Israël/Syrie: si attaque, l'Iran ripostera

Discussion dans 'Info du monde' créé par @@@, 30 Avril 2010.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    L'Iran ripostera si Israël lance une attaque contre la Syrie, a affirmé aujourd'hui le vice-président iranien Mohammad Reza Rahimi à la fin d'une visite de deux jours à Damas.

    "Nous serons aux côtés de la Syrie contre toute menace (...) et si les violeurs de la terre palestinienne veulent tenter quelque chose nous leur couperons les pieds", a déclaré M. Rahimi lors d'une conférence de presse commune avec le Premier ministre syrien Mohammad Naji Otri.

    "La Syrie est un pays fort, prêt à contrer les menaces. Sans aucun doute, l'Iran soutiendra la Syrie par tous les moyens et de toutes ses forces (...) face aux ennemis et aux violeurs de la terre de Palestine", a insisté M. Rahimi selon la traduction arabe de ses déclarations en persan.

    Pour M. Rahimi, dont le pays est un proche allié de la Syrie, "les menaces israéliennes (proférées contre Damas) sont sans importance", car "personne ne réussira à ébranler l'amitié et l'appui iraniens à la Syrie".

    Le président israélien Shimon Peres a récemment accusé la Syrie de fournir au Hezbollah libanais des missiles Scud, susceptibles d'atteindre l'ensemble du territoire d'Israël.
    Mardi, le secrétaire américain à la Défense Robert Gates a accusé la Syrie et l'Iran de livrer au Hezbollah des roquettes et des missiles de plus en plus sophistiqués, estimant que cela "déstabilisait" la région.

    La chef de la diplomatie américaine, Hillary Clinton, à son tour a averti hier le président syrien Bachar al-Assad que ses "décisions pourraient signifier la guerre ou la paix dans la région".

    Un transfert d'armes de la Syrie au Hezbollah, "en particulier de missiles à longue portée", menacerait la sécurité d'Israël, "déstabiliserait profondément la région" et violerait la résolution de l'ONU régulant les importations d'armes au Liban, a-t-elle souligné.

    Durant la guerre de l'été 2006 entre Israël et le Hezbollah, le mouvement chiite libanais avait tiré plus de 4.000 roquettes contre le nord d'Israël. Le conflit a fait plus de 1.200 morts côté libanais en majorité des civils, et 160 côté israélien.

    .






    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2...-israelsyrie-riposte-eventuelle-de-l-iran.php
     

Partager cette page