Jettou recrute 865 diplômés au chômage

Discussion dans 'Info du bled' créé par freil, 8 Septembre 2006.

  1. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    865 diplômés-chômeurs seront recrutés d’ici septembre 2007. Un accord a été conclu dans ce sens sous la présidence du Premier ministre. Les groupes concernés se sont engagés à suspendre toute forme de protestation.


    Le Premier ministre Driss Jettou, a eu, mardi, une rencontre avec les représentants des groupes des diplômés de l'enseignement supérieur à la recherche d'emploi, avec lesquels il a été convenu, plus tôt dans la journée, d'intégrer 865 diplômés dans la fonction publique sur plusieurs étapes au cours de la période allant de septembre 2006 à septembre 2007.
    Cet accord a été concrétisé au cours d'une réunion tenue, sur ordre du Premier ministre, entre des représentants du gouvernement et des trois groupes des diplômés, à savoir "l'Union des cadres supérieurs au chômage" (541 personnes), groupe "Al-Amal des docteurs au chômage" (155) et le groupe "les cinq des cadres supérieurs au chômage" (169). Lors de cette rencontre, M. Jettou a exprimé sa satisfaction quant aux résultats positifs et prometteurs du dialogue avec les représentants de ces groupes, saluant "le grand esprit de responsabilité" ayant marqué ce dialogue et la "maturité" de la jeunesse et sa qualification, ainsi que son engagement à adhérer aux grands chantiers que connaît le Royaume.
    Et de souligner que cette rencontre s'inscrit dans le cadre d'une "politique gouvernementale volontariste visant la promotion de l'emploi et témoigne de la priorité qu'accorde le gouvernement de SM le Roi à la jeunesse, notamment les diplômés de l'enseignement supérieur". «Cette rencontre, a ajouté le Premier ministre, constitue également un couronnement de l'initiative gouvernementale visant l'intégration de cette catégorie dans la vie professionnelle dans le cadre des mécanismes issus des assises nationales "initiatives pour l'emploi" et des postes d'emploi assurés annuellement par la fonction publique».
    Pour leur part, les représentants des groupes des diplômés qui ont signé le procès-verbal de cette réunion, ont salué cette décision, faisant part de leur souhait d'accélérer la mise en application de cet accord en vue de clore définitivement ce dossier.
    Aux termes de cet accord, l'intégration des concernés au sein de la fonction publique se fera conformément aux dispositions juridiques et administratives fixées par le gouvernement pour l'accès à cette fonction. L'accord stipule que ce dossier soit traité selon une approche "préférentielle" visant à accorder la priorité aux membres de ces groupes et l'envoi de la liste des noms des diplômés concernés à l'ensemble des administrations, des institutions et entreprises publiques.
    En vertu de cette approche, la commission technique chargée de suivre ce dossier entamera les contacts nécessaires avec les ministères, les institutions et les entreprises publiques concernées en vue de concrétiser ces priorités, en plus de l'octroi d'une autorisation exceptionnelle de la part du Premier ministre pour les diplômés ayant dépassé l'âge légal de recrutement, et ce conformément aux normes administratives en vigueur dans ce domaine.

    MAP
     

Partager cette page