L'étrange rapt d'un enfant britannique

Discussion dans 'Faits divers' créé par @@@, 17 Mars 2010.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    [​IMG]

    Une rançon aurait été payée à Paris pour la libération, mardi, du jeune Sahil, 5 ans, enlevé au début du mois au Pakistan.

    Après presque deux semaines de captivité au Pakistan, le petit Sahil Saeed a été libéré par ses kidnappeurs, donnant une fin heureuse à un feuilleton qui a tenu en haleine les Britanniques. L'enfant de 5 ans a été retrouvé errant dans un champ à 20 km de l'endroit où il avait été capturé. En pleurs mais en bonne santé. En attendant l'arrivée de son père, il est gardé en sûreté à l'ambassade britannique au Pakistan. Le ministre des Affaires étrangères David Miliband s'est réjoui de cette libération tout en assurant que «tout le crédit revenait aux autorités pakistanaises».

    Cinq arrestations en France et en Espagne

    Après de nombreux rebondissements, l'histoire a pris une tournure encore plus inattendue, avec l'arrestation mercredi de cinq personnes, trois en Espagne, à Tarragone - deux Pakistanais et une Roumaine - et deux en France. En annonçant ces interpellations, le ministère espagnol de l'Intérieur a révélé qu'une rançon a été payée à Paris.

    Sahil qui vit dans la petite ville d'Oldham près de Manchester était parti en vacances deux semaines chez sa grand-mère, à Jhelum, dans le nord du Pakistan. Juste avant son départ pour l'aéroport de Rawalpindi et son retour en Angleterre, Sahil et son père ont été braqués par quatre hommes armés de fusils d'assaut et de grenades. Après avoir volé argent et bijoux les hommes sont partis avec le petit Sahil.





    Soupçons

    Après l'annonce du kidnapping, l'affaire est très vite devenue confuse, avec le retour du père de Sahil en Grande-Bretagne au bout d'une semaine, alors que son fils n'avait pas encore été retrouvé. Au même moment, la police de Jhelum déclarait que les ravisseurs qui demandaient une rançon de 10 millions de roupies (86 000 euros) étaient de mèche avec un membre de la famille.

    Le père, de nationalité pakistanaise, n'a pas non plus expliqué de manière satisfaisante pourquoi il avait pris avec lui le passeport de sa femme, britannique, la forçant à rester à la maison en Angleterre.

    Tous les détails ne sont pas encore éclaircis, mais mardi, juste après la libération de Sahil, Rana Sanaullah, ministre de la Justice dans la province du Penjab pakistanais, a affirmé que les coupables faisaient partie d'un «gang de kidnappeurs international», n'avaient pas de lien avec la famille de Sahil, et qu'une rançon avait été versée en Europe.

    La police de Manchester, qui était en liaison directe avec les forces pakistanaises affirmait que l'enquête avançait rapidement, et qu'il pourrait y avoir des arrestations en Europe.





    http://www.lefigaro.fr/internationa...1-l-etrange-rapt-d-un-enfant-britannique-.php
     

Partager cette page