Kadiri: le renoncement à la fusion avec le PAM est motivé par le non respect des cond

Discussion dans 'Info du bled' créé par Info du bled, 21 Octobre 2008.

  1. Info du bled

    Info du bled Writer

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    Rabat : Le secrétaire général du Parti National Démocrate (PND), Abdellah Kadiri, a affirmé lundi à Rabat que la décision de renoncer à l'adhésion au Parti Authenticité et Modernité (PAM) est motivée essentiellement par "le non-respect des conditions posées par le PND pour adhérer à cette nouvelle formation, en plus de la violation des dispositions qui devaient servir de cadre à cette fusion". [​IMG]
    La décision du bureau politique du PND d'accepter la fusion "ne signifiait pas la dissolution du parti", au regard de la loi sur les partis politiques qui stipule que la fusion n'intervient qu'après l 'auto-dissolution des partis concernés,conformément à leur statut et ce, après approbation par un congrès, réuni à cette fin, a expliqué Kadiri, lors d'un point de presse.

    Il a ajouté que le réglement intérieur du PND interdit l'auto-dissolution en l'absence d'une décision prise à la majorité des 4/5 des membres, réunis en congrès national.

    "Le nouveau parti, a -t-il relevé, a décidé sans consulter la direction du PND de renoncer aux accords conclus entre les deux parties concernant la composition de la nouvelle formation, et de ne pas retenir la candidature de membres influents du parti pour les dernières élections partielles, outre la non prise en compte des observations et points de vue du PND lors de l'élaboration du statut du nouveau parti".

    Il a souligné que le PND, "partant de sa foi en la justesse de sa cause, a décidé de prendre un ensemble de mesures dont le recours à la justice".

    Il est à relever que cinq formations politiques, à savoir le Parti National Démocrate, le parti Al Ahd, le parti de l'Environnement et du Développement , l'Alliance des Libertés, le parti pour l'Initiative, la Citoyenneté et le Développement, avaient décidé en août dernier, de fusionner en un seul parti, appelé "Autenticité et Modernité".





    Source : emarrakech.info
     

Partager cette page