Légende de l'âme soeur (Platon)

Discussion dans 'Nouvelles (9issass 9assira) & Chroniques' créé par Pe|i, 24 Juillet 2009.

  1. Pe|i

    Pe|i Green heart ^.^

    J'aime reçus:
    501
    Points:
    113
    380 avant JC Au temps jadis, la forme des humains n'était pas ce qu'elle est aujourd'hui, loin de là.

    D’abord, il y avait trois genres chez les hommes, et non pas deux comme aujourd’hui, le masculin, le féminin et un troisième composé des deux autres : l’androgyne.

    Ensuite, chaque humain avait la forme d'une sphère, avec le dos arrondi et des flancs bombés. Ils avaient quatre mains, autant de jambes et deux visages tout à fait pareils sur un cou parfaitement rond; leur tête unique contenait deux visages situés à l’opposé l’un de l’autre; ils avaient aussi quatre oreilles et deux organes de reproduction.

    Ils se déplaçaient ou bien en ligne droite, comme à présent, ou bien dans le sens qu’ils voulaient; quand ils se mettaient à courir rapidement, ils s’y prenaient comme les acrobates qui font la roue en lançant leurs jambes en l’air. Grâce à leurs huit membres, ils avançaient très vite en roulant. Le mâle était enfant du soleil, la femelle, enfant de la
    terre, et l’androgyne enfant de la lune, sœur du soleil et de
    la terre.


    Ces hommes possédaient une force terrible et un orgueil immense. Un jour, ils décidèrent d’escalader le ciel pour combattre les dieux. Alors, le Grand Zeus et les autres dieux réfléchirent à la punition à leur infliger. Ils ne pouvaient pas les tuer au risque de détruire leur espèce mais ils ne pouvaient pas non plus tolérer leur insolence.

    Après réflexion, Jupiter donna enfin son avis: « Je crois qu'il y a un moyen pour qu'ils restent hommes et pourtant moins forts et moins indisciplinés; je vais couper chacun en deux, ils deviendront ainsi plus faibles. » Sitôt dit, sitôt fait : Zeus trancha les hommes en deux.

    Homme, femme, androgyne regrettèrent aussitôt leur moitié et tentèrent de la rejoindre. Une fois la moitié retrouvée, s’embrassant, s’enlaçant l’un à l’autre, ils ne désiraient
    former qu’un seul être et mouraient de faim car ils ne voulaient rien faire séparés. Lorsqu'une moitié mourait, la seconde qui survivait abandonnée, en recherchait une autre à qui s'agripper.

    Depuis ce temps, l’amour réassemble les deux parties de la forme humaine d’origine et les guérit de la blessure des dieux.


    Conclusion :

    C’est le thème de l’amour fusionnel d’une complétude par la recherche de l’autre. C’est l’interprétation romantique par excellence, celle de la jeune fille qui attend son prince charmant et rêve d’amour sans nuage et d’entente parfaite entre des êtres qui se complètent. Le destin de chacun de nous : trouver notre autre moitié.
     
    1 personne aime cela.
  2. ptit_h

    ptit_h Accro

    J'aime reçus:
    192
    Points:
    63
    légende ingénieuse mrci Peli
     
    1 personne aime cela.
  3. Pe|i

    Pe|i Green heart ^.^

    J'aime reçus:
    501
    Points:
    113
    bsa7k khouya mou3ad :)
     

Partager cette page