiment une pratique à bannir. Ça veut dire, aussi, que le statut de numéro 1 de l’USFP est plus conséquent que celui de ministre de la Justice. Que Monsieur Radi le pense et veuille nous en persuader, même à moitié, c’est bien. Dans une démocratie “normale”, on acquiescerait avant de passer à autre chose, un peu comme on commande un apéro avant d’attaquer le menu du jour, sans trop y regarder. Oui, Radi l’a fait…ou presque. Il y a un Mais dans l’affaire. “Encore faut-il que le roi veuille bien de ma démission” , nous signifie Radi, un peu réduit à l’état de héros moins quelque chose, le quart ou la moitié peut-être. Le ministre est respectueux des textes. Il sait surtout, comme nous tous, qu’un petit geste “éthique” peut être assimilé à un acte de rébellion. Ça peut réveiller le lion qui dort dans la forêt, titiller le bon vieux Makhzen. Et déclencher les foudres du ciel ou d’on ne sait plus trop où. Benali, ancien numéro un de la meilleure télévision (un peu) publique, a fait preuve d’un autre genre d’héroïsme. Il a été viré de 2M, alors il demande réparation. 2 milliards, SVP. Ça peut donner des idées à vos employés sur le point de mettre les voiles. C’est bien et c’est pas bien. Monsieur Benali a été nommé par dahir et révoqué sur simple arrêté d’un conseil d’administration. Ça ne se fait pas, pas au royaume de la tradition et de la modernité. C’est ce qu’on croit, pas lui, notre héros, à qui on souhaite bien du courage pour la suite de son recours en justice.




    http://www.telquel-online.com/348/semaine_maroc_348.shtml
     

Partager cette page