La «directive retour» toujours controversée

Discussion dans 'Info du monde' créé par fax02, 4 Juillet 2008.

  1. fax02

    fax02 Stranger in the life Membre du personnel

    Inscrit:
    16 Mai 2006
    Messages:
    4195
    J'aime reçus:
    128
    Localité:
    Anywhere
    La Commission européenne a appelé mercredi dernier les pays d’Amérique du Sud à ne pas céder à la «caricature» dans leurs critiques concernant les restrictions à l’immigration imposées par l’UE, après l’adoption récente d’une loi controversée à ce sujet. «Il ne faut pas caricaturer la directive» européenne sur les conditions d’expulsion des sans-papiers de l’UE, «il faut la lire avec attention et comprendre ce qu’elle dit», a déclaré Michele Cercone, porte-parole du commissaire européen chargé des dossiers d’immigration, Jacques Barrot. «La directive introduit finalement un cadre législatif européen qui permettra à la Commission de vérifier le respect de conditions humaines et dignes» pour le retour dans leur pays des immigrés clandestins ou leur expulsion, a-t-il ajouté.
    Cette réglementation, qui autorise jusqu’à 18 mois de rétention pour les sans-papiers et un bannissement de 5 ans, a provoqué un profond sentiment d’injustice et de colère en Amérique latine, qui a reçu pendant des siècles des vagues d’immigrés venus du Vieux continent.

    l'économiste
     

Partager cette page

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées ainsi que pour nos statistiques de fréquentation.