Jeux Olympiques L'argent pour le Maroc

Discussion dans 'Scooooop' créé par acha3ir al majhoul, 24 Août 2008.

  1. acha3ir al majhoul

    acha3ir al majhoul Accro

    J'aime reçus:
    184
    Points:
    63
    Jaouad Gharib termine deuxième dans l'épreuve du marathon

    Première médaille olympique pour Jaouad Gharib. L'athlète marocain s'est en effet adjugé, dimanche, la deuxième place de l'épreuve du marathon des Jeux Olympiques de Pékin.
    Onzième aux Jeux d'Athènes, Gharib qui avait renoncé aux Mondiaux d'Osaka a sauvé la face du sport national en offrant ainsi une deuxième médaille au Maroc après celle de bronze remportée par Hasna Benhassi sur le 800 m dames. Gharib est arrivé second avec un chrono de 2h 07 min 16 sec juste derrière le Kenyan Samuel Kamau Wanjiru (2:06:32). Et c'est l'Ethiopien Tsegay Kebede qui a pris la troisième place en 2 h 10 min 00 sec. Jaouad Gharib, double champion du monde (Paris 2003 et Helsinki 2005), était en quête d'une médaille olympique, chose qu'il a fini par décrocher grâce essentiellement à sa force endurance.

    Car, malgré la forte chaleur et l'humidité de la capitale chinoise, Gharib a fourni un effort énorme pour rester près du peloton de tête. A maintes reprises, les athlètes kenyans, emmenés par Samuel Kamau Wanjiru, ont relevé le rythme de la course pour semer leurs poursuivants, mais c'était sans compter sur
    la forte détermination de Jaouad Gharib.

    Ce vétéran, originaire de Khénifra, n'a en aucun moment lâché prise. Sa détermination n'a guère de secret car, en effet, cet athlète marocain, second marathonien de l'histoire après Abel Anton à avoir remporté deux championnats du monde consécutifs, souhaitait avant tout terminer sa riche carrière par une médaille olympique. En effet, tout au long de ce marathon, Gharib visait la première place. Un objectif qu'il a, d'ailleurs, failli atteindre. Et en témoigne le timing enregistré.

    Une minute à peine séparait l'athlète marocain du Kenyan Samuel Kamau Wanjiru. «Mon souhait était de conclure mon parcours par un titre olympique avec une médaille d'or à Pékin, mais j'ai obtenu une médaille d'argent qui reste tout de même importante pour moi», a confié Jaouad Gharib à l'agence MAP. «La course était extrêmement difficile à cause de la chaleur et la taille des concurrents kenyans et éthiopiens, qui ont réalisé cette année de bonnes performances notamment à Londres et New York», a-t-il reconnu.


    En raison d'une blessure, notre marathonien avait fait l'impasse non seulement sur les Mondiaux d'Osaka mais il a dû aussi renoncer à plusieurs marathons. En dépit de ses difficultés, la deuxième place à l'épreuve du marathon est plus qu'honorable. En plus, la médaille de Gharib tombe bien puisque le Maroc n'avait que la médaille de bronze de Hasnaa Benhassi. Un bilan maigre pour une participation presque massive.

    Mais le fait le plus marquant est l'absence de médaille chez les jeunes athlètes participant pour la première fois aux JO qui, en principe, représentent la relève de ce sport. Après l'élimination précoce de Mariem Alaoui Selsouli lors des qualificatifs du 5000 m dames et l'échec de Amine Laalou dans le 800 m messieurs, les deux athlètes Lakhouad Btissam et Siham Hilali ont fermé la marche de l'épreuve du 800 m dames. Maintenant avec la médaille de Jaouad Gharib, le Maroc a amélioré son classement en passant de la 74e à la 65e place, toujours loin de la 36e place acquise lors des Jeux d'Athènes.
    ----------------------------------------

    le matin
     
  2. anaayoub

    anaayoub Accro

    J'aime reçus:
    187
    Points:
    63
    comme tjr ta wa7Ed ma kay tssanah a l'arrivé man ghir kamal la7lo li la 3ala9a lih m3a lawafd fine ljami3a fine les autres athletes wach wa7ed a 3ibad allah darb 40 km dyal jri o dakhal deuxiem place o ma l9Ach 7ta li ygoul lih tfou 3lik
    o gal lik al abtal
     
  3. acha3ir al majhoul

    acha3ir al majhoul Accro

    J'aime reçus:
    184
    Points:
    63
    ghir tsana men daba chehrain la magal lik hta howa rah 3tazel
    awla rah bedel jelda o wala 9atari awla bahraini
     

Partager cette page