Jeunes diplômés: 43,4 mois pour trouver un job!

Discussion dans 'Scooooop' créé par fax02, 1 Août 2009.

  1. fax02

    fax02 Stranger in the life Membre du personnel

    J'aime reçus:
    128
    Points:
    63
    [​IMG]


    · Plus on a fait d’études, plus on reste au chômage


    · Pour toutes les catégories, il faut compter 36,3 mois


    LES diplômés avec un niveau d’études supérieur sont les plus exposés au chômage. C’est une réalité que l’enquête nationale sur l’emploi 2008, réalisée par le Haut commissariat au plan (HCP), a concrétisée en chiffres. En 2009, la situation est toujours la même. Selon le HCP, les hauts diplômés ont toujours du mal à trouver du travail (voir L’Economiste du mercredi 29 juillet). 68,1% des chômeurs sont des diplômés (74% en milieu urbain contre 44,6% en milieu rural).
    La durée moyenne du chômage était de 36,3 mois (plus de trois ans) en 2008 contre 37,6 en 2007. Ce sont les sans-diplômes qui ont profité le plus de cette baisse (-10%) contre seulement -3 ,7% pour la population ayant un diplôme moyen.
    Pour les hauts diplômés, la situation s’est dégradée de 3,3% passant de 41, 8 mois en 2007 à 43,4 en 2008. Leur effectif a atteint 247.000 personnes. Plusieurs raisons expliquent cette dégradation. D’abord, le marché est plus demandeur de profils autres que ceux qui sortent massivement des universités. Ensuite, le niveau est souvent décrié par les recruteurs. A cela s’ajoute le fait que ces derniers ont une certaine préférence pour le diplôme étranger et les formations professionnalisantes. Cela sans oublier que la tendance actuelle du marché de l’emploi, hormis quelques formations (ingénierie, école de commerce), est tournée plus sur des profils de techniciens et techniciens spécialisés. Les titulaires de diplômes étatiques ont des difficultés à trouver du travail. Mais, avec le système LMD, la situation pourrait évoluer pour certaines filières seulement. Les formations généralistes ne verront pas leur situation changer.
    Selon le HCP, les principales circonstances qui sont à l’origine du chômage portent sur l’arrêt de l’activité (34,3%), l’achèvement des formations (22,6%) et l’arrêt des études (19,4%).
    Par nature des secteurs recherchés, l’enquête révèle que 27,5% des personnes avec un diplôme supérieur ont un réel penchant pour la fonction publique. Les sit-in qu’une fraction de ces diplômés, qui n’arrivent pas à ce reconvertir, organise régulièrement, appuient la donne. Mais il faut bien souligner que d’autres ont pu réussir cette reconversion en optant par exemple pour la formation professionnelle.
    La majorité des autres diplômés et sans diplôme opte plutôt pour le secteur privé (36,2% et 39,1% respectivement).
    Des résultats de cette enquête il en ressort que l’initiative personnelle, visant la création d’entreprise ou le lancement dans des professions libérales (avocat par exemple), est très limitée car 72,4% des diplômés chômeurs désirent travailler en tant que salariés.

    l'economiste
     
  2. basma880

    basma880 Touriste

    J'aime reçus:
    4
    Points:
    18
    nariii c grav had chi, hia ri nhebsso l9raya o safi , had chi laaa yobachir bilkhir :s
     
  3. pilar

    pilar Zzzen Attitude

    J'aime reçus:
    53
    Points:
    28
    franchement j y crois pas trop... generalement le sondages fait au Bled reflete mal la réalité... Vous seriez d'accord qu'un non diplomé trouve 1 job a 28 mois et un diplomé qlq soit l niveau a plus de 40 mois ??!!!!????
     
  4. alexander

    alexander Weld Azrou Membre du personnel

    J'aime reçus:
    230
    Points:
    63
    ca depend du diplome,

    mon frere, medecin, n a chome que qq mois. juste le temps d'attendre le concours et ces resultats.

    par contre j ai mon oncle , ingenieur d agriculture qui a chome pour des annees et enfin il a emigre en Canada.
     
  5. basma880

    basma880 Touriste

    J'aime reçus:
    4
    Points:
    18
    wé mé fo savoir ke ces enketes se font sur la base des personnes inscrites à l'anapec ,
     
  6. coucou07

    coucou07 Visiteur

    J'aime reçus:
    62
    Points:
    0
    non seulement les sondages se font selon les personnes inscrites dans l'anapec, mais aussi celui du ministère supérieur et de la formation des cadres à RABAT, car il y a un bureau bien précis dont les diplômés licences, maitrise DESA et doctorat s'y inscrivent.

    le chômage dépend de la nature du diplôme et de son secteur d'activité, y en a qui ne chôment guère, comme les médecins et ingénieurs civile, pharmaciens....

    et y en a ceux qui chôment longtemps comme par exemple ceux qui ont un doctorat en arabe moderne ou éducation islamique, phylosophie......
     
  7. casawia94

    casawia94 Sousou

    J'aime reçus:
    367
    Points:
    83
    wa rani golt m3a rassi nkhroj men l9raya men 4 éme , ban lia andirha :)
     
  8. amine.k.

    amine.k. Devine

    J'aime reçus:
    14
    Points:
    0
    5la3tina a sahbi bhad l'article:mad:
     

Partager cette page