Ibrahimovic: "Ou je suis premier ou rien"

Discussion dans 'Espagne' créé par simo160, 15 Octobre 2009.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]

    'Au Barça, même si un joueur est absent, il en reste beaucoup d'autres qui font la différence et qui nous font gagner. C'est ce qui fait du Barça une grande équipe.'

    'Je n'aime pas l'idée d'être le second, le troisième ou le quatrième. Pour moi, c'est comme être le dernier. Soit je suis premier, soit rien du tout' résume Zlatan Ibrahimovic, attaquant du FC Barcelona quand il tente d'expliquer le pourquoi du comment de son caractère de gagneur. Dans une entrevue accordée à la revue 'Barça', Ibrahimovic résume comment ses origines l'ont marqué au moment de développer son talent footballistique sur le rectangle vert. De père bosniaque et de mère croate, Zlatan a grandi dans un quartier modeste de Suède.

    C'est à Rosengard que le numéro 9 blaugrana commença à forger sa forte personnalité: 'Dans la vie tu te dois de rester fort et ne te laisser marcher dessus par personne. Si tu me respectes, je te respecterai. J'aime les gens qui parlent franchement, et qui disent les choses comme elles sont'. Après avoir commencé sa carrière dans le modeste championnat suédois et poursuivi sa trajectoire à l'Ajax d'Amsterdam puis à la Juve et à l'Inter, Ibrahimovic découvre déjà son quatrième championnat. Lorsqu'il parle de son ancienne équipe et des différences entre celle-ci et le Barça actuel, Zlatan, comme toujours, s'exprime franchement: 'A l'Inter, il n'y avait pas tant de joueurs capables de faire la différence. Quand l'un deux n'était pas au top, la partie devenait tout de suite plus difficile. Mais au Barça, même si un joueur n'est pas là, il en reste beaucoup d'autres qui font la différence y qui nous font gagner. C'est ce qui fait une Barça une grande équipe'.

    Avec ses buts et ses passes décisives, Zlatan Ibrahimovic à vite clos le jeu des comparaisons avec Samuel Eto'o. 'Il a fait de très bonnes choses au Barça et j'ai pour cela un grand respect. Il fait partie des grands mais je n'ai pas de pression à l'idée de le remplacer, bien au contraire, c'est une motivation pour moi. Maintenant, je crois que l'on ne peut pas nous comparer, nous sommes des joueurs différents. ajoute-t-il. Après avoir appris aux côtés de Koeman, Capello, Mancini et Mourinho, l'international suédois dit s'être habitué sans aucun souci au nouveau système de Guardiola. 'Il explique très bien ce qu'il attend de toi et il te demande même ce qui te plait le plus dans le jeu, comment tu aimerais jouer... On peut toujours discuter avec lui, et de façon très ouverte. Sa mentalité est une mentalité de vainqueur, comme la mienne. Mais Guardiola aime gagner avec panache et en jouant bien, il te le précise de manière très concrète' déclare-t-il.

    Avec cinq buts pour ses cinq premiers matchs de Liga, Ibrahimovic est entré dans l'histoire du club en devenant la recrue la plus prolifique mais il voit plus loin en voulant devenir le meilleur numéro neuf de l'histoire du Barça. 'Je me rappelle de l'époque de Romario, et après lui de Ronaldo, qui est un des meilleurs joueurs de tous les temps. C'est pour moi le joueur le plus complet de l'histoire. Des joueurs comme Stoichkov, Ronaldo, Romario, Eto'o, et d'autres encore, ont fait des choses extraordinaires pour les socios. Moi aussi je veux laisser ma marque au club'.



    fcbarcelonaclan

     

Partager cette page