Keith Ellison, nouveau député au Congrès veut prêter serment sur le Coran

Discussion dans 'Scooooop' créé par FoX, 19 Décembre 2006.

  1. FoX

    FoX حديدان آل نهيان Membre du personnel

    J'aime reçus:
    164
    Points:
    63
    La polémique fait rage après les déclarations de Keith Ellison, premier député musulman élu au Congrès. Il ne veut pas prêter serment sur la Bible, mais sur le Coran, lors de la cérémonie d'intronisation au Congrès.

    Peut-on prêter serment sur le Coran au Congrès américain? ''C'est l'Amérique, pas Keith Ellison, qui décide sur quel livre les membres du Congrès prêtent serment'', tempête l'éditorialiste Dennis Prager, tandis que la conservatrice American Family Association lance une pétition allant dans ce sens. Les propos du représentant démocrate Keith Ellison, souhaitant prêter serment sur le Coran lors de sa cérémonie d'investiture en janvier, ont suscité de vives réactions aux Etats-Unis.

    Remplacer la Bible par le livre saint de l'Islam ''saperait la civilisation américaine''. ''Si vous n'êtes pas capable de prêter serment sur ce livre, n'entrez pas au Congrès.'', lâche encore Dennis Prager.

    La futur directrice de cabinet de Keith Ellison, Kari Moe, fait pourtant valoir que, selon la tradition, la Bible n'est utilisée que pour la photo officielle. Pour elle, la polémique relève d'une ''politique de division''.

    Mais Paul Prager n'en démord pas: ''C'est précisément parce que c'est cérémonial que cela compte pour moi. Les cérémonies sont excessivement importantes. C'est de cette façon qu'une société pose ce qui lui paraît le plus significatif.'' Il ne s'agit pas de religion, estime-t-il toutefois, ne souhaitant pas non plus que l'on interdise au représentant de prendre ses fonctions s'il refuse la Bible

    A 43 ans, Keith Ellison, converti à l'Islam dans sa jeunesse, en fait une question de principe. ''La Constitution garantit à tout le monde le droit de prêter serment sur le livre qu'il préfère. C'est cela, la liberté de culte'', a-t-il déclaré en novembre dernier.

    L'article VI de la Constitution des Etats-Unis d'Amérique dispose qu' ''aucune profession de foi religieuse ne sera exigée comme condition d'aptitude à quelque fonction ou charge publique dépendant des Etats-Unis que ce soit''. Pendant la cérémonie au Congrès, les élus déclarent seulement: ''Je jure (ou affirme) solennellement de soutenir et défendre la Constitution des Etats-Unis (...) avec l'aide de Dieu.''

    SaphirNews


    [​IMG]
     
  2. manson10

    manson10 Visiteur

    J'aime reçus:
    2
    Points:
    0
    Re : Keith Ellison, nouveau député au Congrès veut prêter serment sur le Coran

    Le 7 novembre 2006, lors des élections de mi-mandat, les électeurs du Minnesota ont élu le démocrate Keith Ellison à la Chambre des représentants états-unienne. La particularité de ce résultat est que M. Ellison est le premier musulman à être élu au Congrès. Or, dans un pays où l’appartenance religieuse est considérée comme un élément de la vie publique et où le gouvernement a construit médiatiquement la figure « du » musulman-terroriste, cette élection n’est pas neutre. C’est pourquoi le député du Minnesota a été sommé de prouver sa fidélité aux États-Unis dans une interview diffusée sur CNN. Ainsi, le journaliste Glenn Beck a demandé au nouvel élu : « Ok, ne vous offusquez pas et je connais des musulmans. J’apprécie les musulmans. J’ai été dans des mosquées. Je ne crois vraiment pas que l’islam est une religion maléfique. Je… vous le savez bien… Je crois qu’elle a été détournée, très franchement. Mais tout en disant ça, vous êtes un démocrate. Vous dites « Il faut partir [d’Irak] » et je dois vous demander, je suis nerveux de faire cette interview avec vous à cause de ce que je ressens en vous disant ça : « Monsieur, prouvez-moi que vous ne travaillez pas avec nos ennemis ». »(voir l’intégralité de l’interview en anglais ici).

    Passons sur les circonvolutions politiquement correctes qui précèdent la question en elle-même et sur ce qu’elles révèlent ou non de la gêne réelle ou de façade du présentateur. Cette question est avant tout l’illustration du climat intellectuel qui réside actuellement aux États-Unis. Aujourd’hui, même si des précautions d’usage sont encore de rigueur quand on la pose (et ces précautions ne sont peut-être d’usage qu’avec un élu), la fidélité des citoyens musulmans aux États-Unis apparaît comme une question qu’il est nécessaire de poser. Dans les représentations médiatiques post-11 septembre, chaque musulman est devenu un allié potentiel « du » terrorisme et le sophisme de Daniel Pipes (« Tous les musulmans ne sont pas des terroristes mais tous les terroristes sont musulmans ») fait partie intégrante de la réflexion des figures des médias états-uniens.
    [​IMG]
    Dans un tel contexte, la réponse de M. Ellison, toute en langue de bois patriotique, importe peu. Ce qui compte, c’est que la question ait été posée et que l’interrogation apparaisse donc comme légitime (d’ailleurs, le nouvel élu ne s’insurge pas). L’industrie du divertissement a posé de longue date l’image du musulman/arabe ennemi, les néoconservateurs la martèlent et, aujourd’hui, les médias mainstream posent ouvertement la question de la « double allégeance » de leurs concitoyens musulmans.
    La question posée par M. Beck est la confirmation de l’état d’avancement du processus de diabolisation des musulmans aux États-Unis et de l’unanimisme des élites états-uniennes autour d’idéologie post-racialiste du « Choc des civilisations ».


    source : http://www.voltairenet.org/article144144.html#article144144
     
  3. bombom

    bombom Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : Keith Ellison, nouveau député au Congrès veut prêter serment sur le Coran

    Je commence a croire qu'il y a plus de démocratie dans les pays arabes que dans les usa. Au moyen-orient, les ministres et députés chrétiens ou juifs font le serment sur la bible ou le torat et les musulmans sur le coran
     
  4. L9ant

    L9ant Accro

    J'aime reçus:
    167
    Points:
    63
    Re : Keith Ellison, nouveau député au Congrès veut prêter serment sur le Coran

    Et les juifs qui siègent au Congress, sur quoi prêtent-ils serment ? avez-vous une idée ?
     
  5. manson10

    manson10 Visiteur

    J'aime reçus:
    2
    Points:
    0
    Re : Keith Ellison, nouveau député au Congrès veut prêter serment sur le Coran

    oua had lmirican chabaanin aflam : le journaliste taa ssta hamass ghal le sénateur "est ce que vous ne travaillez pas avec l'ennemi ? ". yakma sshabou chi 007 ? oua bazz.
     
  6. FoX

    FoX حديدان آل نهيان Membre du personnel

    J'aime reçus:
    164
    Points:
    63
    Re : Keith Ellison, nouveau député au Congrès veut prêter serment sur le Coran

    pareil au maroc ... enfin dans les tribunaux :

    Article 88 : (modifié, D. n° 1-93-206 du 10 septembre 1993 - 22 rebia I 1414- art 2) Le tribunal peut toujours, avec l'accord des parties ordonner que le serment sera prêté dans des conditions qui engagent les convictions religieuses de celui qui le prête.

    www.affaires-generales.gov.ma/documents/reglementation/code/1.doc
    _________________________________________________

    aucune idée pour le congrès mais pour les autres institutions ça dépend ... donc c'est un peu du n'importe quoi

     
  7. A_mir

    A_mir les causes perdues...

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    Re : Keith Ellison, nouveau député au Congrès veut prêter serment sur le Coran

    C'est hallucinant: dans le droit, on dit que toute personne est innocente jusqu'à preuve du contraire. Maintenant, "w b l3ellali", on dit: "les musulmans sont coupables jusqu'à preuve du contraire!"
    C'est vrai que lorsqu'on est dans un pays musulman, on ne le sent pas trop, mais imaginez la frustration et l'injustice que doit sentir un citoyen américain (bientôt d'autres pays aussi peut-être*) dans son propre pays!! [21h]

    amma had lmeskhout:
    eh bien c'est logique, puisque déjà la définition de terroriste est biaisée! T'as l'armée israëlienne (j'ai pas trouvé de "i" plus minuscule) qui tue 15 enfants au Liban ou en Palestine, on appellera ça "aléas de la guerre". Et tu prends un chef de famille (un jeune de 16 souvent, puisque les plus âgés sont tués ou en prison) qui voudra empêcher un tank de détruire sa maison à coup de pierre, celui là on l'appellera terroriste!!


    * qui sait, un certain Hamza Fassi-Fihri (d'origine Marocaine) est annoncé Ministrable en Belgique...
     
  8. mr.critic

    mr.critic Visiteur

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    0
    Re : Keith Ellison, nouveau député au Congrès veut prêter serment sur le Coran

    Un juif est pret à pretter serment sur le coran si ça lui arrange. Par consequent les juif ne vont pas trop reflechir avant de poser la main sur la bible
     
  9. lahlou131

    lahlou131 Citoyen

    J'aime reçus:
    8
    Points:
    38
    peut etre sur l ancien testament ca s ils sont croyons -et c tres rare- , mais comme la plus part sont des macons je croie qu ils le font sur le livre des protocoles .
     
  10. FoX

    FoX حديدان آل نهيان Membre du personnel

    J'aime reçus:
    164
    Points:
    63
    USA: Ellison, le 1er parlementaire musulman, a prêté serment sur le Coran

    WASHINGTON - Keith Ellison, le premier parlementaire américain de confession musulmane, a prêté serment jeudi au cours de l'entrée en fonction du 110e Congrès. L'élu du Minnesota a utilisé un exemplaire particulièrement rare du Coran pour cette cérémonie.


    Nancy Pelosi, première femme à présider la chambre basse du Congrès américain, a fait prêter serment à Keith Ellison qui était accompagné de sa femme et de leurs quatre enfants. M.Ellison, un démocrate, a utilisé un exemplaire du Coran emprunté à la bibliothèque du Congrès et ayant appartenu au troisième président des Etats-Unis, Thomas Jefferson.

    "C'est le livre que je lis tous les jours et d'où je tire mon inspiration", a déclaré à la chaîne de télévision ABC News Keith Ellison, né dans une famille catholique et converti à l'islam lorsqu'il était étudiant.

    M. Ellison, un avocat de 43 ans, est également le premier parlementaire noir du Minnesota, un Etat très majoritairement peuplé de Blancs et qui plus est, dans une circonscription considérée comme "la plus blanche" des Etats-Unis.

    Le fait que le parlementaire prête serment sur le Coran avait, il y a une quinzaine de jours, suscité une polémique. Un élu républicain avait exprimé sa crainte de voir compromises les "valeurs et les croyances traditionnelles" des Etats-Unis. Ces déclarations avaient conduit une organisation de défense des droits des musulmans à demander des excuses.

    Le nouveau Congrès issu des élections parlementaires du 7 novembre, avec une majorité démocrate à la Chambre des représentants et au Sénat, a pris ses fonctions jeudi.
    (ats / 05 janvier 2007 00:48)

    Romandie News
     

Partager cette page