IPC 2006 dans le monde : Perception de la corruption : Le Maroc en 79e position

Discussion dans 'Info du bled' créé par oisis73, 7 Novembre 2006.

  1. oisis73

    oisis73 llit3ejjib yettibla

    J'aime reçus:
    139
    Points:
    0
    Le Maroc s¹enlise dans la corruption. L¹indice de perception de la corruption dans le monde (IPC 2006) publié hier par Transparency International le confirme. Classé à la 79 ème position, le pays est de loin derrière de nombreux pays par rapport auxquels il prend des avantages politiques et économiques. L¹association marocaine de lutte contre la corruption (Transparency Maroc) s¹en inquiète et appelle à la mise en ¦uvre d¹un plan d¹action de lutte contre la corruption et à la ratification de Convention des Nations Unies de lutte contre la corruption.

    Parmi les 163 pays touchés par les enquêtes relatives à la mesure de l¹ IPC 2006, le Maroc occupe la 79ème position avec une note moyenne de 3,2 points sur 10 dans l¹échelle de transparence.
    Ce classement dénote de l¹aggravation du phénomène de la corruption et enregistre une chute notable par rapport à l¹année 2002, quand le pays était à la 52 ème place, contre la 70 ème en 2003, 77ème en 2004 et 78 ème en 2004.
    Selon les données de l¹IPC2006, le Maroc se compare à des pays comme le Burkina Faso, Lesotho, Moldovia ou le Trinidad.
    Au sommet de l¹échelle, figurent la Finlande et l¹Irlande avec 9,6 points, la Suède (9,4 points).
    Devant cette situation, Transparency Maroc (TM) appelle les pouvoirs publics et toutes les parties concernées à « saisir la gravité de la situation et ses implications néfastes sur l¹économie et la société marocaines et l¹accès aux services publics ainsi que l¹impact de ce classement sur l¹image du pays et de ses institutions ».
    Dans un communiqué rendu public hier, TM réaffirme que « la prolifération de la corruption constitue un obstacle grave face aux ambitions et tentatives de réforme sur les plans économique et social » et considère que cette « situation préoccupante exprime la faiblesse des institutions de contrôle et d¹exécution et l¹absence de critères objectifs exclusifs lors de la prise des décisions et l¹ineffectivité et le détournement des lois ainsi que l¹absence d¹une justice indépendante »
    TM estime que « le renversement de la tendance » exige de la part des pouvoirs publics, la nécessite urgente de mise en ¦uvre « de manière concertée » d¹un plan d¹action de lutte contre la corruption et la ratification de Convention des Nations Unies en la matière, et notamment « la mis en place d¹une agence de lutte contre la corruption bénéficiant de l¹indépendance sur le plan des moyens humains, financiers et matériels et gage de son efficacité et crédibilité ».
    « La lutte contre la corruption n¹est pas une fin en soi, précise TM, mais plutôt « un moyen pour développer et renforcer la construction démocratique et la mise en place des conditions du développement durable et la promotion de l¹attractivité de l¹économie marocaine »
    Il est à souligner que l¹IPC s¹effectue sur la base des résultats de 6 sondages différents réalisés par des organismes indépendants en consultant les milieux d¹affaires, des analystes de risques-pays, des diplomates et des universitaires.

    Al bayane​


     
  2. tarix64

    tarix64 Visiteur

    J'aime reçus:
    46
    Points:
    0
    Re : IPC 2006 dans le monde : Perception de la corruption : Le Maroc en 79e position

    même en corruption on est pas fotu d'étre 1er [22h]
     
  3. ذات النقاب

    ذات النقاب أختكم في الله

    J'aime reçus:
    102
    Points:
    48
    Re : IPC 2006 dans le monde : Perception de la corruption : Le Maroc en 79e position

    ah ah galik dowal 3arabiya hiya aktar fassad idari ktar min dowal ifri9iya fa9ira wa la america latiniya
     

Partager cette page