Kouchner envisage un État palestinien

Discussion dans 'Info du monde' créé par @@@, 19 Février 2010.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Le chef de la diplomatie française Bernard Kouchner estime qu'"on peut d'envisager" la proclamation et une "reconnaissance immédiate" d'un Etat palestinien avant même les négociations sur ses frontières, dans une interview au Journal du Dimanche à paraître demain.


    "La question qui se pose, en ce moment, c'est la construction d'une réalité: la France forme des policiers palestiniens, des entreprises se créent en Cisjordanie...", a-t-il déclaré. "Ensuite, on peut envisager la proclamation rapide d'un Etat palestinien, et sa reconnaissance immédiate par la communauté internationale, avant même la négociation sur les frontières", a-t-il ajouté. "Je serai tenté par cela (...). Je ne suis pas sûr d'être suivi, ni même d'avoir raison", a-t-il encore avancé.

    Le Premier ministre palestinien Salam Fayyad a déclaré son intention de donner naissance à un Etat palestinien indépendant et viable "dans les faits et sur le terrain" en 2011, quelle que soit l'avancée des discussions avec Israël.

    "Si à la mi-2011, le processus politique n'a pas mis fin à l'occupation, j'ai fait le pari que l'état d'avancement des infrastructures et des institutions palestiniennes créera une telle pression qu'Israël sera contraint de renoncer à l'occupation", a-t-il déclaré à plusieurs médias français qui publiaient aujourd'hui cette interview.





    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2...840-kouchner-envisage-un-etat-palestinien.php
     
  2. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Re : Kouchner envisage un État palestinien

    Israël ne veut pas d'une reconnaissance d'un Etat palestinien avant un accord


    Israël s'oppose à l'idée évoquée par le ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner d'une reconnaissance d'un Etat palestinien avant la conclusion des négociations sur ses frontières, a indiqué dimanche un responsable israélien. «Imposer un tel semblant de solution partielle de l'extérieur va à l'encontre de l'idée même de paix», a affirmé à l'AFP un haut responsable israélien, qui a requis l'anonymat.

    «Accorder une telle reconnaissance alors que les dossiers du conflit ne sont pas réglés ne ferait que jeter de l'huile sur le feu. Cela ne pourrait que pousser les Palestiniens à se montrer encore plus intransigeants et à rendre ainsi tout compromis impossible», a-t-il prédit.





    http://www.20minutes.fr/article/386...nce-d-un-Etat-palestinien-avant-un-accord.php
     

Partager cette page