Interview avec Ronaldo

Discussion dans 'Football' créé par osiris, 22 Février 2008.

  1. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Ronaldo: "Ce sera très dur"

    [​IMG]

    Ronaldo, opéré après une rupture totale du tendon rotulien du genou gauche, s'est montré prudent sur ses chances de rejouer. Le Brésilien, qui n'en est pas à sa première blessure grave, explique qu'il lui faut déjà penser à sa rééducation avant de songer à rejouer.

    RONALDO, allez-vous rejouer au football?

    R: Cet accident est très récent, et personne ne s'y attendait. Cela a été un coup très dur au physique et au moral. Je n'arrive pas encore à réaliser ce qui s'est passé. Comme la dernière fois (rupture du tendon rotulien du genou droit en avril 2000, ndlr), je ne dois pas encore penser à mon retour, je dois seulement penser à faire la meilleure rééducation possible. Ce sera vraiment très dur, encore une fois. Mon coeur me dit de rejouer mais mon corps me donne des signaux de fatigue et de souffrance. Si à la fin je suis bien physiquement, bien sûr que je rejouerai au football.

    Comment vous sentez-vous moralement?

    R: Cela a été très dur mais, pour le moment, j'affronte cet obstacle, et on verra. Je vais faire du mieux possible, je vais travailler très dur pour la rééducation. Mais j'ai réalisé beaucoup de mes rêves, j'ai conquis tout ce que j'avais rêvé de conquérir, avec beaucoup de sacrifices, et je me sens épanoui, comme homme et comme joueur.

    Comment abordez-vous la rééducation?


    R: Je connais exactement les phases à traverser, ce ne sera pas facile. J'ai l'expérience de la première blessure, qui alors était une chose nouvelle pour moi, et de la récupération.

    En cas de retour au football, est-ce que ce sera au club brésilien de Flamengo, qui a affirmé sa volonté de vous engager?

    R: C'est un rêve d'enfant de jouer à Flamengo, et j'ai toujours voulu terminer ma carrière là-bas. Mais je ne dois pas y penser maintenant. Il y a cet obstacle, il faut le dépasser. A Milan, j'ai un contrat qui se termine en juin. Ca m'attriste vraiment que mon histoire avec le Milan se soit passée ainsi. Je remercie de leur soutien mes coéquipiers et tout mon entourage, qui ont souffert avec moi.

    Cela signifie-t-il que vous ne jouerez plus pour le Milan, ni en Europe, mais plutôt au Brésil, où les exigences physiques sont moins fortes?

    R: Je ne sais pas ce qui arrivera. Je sais seulement que je veux guérir et revenir à 100%. J'espère revenir, mais je ne sais pas si mon histoire se continuera à Milan ou ailleurs. Personne ne peut le décider maintenant, et moi encore moins.

    Cela vous attriste-t-il d'envisager que vous pourriez ne jamais plus retrouver le haut niveau?


    R: Pour l'instant, non. Pour l'instant, mes buts, c'est mon genou! (rires) Je verrai ce qui se passera. Mais c'est sûr que je suis prêt à tout.


    Eurosport
     

Partager cette page