Jaume Ferrer officialise sa candidature à la présidence

Discussion dans 'Espagne' créé par simo160, 30 Décembre 2009.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    Le vice-président du Barça a annoncé qu'il se présentera aux élections à la présidence du club...

    [​IMG]


    Le vice-président barcelonista Jaume Ferrer a annoncé qu'il prendra part aux élections à la présidence du FC Barcelone, qui auront lieu au printemps 2010, ce qui conduit à affirmer que la direction actuelle ne proposera pas une candidature unique. Ainsi, après le pas en avant donné la semaine dernière par Ferrer, il est attendu qu'un autre vice-président, Alfons Godall, plus proche du président Joan Laporta, qui a toujours défendu que la meilleure option pour la direction actuelle était de se positionner unie autour d'un seul candidat pour les prochaines élections, pour lesquelles le propre Laporta ne peut plus se présenter.

    Jaume Ferrer s'est rendu aux micros de 'Catalunya Ràdio' pour annoncer sa "conviction, espoir et envie" de préparer une candidature pour atteindre la présidence du FC Barcelone, pour laquelle se sont déjà manifesté les socios suivants : Jaume Guixa, Sandro Rosell et Agusti Benedito. Ferrer a assuré par la suite à l'agence EFE que le pas donné est "définitif" et qu'il n'y aura pas de marche arrière possible, jusqu'au point que la machine électorale a été mise en marche ce lundi.


    Les intenses conversations entre Jaume Ferrer et Alfons Godall ont toujours buté sur la même personne : l'intransigence du premier à accepter que le dirigeant Xavier Sala i Martín continue d'être lié au club dans une future direction, tout comme le directeur général, Joan Oliver, et de la part du second, d'admettre dans la liste certains noms et doter Ferrer de la vice-présidence première dans son équipe. Ainsi, et alors que le FC Barcelonais vient de remporter le 6° titre d'une année 2009 inimaginable, une nouvelle crise s'ouvre au sein de la direction, donc les conséquences pourrait pousser le président du club à décider d'une restructuration des fonctions de ses partenaires au conseil, après la dernière il y a tout juste quelques mois.


    sourve
     

Partager cette page