Jamal Zougam clame son innocence et nie tout lien avec Al-Qaïda

Discussion dans 'Info du bled' créé par Casawia, 1 Juin 2005.

  1. Casawia

    Casawia A & S Forever

    J'aime reçus:
    145
    Points:
    0
    Le marocain Jamal Zougam, l'un des poseurs présumés des bombes lors des attentats du 11 mars 2004 à Madrid, a profité de sa comparution hier en tant que témoin au procès de la cellule du réseau Al-Qaïda en Espagne, pour dire qu'il était innocent et «très mal traité en prison». «J'ai travaillé en tant que commerçant jusqu'au 13 mars (2004) quand ils sont venus m'arrêter à ma boutique, sans que je sache rien.», a-t-il dit.

    Jamal Zougam tenait une télé -boutique dans le quartier de Lavapies où auraient été vendus les téléphones portables qui ont servi pour faire exploser les bombes à bord des trains de banlieue de Madrid qui ont fait 192 morts. Un de ces téléphones retrouvé dans le sac d'explosifs qui n'a pas explosé a mené les enquêteurs vers cette boutique et à Zougam.

    Par ailleurs, plusieurs témoins l'auraient reconnu à bord de l'un de ces trains comme un éventuel poseur de bombes. Dans ses dépositions à la barre, il a nié toute relation personnelle avec le chef présumé de cette cellule, le Syrien Imad Eddine Brakt Yarkas, dit «Abou Dahdah».


    Il a reconnu qu'il le connaissait dans le même quartier de Lavapies comme tous les autres commerçants. Durant sa comparution au début du procès, le Syrien avait indiqué que ses contacts avec Zougam relevaient du commerce et qu'il ne le considérait pas comme un bon musulman pratiquant parce qu'il le voyait «sortir avec les filles».

    Source: Le Matin


    [Fichier joint supprimé par admin]
     

Partager cette page