Jimi Hendrix, opération résurrection (et marketing)

Discussion dans 'Art' créé par @@@, 7 Mars 2010.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    [​IMG]

    Près de quarante ans après sa disparition, un triste matin de l'été londonien, Jimi Hendrix continue de faire l'actualité du rock. La sortie, le 8 mars, d'un CD d'« inédits galactiques » (sic), intitulé « Valleys of Neptune », mobilise le ban et l'arrière-ban.

    Le New York Times considère qu'Hendrix est « une des figures les plus puissantes de notre époque, sans doute plus troublante en termes symboliques aujourd'hui qu'à l'époque de sa mort ». Rolling Stone lui consacre sa couverture et se vante d'un reportage « exclusif ». Uncut, la bible du rock briton indépendant, en profite pour revisiter le périple d'Hendrix à Woodstock et offre à ses lecteurs une sélection de ses disciples les plus tendances.

    Quant à Rock and Folk, ce ne sont pas moins de quatorze pages dédiées à « l'enfant du vaudou », avec en double centrale Jimi se roulant par terre, en octobre 1967, au cours de l'émission Dim Dam Dom. Merci à Jean-Pierre Leloir d'avoir immortalisé le choc entre Hendrix et la sage ORTF, only in Paris.



    Un autodidacte surdoué

    Jimi Hendrix n'a officiellement réalisé que quatre disques de son vivant, mais les 527 concerts de sa fulgurante carrière ont fourni la matière de centaines d'enregistrements, où la masse des bootlegs de facture inégale côtoie les monuments remasterisés de Monterey 67, l'Olympia 68, Woodstock 69 ou Wight 70.

    Hendrix était aussi un autodidacte surdoué, incapable de lire une partition, qui réinvestissait le plus clair de ses cachets dans la location, puis l'achat de studios d'enregistrement dernier cri, où il retravaillait prise après prise, épuisant jours et nuits sur un seul morceau, tâtonnant vers l'au-delà. Cette exigence rarement assouvie a laissé un trésor de bandes inexploitées, que son ingénieur du son de l'époque, Eddie Kramer, le sorcier déjà à l'œuvre sur « Electric Ladyland » a décidé d'exhumer.




    http://www.rue89.com/2010/03/07/jimi-hendrix-operation-resurrection-et-marketing-141775
     

Partager cette page