[INFO]Formule 1 : Saison 2008

Discussion dans 'Motosport' créé par osiris, 14 Mars 2008.

  1. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Formule 1 : Saison 2008

    Le Duel des Titans est ouvert, la saison 2008 vient d'annoncer son debut , beaucoup de changements ont eu lieu lors de la pause , chaque equipe a essaye de faire le necessaire pour ameliorer son niveau, le depart de noms connus sur la scene et l'arrivee de jeunes pilotes motives qui revent de la victoire, on espere pour tout le monde une bonne chance et que le meilleur gagne.

    * Ce Topic sera reserve pour les infos , et les nouveautes en F1

     
  2. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    De la Rosa élu

    L'Espagnol Pedro de la Rosa, pilote essayeur pour l'écurie McLaren-Mercedes, a été élu à la tête du syndicat des pilotes de Grand Prix, vendredi, en marge des premiers essais libres du Grand Prix d'Australie à Melbourne. Il succède à Ralf Schumacher.

    Eurosport
     
  3. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Pneus tendres à Melbourne

    Bridgestone fournira des pneus secs de spécification "tendre" et "medium" aux onze écuries participant au Grand Prix d'Australie. Ces deux types de pneus sont les mêmes que ceux utilisés l'an dernier, même s'il fait nettement plus chaud qu'en 2007.

    Eurosport
     
  4. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Coughlan licencié de McLaren-Mercedes

    L'ingénieur au centre de l'affaire d'espionnage de Ferrari, le Britannique Mike Coughlan, a été licencié de l'écurie McLaren-Mercedes, a annoncé vendredi un porte-parole de cette dernière.

    "L'entreprise a mis un terme à son contrat", a indiqué un porte-parole.

    Coughlan, qui avait déjà été mis à pied, est le récipiendaire des informations confidentielles transmises frauduleusement par un collègue de Ferrari, Nigel Stepney.


    Cette affaire avait valu à McLaren-Mercedes une amende record de 100 millions de dollars (environ 70 millions d'euros à l'époque) et une exclusion du championnat des constructeurs par la Fédération internationale de l'automobile (FIA).

    Une enquête judiciaire est en cours en Italie. Elle a conduit à la récente perquisition du siège de McLaren-Mercedes à Woking, dans le Surrey.


    AFP
     
  5. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Les Grands prix de F1 en deux manches ?

    Le patron de l'écurie Renault de Formule 1, Flavio Briatore, suggère de faire disputer les Grands prix en deux manches de 45 minutes pour améliorer le spectacle, dans une interview au quotidien Le Monde daté de samedi.

    "Il faut améliorer le spectacle offert par la F1", dit-il. "On pourrait imaginer de faire les qualifications le samedi et d'avoir deux courses le dimanche. L'une le matin et l'autre en début d'après-midi, avec un système d'inversion des positions de départ entre les deux courses, comme en championnat GP2".

    En GP2, l'antichambre de la F1, les huit premiers de la première manche sont rangés au départ de la deuxième manche dans l'ordre inverse de leur classement (le huitième part donc en position de pointe).

    "On pourrait aussi imaginer limiter chacune des courses à quarante-cinq minutes", ajoute Briatore.
    "C'est meilleur pour le spectacle, et aussi pour les écuries, puisque, si un pilote a un problème au début de la première course, il peut espérer se rattraper."

    Le patron de Renault F1 estime que cette amélioration du spectacle doit s'accompagner d'un effort pour améliorer les revenus de la F1 : "La F1 doit aller dans des pays qui ont un potentiel commercial pour les constructeurs et les sponsors. Qu'il s'agisse du Moyen-Orient, de l'Extrême-Orient, de la Russie ou de la Chine. Dans le futur, il y aura donc plus de chances que des grands prix aient lieu en dehors d'Europe, car il sera plus intéressant de courir en Corée qu'en Belgique".


    AFP
     
  6. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Todt n'est plus administrateur

    L'ancien directeur de l'équipe Ferrari Jean Todt a quitté son poste d'administrateur délégué mais gardera quelques fonctions au sein de la Scuderia selon la Gazzetta dello Sport.

    Jean Todt gardera cependant la direction des divisions Asie-Pacifique et Europe de l'Ouest de la marque italienne. Il restera au Conseil d'Administration de Ferrari et continuera de la représenter au Conseil Mondial de la FIA.


    Eurosport
     
  7. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Mosley vers un 5e mandat

    Max Mosley, président de la Fédération Internationale de l'Automobile, va briguer un cinquième mandat. Le Britannique est à la tête de l'instance depuis 1991.

    "Je ne sais pas. Quand les gens vous demandent si vous restez, vous devez certainement y penser", a déclaré Mosley au quotidien italien La Gazzetta dello Sport avant d'évoquer ses espoirs pour le futur. "La Formule 1 dont je rêve est une Formule 1 où les pilotes pourraient changer d'équipe d'une course à l'autre pour voir qui est le plus fort" a-t-il lancé.


    Eurosport
     
  8. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    McLaren enfin dernière !

    La Formula One Management (FOM), qui avait autorisé McLaren a investir le 5e garage à Melbourne et à Sepang, après Ferrari, BMW, Renault and Williams, a imposé à l'écurie d'occuper le dernier stand à Manama conformément à son rang de dernière équipe du championnat Constructeurs 2007.


    Eurosport
     
  9. imadici

    imadici Pr. Ìpşø Fąċŧǿ...

    J'aime reçus:
    14
    Points:
    18
    Embrayage : Formule 1 : Bahrein, Dubai, Qatar… et le Maroc ?

    Au Maroc, un circuit permettrait d’avoir de bonnes rentrées financières supplémentaires, en étant utilisé par les différentes écuries de F1, qui viendraient effectuer leurs essais.

    Nasser Khalifa al-Attiyah, président de la fédération des sports mécaniques du Qatar (et non pas Nasser Saleh al-Attiyah qui pilote en rallye-raid pour le team BMW X-raid), a annoncé récemment que son pays envisageait de modifier son circuit afin de pouvoir y organiser un Grand Prix de Formule 1. Ajoutez à cette information toute fraîche, qu’en plus de Bahreïn qui fait déjà partie du calendrier des GP de F1, il y a aussi Abu Dhabi (capitale des Emirats Arabes Unis) qui est inscrite au calendrier de cette même discipline pour l’an prochain. Et nous voilà repartis pour un bon quart d’heure de jalousie et une variation autour du même thème, ayant pour ultime question : pourquoi pas de Formule 1 au Maroc ? Cette question, si elle n’est ni à l’ordre du jour, ni une priorité dans les cartons du gouvernement, reste pourtant d’actualité lorsqu’on connaît tout le prestige qui entoure la Formule 1. La discipline reine du sport automobile, à travers ses courses haletantes et fortement suivies par des millions de téléspectateurs et de fans, reste un incommensurable vecteur d’image. Qu’il soit à Istanbul, Sepang ou Bahrein, un GP de F1 est un peu à l’image d’une finale de Coupe du monde de football : un événement qui mobilise les foules, draine sponsors et médias, fait travailler des gens et donne un sacré coup de fouet sur le plan touristique. Ses retombées ne se font pas qu’en terme d’image, mais se font également ressentir sur les plans économique et financier. Maintenant, et pour revenir à la question fatidique (et fatigante) précitée, que faut-il pour disposer d’un circuit ? La réponse est simple : de l’argent ! Mais combien ? Un bon circuit de F1 ne doit pas coûter moins d’un million de dollars. Serait-il rentable ou vite amorti ? Cela est une autre question. Mais à coup sûr, même sans accueillir un GP de F1, un circuit permettrait d’avoir de bonnes rentrées financières, dès sa première année. Comment ? En étant utilisé par les différentes écuries du plateau mondial, qui viendraient sous le soleil de Marrakech ou Casablanca pour effectuer leurs essais. Il pourrait aussi servir à d’autres disciplines de sport automobile (comme le GP2) ou encore au MotoGP, le championnat du monde de motos. Ceci dit et pour faire venir un jour la F1 au Maroc, il n’y a pas besoin de faire des avances à ses pontes, Bernie Ecclestone en tête. Ce dernier, président de la Formula One Management, a ouvertement manifesté son envie de voir un jour une GP se courir sur le sol marocain. On en vient à la conclusion que le Maroc a tout à gagner en disposant d’un circuit pour compétition automobile. Reste la question de son financement. Et là, on ne saurait faire référence à notre plus grand pilote national, qui n’est autre que Monsieur Max Cohen Olivar. Celui-ci avait bien déclaré sur les colonnes d’ALM en 2006 : «La F1 veut le Maroc ! Mais ce sera au Maroc de financer son circuit».

    source
     
  10. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Affaire Mosley : l'indignation

    Des associations juives britanniques se sont indignées après la diffusion d'une vidéo privée, sur le site du tabloïd News of the World, montrant le président de la FIA, Max Mosley, lors d'une séance sado-masochiste, qualifiée d' "orgie nazie".

    Dans cette vidéo, on entend Max Mosley s'exprimer en allemand et jouer tour à tour le rôle d'un détenu et d'un gardien de camp de concentration. "Si quelqu'un m'avait dit ça sans preuve, j'aurais eu du mal à le croire", a réagi dans The Times Bernie Ecclestone, chargé des droits commerciaux de la F1. Sirling Moss, pilote légendaire des années 50, a parlé d'un "immense choc". Selon le Times, Max Mosley compte porter plainte pour atteinte à sa vie privée par le News of the World. Récemment, Max Mosley avait indiqué qu'il pourrait se représenter à la présidence de la Fédération internationale de l'automobile, en fin d'année.


    Eurosport
     
  11. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Hors-piste :Hamilton à l'amende

    Le vice-champion du monde Lewis Hamilton devra payer 578 euros pour avoir roulé à 196 km/h sur l'A26, fin 2007.

    Eurosport
     
  12. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Mosley ne veut pas partir

    Malgré sa mise en cause dans un scandale sado-masochiste, le président de la FIA Max Mosley a assuré qu'il ne démissionnerait pas. Il conteste d'ailleurs la "connotation nazie" de l'orgie.

    S'il concède que l'épisode est "embarrassant pour dire le moins", il a contesté "une quelconque connotation nazie" dans la séance sado-masochiste à laquelle il a participé, et dont une vidéo a été diffusée dimanche par le tabloïd News of The World.


    Eurosport
     
  13. oisis73

    oisis73 llit3ejjib yettibla

    J'aime reçus:
    139
    Points:
    0
    Scandale Mosley : fuite des sponsors ?

    L'ancien champion du monde écossais Jackie Stewart a prévenu dimanche que le scandale sexuel aux relents nazis touchant le patron du sport automobile, Max Mosley, allait nuire aux intérêts économiques de la Formule 1 en éloignant les sponsors.

    "Dans une organisation, dont le président ou le directeur exécutif est enthousiasmé par la F1, le directeur marketing pourrait dire: +Il se passe beaucoup de trucs en ce moment. Il vaut mieux attendre et voir comment ils gèrent ça", explique l'Ecossais dans un entretien à l'agence britannique Press Association.

    "Un pays musulman ou une grande organisation juive risque de mettre des projets en suspens après ce qu'il s'est passé", ajoute Stewart, qui travaille pour l'un des grands sponsors du circuit.

    Le patron de la F1, Bernie Ecclestone, a fait du Moyen-Orient l'un des marchés prioritaires pour l'expansion de son sport.

    "Quand les contrats existants vont devoir être renouvelés, certains pourraient être mécontents que ce sport ait été souillé, que l'intérêt du Grand Prix, soit soudainement accaparé par une autre question", a expliqué Stewart que Mosley avait décrit l'an passé comme un "idiot certifié".

    Les autorités de Bahreïn ont écrit à Mosley pour lui faire savoir qu'il était persona non grata pour le Grand Prix de Sakhir dimanche.

    Mosley réfute toute "connotation nazie" à la séance sadomasochiste dont des images ont été diffusées la semaine dernière par News Of the World. Il a intenté samedi une action en justice contre le tabloïd qui a répliqué dimanche en publiant le témoignage d'une prostituée ayant participé à la séance.

    Les appels à la démission de Mosley se sont multipliés, l'American Automobile Club (AAA) étant le dernier en date.


    sport
     
  14. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    S. Aguri: Weigl ne confirme pas

    Le groupe allemand Weigl, qui est pressenti pour financer l'écurie Super Aguri jusqu'à la fin de la saison, n'a pas souhaité confirmer ni infirmer cette hypothèse. C'est ce qu'a déclaré un porte-parole du groupe spécialisée dans la conception d'usines et machines-outils.

    Selon le site internet d'autosport, le patron du groupe, Franz Josef Weigl, aurait rencontré les dirigeants de Super Aguri et leur aurait offert un partenariat de 8 millions d'euros.


    Eurosport
     
  15. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Super Aguri se retire

    L'écurie japonaise Super Aguri, qui connaît d'importantes difficultés financières, se retire, a annoncé mardi son patron, Aguri Suzuki.

    "J'ai participé au Championnat depuis deux ans et quatre mois avec l'écurie Super Aguri mais je suis au regret de vous informer que l'équipe va cesser toutes ses activités à partir d'aujourd'hui", a expliqué M. Suzuki, cité dans un communiqué.


    Eurosport
     
  16. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Modification des qualifications

    Suite au retrait de Super Aguri, la FIA a décidé de légèrement modifié le format des qualifications pour les Grand Prix de Formule 1. Il n'y a désormais plus que 20 monoplaces au départ contre 22 auparavant.

    Dans la première partie (Q1) seules 5 voitures seront éliminées à l'issue des 20 minutes au lieu de 6 auparavant. En Q2, ce sera la même chose avec également une monoplace écartée de moins. Enfin la Q1 rassemblera toujours les 10 meilleurs voitures qui s'affronteront pour décrocher la pole position.


    Eurosport
     
  17. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Sato chez Honda ?

    Sans volant depuis la disparition de l'écurie Super Aguri, Takuma Sato (JAP) pourrait retrouver un poste d'essayeur chez Honda.

    Eurosport
     
  18. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    STR3 : Toro Rosso renonce

    Toro Rosso a renoncé à lancer sa nouvelle monoplace, la STR3, dès le Grand Prix de Turquie de dimanche en raison du manque de pièces de rechange. Ceci fait suite à l'accident de Sébastien Bourdais lors d'essais privés à Barcelone, en marge du GP d'Espagne. Nouveau délai : le GP de Monaco, le 25 mai.

    Eurosport
     
  19. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Ferrari range son aileron

    L'écurie Ferrari a déclaré qu'elle n'utiliserait pas le nouveau nez avant de sa monoplace au Grand Prix de Turquie. L'équipe italienne a affirmé que ce nouvel aileron fonctionnait très bien mais qu'elle s'en servirait seulement si ce dernier produit un avantage, ce qui ne sera pas le cas à Istanbul.

    Eurosport
     
  20. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Kovalainen au départ

    Heikki Kovalainen (FIN/McLaren) a satisfait jeudi matin les tests médicaux exigés par la FIA pour participer au GP de Turquie, ce week-end. Il devait s'y soumettre suite à son accident au GP d'Espagne.

    Eurosport
     

Partager cette page