Japon : le partenariat en marche

Discussion dans 'Info du bled' créé par Casawia, 30 Novembre 2005.

  1. Casawia

    Casawia A & S Forever

    J'aime reçus:
    145
    Points:
    0
    Sa Majesté le Roi Mohammed VI, dont la visite officielle au Japon prend fin aujourd’hui, a présidé la signature de plusieurs accords entre les deux pays. Le Souverain a décoré plusieurs personnalités marocaines et japonaises par la même occasion.

    La visite officielle de Sa Majesté le Roi Mohammed VI au Japon, devant se terminer ce 30 novembre 2005, a été marquée par la signature de plusieurs accords de coopération entre les deux pays.
    mardi 29 novembre 2005, le Souverain et le Premier ministre japonais, Junichiro Koisumi, ont présidé la signature de multiples accords de partenariat entre le Royaume du Maroc et le Japon.

    Il s’agit notamment de deux mémorandums signés par les ministres des Affaires étrangères des deux pays.
    Le premier mémorandum instaure des consultations politiques entre lesdits départements ministériels à travers des réunions régulières dédiées aux divers aspects des relations bilatérales et à un échange de points de vue sur les questions d'intérêt commun aussi bien au niveau régional qu'international.

    Ces consultations, selon le mémorandum signé entre les deux pays, se tiendront une fois par an au niveau des hauts fonctionnaires. Le deuxième mémorandum a trait à la promotion des échanges culturels entre les deux pays.
    Il prévoit des échanges d'étudiants, d'artistes et d'écrivains mais aussi l'organisation d'événements culturels, la promotion de l'échange de livres, de périodiques et de publications.

    Les autres accords ont été signés par Fathallah Oualalou, ministre des Finances et de la Privatisation, et Katsutochi Kaneda. Ils portent sur trois notes dont la première est relative à un prêt japonais destiné au financement d’un projet de développement et d'assainissement de l'Office national de l'eau potable (ONEP) et du projet d'électrification rurale (III) de l'Office national d'électricité (ONE). Ce projet devra bénéficier, en priorité, aux populations rurales du Maroc. Le deuxième document établit une nouvelle formule d'assistance financière japonaise hors-projet qui consiste à accorder au Maroc une facilité en devises pour être utilisée dans le cadre de son développement. Le dernier porte sur la fourniture d'équipements de sonorisation, d'éclairage et d'audiovisuel à la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc. Le Maroc et le Japon ont décidé par ailleurs de supprimer les visas pour les détenteurs de passeports diplomatiques et des services des deux pays. Cette mesure entrera en vigueur dès le 1er janvier 2006.

    Le même mardi 29 novembre 2005, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a reçu, au Palais Akasaka à Tokyo, lieu de résidence du Souverain, plusieurs personnalités marocaines et japonaises que Sa Majesté a décorées pour leur contribution au raffermissement des relations entre le Maroc et le Japon. Ces personnalités proviennent aussi bien du milieu diplomatique, associatif qu’économique. Elles ont été décorées de Wissams Alaouis de divers ordres.
    A Tokyo toujours, le Souverain a assisté à un déjeuner offert en son honneur par le Premier ministre japonais juste avant de rendre une visite de courtoisie à la Diète japonaise pour des entretiens avec les présidents des deux Chambres d’élus de ce pays (représentants et conseillers)

    Sa Majesté le Roi devra quitter le pays du Soleil Levant ce mercredi 30 novembre 2005 à l’issue de cette première visite officielle du Souverain depuis son intronisation. Le Japon comptait, en octobre 2004, une petite communauté ne dépassant pas 215 personnes. A la même date, l’ONMT avait décidé de fermer sa représentation à Tokyo alors que les échanges entre les deux pays restent en deçà des solides relations unissant Tokyo et Rabat.


    Par : Mohammed Boudarham (Avec Map)
    Aujourd'hui Le Maroc

     

Partager cette page