Il pleut des oiseaux morts : coïncidence ou fin du monde?

Discussion dans 'Scooooop' créé par FoX, 5 Janvier 2011.

  1. FoX

    FoX حديدان آل نهيان Membre du personnel

    J'aime reçus:
    164
    Points:
    63




    Après l'Arkansas, c'est la Louisiane qui ramasse des oiseaux tombés du ciel...

    Alors que les autorités américaines ont conclu lundi à une grosse frayeur qui aurait causé la mort de plus de 5.000 oiseaux dans la ville de Beebe, dans l'Arkansas, durant la nuit de la Saint-Sylvestre, de nouveaux cadavres ont été découverts mardi en Louisiane. Il s'agit de la même espèce, des carouges à épaulette, mais cette fois pas de feux d'artifice qui auraient pu effrayer les oiseaux et les pousser à s'envoler dans la panique et à se cogner contre les murs et les arbres. Le phénomène inquiète les Américains, certains allant jusqu'à évoquer la fin du monde, mais ne serait, selon les ornithologues, qu'une coïncidence.

    Un atterrissage d'urgence mortel

    Pour Philippe Dubois, ornithologue membre de la LPO (Ligue de protection des oiseaux), les deux phénomènes ne sont pas nécessairement liés et ne peuvent, pour l'instant, indiquer une autre piste d'explication que celle avancée par les services vétérinaires de l'Arkansas: «La seule explication scientifique raisonnable reste celle d'un mouvement de panique en pleine nuit, explique-t-il à 20minutes.fr. Pour les oiseaux retrouvés dans l'Arkansas, on n'a identifié aucun poison ou lésion neurologique».
    Dérangés en pleine nuit par des bruits violents, les oiseaux, qui passent la nuit en bande dans des dortoirs abrités du froid et des prédateurs, auraient alors adopté une stratégie de fuite consistant à s'abattre au sol. Mais en ville et sous l'effet de la panique, l'atterrissage est plus compliqué: «Ils se sont posés en urgence et se sont écrasés sur le bitume», constate Philippe Dubois.

    Pas de «début de fin du monde»

    Selon l'ornithologue, la même chose a pu se passer en Louisiane: «Il y a peut-être eu bruit ou des gens se sont amusés à faire exploser des pétards pour voir ce qui se passait...». Mais pas de «début de fin du monde» en vue pour Philippe Dubois: «C'est un phénomène exceptionnel à cause du grand nombre d'oiseaux morts et parce que ce comportement est très rare. Mais cela existe aussi chez les étourneaux et les oiseaux diurnes lorsqu'ils volent la nuit ou dans de mauvaises conditions météorologiques».

    Quant aux poissons retrouvés morts à quelques kilomètres, aucun lien ne peut être établi par les scientifiques pour le moment.

    Source
     
  2. princess

    princess Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    la ilaha illa lah ........
     
  3. Princesse des Sages

    Princesse des Sages Accro

    J'aime reçus:
    219
    Points:
    63
  4. FoX

    FoX حديدان آل نهيان Membre du personnel

    J'aime reçus:
    164
    Points:
    63
    Après les oiseaux, des millions de poissons périssent mystérieusement en Nouvelle-Zélande, au Brésil et dans la baie de Chesapeake, le plus grand estuaire des Etats-Unis, dans l'Etat du Maryland.

    [​IMG]


    [​IMG]

    [​IMG]


    Une découverte qui interpelle après la mort énigmatique de milliers d'oiseaux dans les Etats américains d'Arkansas et de la Louisiane ainsi qu'à Falkoping, une petite ville du sud-ouest de la Suède. D'après le quotidien Baltimore Sun, deux millions de poissons morts ont été dénombrés dans la baie de Chesapeake. Un décès imputé, selon Dawn Stoltzfus, porte-parole du département de l'Environnement de l'Etat du Maryland, à une crise d'hypothermie ("cold-water stress", dans le texte) consécutive à un brutal bouleversement thermique. D'après D. Stoltzfus, des cas similaires furent relevés en 1976 et 1980.

    Au Brésil, pas moins d'un quintal de sardines et de poissons-chats jonchait le sol de villes portuaires sans raison apparente, alors que les plages de la péninsule de Coromandel (Nouvelle-Zélande) étaient tout aussi mystérieusement recouvertes de cadavres de poissons, dont la plupart étaient éborgnés.

    Ces événements inexpliqués surviennent après la découverte de milliers d'oiseaux morts, en Arkansas, Louisiane et plus récemment en Suède. La jour de l'An, la ville de Beebe (Arkansas) comptait les cadavres d'oiseaux. Une habitante du Kentucky a vu sa maison cernée par des dizaines d'oiseaux morts. Dans le même temps, près de 100 000 poissons sont apparus à la surface d'une rivière de l'Arkansas, 160 km à l'ouest de Beebe.

    Source
     
  5. anasamati

    anasamati Accro

    J'aime reçus:
    109
    Points:
    63
    Il y avait aussi la disparition mysterieuse des abeilles en europe il y a 2 ans
     
  6. ID^^

    ID^^ Accro

    J'aime reçus:
    375
    Points:
    83
    dart'ha la pollution galak la fin du monde
     
  7. prince d'amour

    prince d'amour ZaKaRiA

    J'aime reçus:
    210
    Points:
    63
    la hawla wala 9owata ela be allah
     
  8. alexander

    alexander Weld Azrou Membre du personnel

    J'aime reçus:
    230
    Points:
    63
    du meme avis.
     
  9. PortaVoz

    PortaVoz Visiteur

    J'aime reçus:
    8
    Points:
    0
    Hadi raha alamat sa3a , o bnadem howwa li dar had chi , la pollution partout , la hawla wala kowwata illa billah.
     
  10. 7amil almisk

    7amil almisk مهدي يعقوب عاشق الأحرف

    J'aime reçus:
    173
    Points:
    63
    daba hadok mmalin le3wiina , rahom kaywejdo nnas lchi haja baghyen ynawdoha f 2012 ou daba kaytfellaw 3la nnas bla fin du monde
     
  11. sophie22

    sophie22 MOUHAMMED KHAYRO LKHAL9

    J'aime reçus:
    77
    Points:
    0
    la nature agonise
    ça dechir le coeur
     
  12. inspiration08

    inspiration08 allahoma ghfir denoubana

    J'aime reçus:
    229
    Points:
    0
    la ilaha illa allah
     

Partager cette page