Jordan Romero, le plus jeune alpiniste à avoir gravi l'Everest

Discussion dans 'Scooooop' créé par @@@, 22 Mai 2010.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    [​IMG]



    EXPLOIT - Il n'a que treize ans et il est américain...

    Un Américain de 13 ans, Jordan Romero, est devenu samedi le plus jeune alpiniste à avoir gravi le sommet de l'Everest, selon son site internet. «L'équipe vient de nous appeler et de confirmer qu'ils sont au sommet de l'Everest, le plus haut sommet du monde. Leurs rêves se sont matérialisés», précise le communiqué diffusé sur le site de Jordan Romero.

    L'adolescent originaire de Big Bear Lake, à 125 km à l'ouest de Los Angeles, est le plus jeune alpiniste de l'Histoire à vaincre le plus haut sommet du monde (8.848 m), une ambition qu'il nourrit depuis qu'il a vu un poster de l'Everest à l'école lorsqu'il avait neuf ans.



    Jordan a déjà escaladé, à l'âge de 10 ans, le Kilimandjaro en Tanzanie (5.895 m), et à 11 ans le Mont McKinley en Alaska (6.194 m) et l'Aconcagua en Argentine, la plus haute montagne du continent américain (6.962 m).



    http://www.20minutes.fr/article/406...s-jeune-alpiniste-a-avoir-gravi-l-Everest.php
     
  2. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Face aux critiques, le père du plus jeune vainqueur de l'Everest se justifie


    Accompagné de son père et de sa belle-mère, l'adolescent originaire de Californie a atteint samedi matin le plus haut sommet du monde (8.848 mètres), battant le précédent record du monde détenu par un Népalais de 16 ans, Temba Tsheri.

    Le père de l'Américain Jordan Romero, le plus jeune alpiniste de l'Histoire à avoir conquis l'Everest, a nié mercredi avoir agi de façon "irresponsable" en emmenant son fils de 13 ans dans une expédition dangereuse, et assuré que tout s'était déroulé "parfaitement".

    Certains alpinistes ont jugé irresponsable de laisser un garçon si jeune relever un défi qui a coûté la vie à des centaines d'adultes chevronnés.

    "Il n'y a rien d'irresponsable là-dedans. Ce jeune homme est allé au sommet du monde. Il n'a pas fait semblant", a déclaré Paul Romero à l'AFP après avoir traversé la frontière qui sépare le Népal du Tibet.

    "Nous étions tellement préparés, tout s'est déroulé absolument parfaitement. C'était une expédition extraordinaire. L'âge ne veut rien dire", a-t-il dit lors de sa première interview en face-à-face depuis la descente.

    Jordan a de son côté reconnu que l'ascension avait été plus dure que prévu et admis avoir "mal aux rotules". Mais être en haut de l'Everest lui a donné un "sentiment unique".

    "C'était très difficile. Plus difficile que je ne le pensais, assurément", a-t-il confié aux journalistes dans la ville népalaise de Liping, à la frontière avec le Tibet, à 110 kilomètres au nord-est de Katmandou.

    "C'était le meilleur moment de notre vie et c'était une vue superbe, plus belle que de n'importe quel autre endroit. Une vue sur le monde", a-t-il dit.




    http://www.lematin.ch/flash-info/coupe-monde/face-critiques-pere-jeune-vainqueur-everest-justifie
     

Partager cette page