Islande - Article publié le : dimanche 21 mars 2010

Discussion dans 'Info du monde' créé par شمس الغروب, 18 Avril 2010.

  1. شمس الغروب

    شمس الغروب Touriste

    J'aime reçus:
    16
    Points:
    18
    Islande - Article publié le : dimanche 21 mars 2010 - Dernière modification le : dimanche 18 avril 2010

    Evacuations après l'éruption d'un volcan en Islande
    Près de 600 personnes ont été évacuées de leur domicile dans le sud de l'Islande en raison de l'éruption, qui n'a pas fait de victimes.
    Reuters / Ragnar AxelssonPar RFI
    L’Islande est en alerte : près de 600 personnes ont été évacuées par précaution de leur domicile dans le sud de l'Ile, suite à l'éruption très forte du volcan Eyjafjallajökull, dans la nuit du samedi 20 au dimanche 21 mars. Trois aéroports, dont celui de la capitale Reykjavik, ont été fermés et tous les vols au départ ou à destination de l’Islande restent suspendus.

    L'éruption a débuté peu avant minuit dans la région du glacier Eyjafjallajökull, le cinquième plus grand glacier du pays. On pouvait voir ce dimanche de la fumée sortant derrière l'Eyjafjallajökull, situé à environ 160 km de Reykjavik, et des nuages de cendres dans le ciel. L'air chargé de cendres est le plus grand problème aux alentours du volcan et ces cendres peuvent être dangereuses pour les animaux.

    La police a déclaré l'état d'urgence au niveau local et envoyé des secouristes pour aider à l'évacuation des quelque 600 personnes vivant non loin du lieu de l'éruption. Trois centres d'accueil ont été ouverts par la Croix-Rouge.

    La zone est bouclée et les routes d’accès sont fermées. La fissure du volcan à travers laquelle des coulées de magma sont sorties se situe entre deux larges glaciers, l'Eyjafjallajökull et le Myrdalsjökull. « Le volcan est couvert de glace qui est en train de fondre, et c’est sans doute là le danger le plus important. Surtout que ce volcan domine en fait la côte sud de l’Islande et la route nationale 1 est juste en dessous, peut-être à une trentaine de kilomètres. On va dire que c’est loin. Mais non, ce n’est pas si loin que ça. Et donc il peut y avoir des coulées d’eau et de boue », prévient Pierre Briole, géophysicien à l'Ecole normale supérieure (ENS) de Paris.


    Dossier spécial
    18/04/2010 - Transport / Europe
    Le nuage de cendres paralyse le ciel
    Modifier

    La dernière éruption volcanique sur l'île remonte à 2004 et, dans la zone des deux glaciers, à 1821 et 1823. De faibles séismes dans la zone toute la semaine dernière ont précédé l'éruption. «Ça, c’est la grande différence entre les éruptions volcaniques et les séismes. Les éruptions volcaniques sont toujours précédées de signes précurseurs. C’est le cas ici. On sait depuis plusieurs mois que la sismicité a augmenté. En revanche, ce que l’on ne sait pas faire à l’heure actuelle, c’est prévoir l’amplitude d’une éruption », explique Pierre Briole.

    tags : Environnement - Islande

    http://www.rfi.fr/contenu/20100321-evacuations-apres-eruption-volcan-islande
     

Partager cette page