Jérusalem-est : "une insulte" (USA)

Discussion dans 'Info du monde' créé par @@@, 12 Mars 2010.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    [​IMG]


    Hillary Clinton tance Netanyahou

    La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a appelé aujourd'hui le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou pour condamner son attitude "profondément négative" envers Washington, employant des mots très durs envers le principal allié des Etats-Unis au Proche-Orient.

    Hillary Clinton, "irritée" d'un nouveau coup dur pour le processus de paix, a signifié à son interlocuteur que l'annonce de nouvelles constructions juives à Jérusalem-Est était "un signal profondément négatif quant à l'approche par Israël de la relation bilatérale".

    La démarche est aussi "contraire à l'esprit du voyage du vice-président" américain Joe Biden, a-t-elle dit, selon ses propos rapportés par le département d'Etat. "La secrétaire d'Etat a dit ne pas comprendre comment ceci avait pu se produire, en particulier sachant le grand intérêt des Etats-Unis pour la sécurité d'Israël", a indiqué le porte-parole, Philip Crowley.

    La dureté du ton employé par la chef de la diplomatie américaine est pratiquement sans précédent dans les relations entre Israël et les Etats-Unis. Joe Biden avait déjà dit "condamner" l'initiative d'Israël, employant là encore un terme presque inédit entre les deux proches alliés.






    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2...WWW00857-hillary-clinton-tance-netanyahou.php
     
  2. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Jérusalem-est : "une insulte" (USA)



    L'annonce par Israël de la construction de 1.600 logements juifs à Jérusalem-Est est ressentie comme une "insulte" par les Etats-Unis et met en danger le processus de paix enclenché avec les Palestiniens, a jugé le principal conseiller de Barack Obama.

    Cette annonce a été vécue comme un "affront" par Washington, a dit David Axelrod sur la chaîne CNN. "Cela a été une insulte. Mais surtout, cela a sapé la très fragile tentative d'amener la paix" au Proche-Orient, a dit M. Axelrod. "Nous venons tout juste d'entamer des négociations indirectes. Nous faisons la navette entre les Palestiniens et les Israéliens. Et le fait que cette annonce intervienne à ce moment-là est très destructeur", a-t-il ajouté.

    L'annonce d'Israël de construire de nouveaux logements juifs dans le secteur à majorité arabe annexé de Jérusalem-Est intervenue lors de la récente visite du vice-président américain Joe Biden dans la région et a immédiatement provoqué un tollé au sein de l'administration Obama. M. Biden a accusé le gouvernement israélien de "saper la confiance nécessaire à des négociations fructueuses" avec les Palestiniens.

    Usant de la même rhétorique, la secrétaire d'Etat Hillary Clinton a qualifié l'attitude israélienne de "profondément négative" envers Washington, lors d'un entretien téléphonique de près d'une heure avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu vendredi. Durant l'entretien accordé à CNN, David Axelrod a estimé que M. Netanyahu avait reçu le message envoyé par Washington.

    De son côté, le chef du gouvernement israélien a lancé au début d'une réunion du cabinet dimanche: "A la lecture des journaux, je propose qu'on ne se laisse pas emporter et qu'on se calme. Nous savons traiter ce genre de situations avec sang-froid".





    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2...FILWWW00116-jerusalem-est-une-insulte-usa.php
     
  3. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    سفير إسرائيل: علاقاتنا بالولايات المتحدة في أدنى مستوياتها


    أكد سفير إسرائيل لدى الولايات المتحدة أن العلاقات الأمريكية الإسرائيلية وصلت إلى أدنى مستوياتها خلال 35 عاماً، بسبب خطة الاستيطان في الضفة الغربية، والتي تهدد بإخراج جهود السلام مع الفلسطينيين عن مسارها، الإثنين 15-3-2010.

    وتعارضت تصريحات السفير الإسرائيلي مايكل أورين، وهو مؤرخ بارز في شؤون الشرق الأوسط، مع تصريحات رئيس الوزراء الإسرائيلي بنيامين نتنياهو الذي قال إن الخلاف بسبب الإعلان عن خطة البناء، واعتبره تحت السيطرة.

    ونقلت صحيفة يديعوت أحرونوت عن أورين قوله في إفادة هاتفية مطلع الأسبوع الجاري مع دبلوماسيين إسرائيليين آخرين "علاقات إسرائيل مع الولايات المتحدة تمر بأسوأ أزمة منذ عام 1975 ... أزمة ذات أبعاد تاريخية"


    http://www.alarabiya.net/articles/2010/03/15/103088.html
     
  4. s_shadow

    s_shadow Power Schtroumpf

    J'aime reçus:
    55
    Points:
    48
    USA : "pas de crise avec Israël" (Obama)

    Le président américain Barack Obama a affirmé hier qu'il n'y avait pas de crise entre les Etats-Unis et Israël, malgré les échanges virulents entre les deux alliés à propos des nouvelles constructions récemment décidées par l'Etat hébreu à Jérusalem-est.

    Interrogé sur la chaîne Fox news sur l'existence d'une telle crise, le président américain a répondu "non", soulignant que les Etats-Unis avaient "un lien spécial avec Israël qui ne va pas disparaître". "Israël est l'un de nos plus proches alliés", a-t-il ajouté au cours de cet entretien, précisant que "parfois les amis sont en désaccord".

    La tension entre les deux pays a atteint des sommets après de vives critiques américaines sur la décision du gouvernement israélien de construire des logements supplémentaires dans le secteur oriental annexé de Jérusalem, annoncée en pleine visite du vice-président Joe Biden en Israël la semaine dernière.

    Les déclarations du président américain, les premières depuis l'émergence de la querelle diplomatique, interviennent alors que Washington attend toujours une réponse formelle du premier ministre israélien Benjamin Netanyahou aux protestations américaines sur les nouvelles constructions. Le porte-parole du département d'Etat Philip Crowley avait dit mardi s'attendre à une conversation "très bientôt" entre la chef de la diplomatie américaine Hillary Clinton et Benjamin Netanyahou.


    Source : Le Figaro
     

Partager cette page