Légers calembours

Discussion dans 'Vos poésies' créé par epervier60, 27 Avril 2009.

  1. epervier60

    epervier60 Visiteur

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    Légers calembours

    L’encre s’ancre, pauvre cancre.
    D’un bond rebondit le bon.
    Ce lit jusqu’à la lie
    La mer, ma mère.
    Un mur devenu mûr.
    Je suis né, nez en plus.
    Le poing qui marque le point.
    Tout près d’un prêt.
    Et puis, voilà le puits.
    Résonner pour mieux raisonner.
    Le saint encore sain.
    Cette voie qui chemine ma voix.
    Ce toit pour toi.
    Ma tante, tente!
    Que dire du sot sans saut.
    Terrible scène peu saine.
    Salle, rafale, sale.
    Ce temps tant et tant.
    Sûr, est-ce vraiment sur?
    Mon nom est non.
    Laque, loin de ce lac.
    Enfin, la fin de ma faim.

    André, épervier.

     
  2. electronik

    electronik Visiteur

    J'aime reçus:
    59
    Points:
    0
    c jolie bravo

    j ai aimé le jeu de mot
     
  3. epervier60

    epervier60 Visiteur

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    Electronik,

    Les mots sans maux sont remplis d'échos...

    amitiés,

    André,épervier
     

Partager cette page