La bombe "gay": quand le Pentagone pensait utiliser la puissance de l'amour

Discussion dans 'Scooooop' créé par le prince, 16 Juin 2007.

  1. le prince

    le prince Visiteur

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    0
    vendredi 15 juin 2007, 16h53
    La bombe "gay": quand le Pentagone pensait utiliser la puissance de l'amour



    WASHINGTON (AFP) - Une bombe "gay" transformant des soldats ennemis en homosexuels préférant faire l'amour à la guerre, l'idée saugrenue avait été proposée en 1994 par un laboratoire militaire au Pentagone, qui n'a pas donné suite.

    Le laboratoire Wright de l'armée de l'air à Dayton (Ohio) réclamait 7,5 millions de dollars pour développer cette bombe contenant un produit chimique au puissant effet aphrodisiaque qui entraînerait "un comportement homosexuel" censé affecter "le moral et la discipline des unités ennemies".

    Le document, déniché en décembre 2004 par le Sunshine Project, une association basée au Texas (sud) et en Allemagne qui milite contre les armes biologiques, agite depuis quelques jours la blogosphère et des médias américains.

    Le Pentagone a confirmé l'existence de cette proposition mais en a minimisé la portée. "Le ministère de la Défense n'a jamais creusé un tel concept (...) et aucun financement n'a été fourni par le Pentagone", a affirmé un porte-parole militaire, le lieutenant-colonel Brian Maka. Il rappelle que l'idée faisait partie d'une série de propositions sur des armes non-mortelles, dont un produit chimique rendant les ennemis très sensibles à la lumière du soleil ou un autre rendant des abeilles agressives et les poussant à attaquer des humains.

    Edward Hammond, du Sunshine Project, conteste toutefois les affirmations du Pentagone. "La proposition n'a pas été rejetée sur le champ. Elle a été examinée par la suite", a-t-il écrit sur le site internet de l'association.


    Il affirme ainsi que l'idée a été insérée en 2000 dans un CD-ROM promotionnel sur les armes non-mortelles par un organisme du Pentagone, basé à Quantico (Virginie), qui avait à nouveau repris l'idée en 2001 dans une étude soumise à l'Académie nationale des sciences.

    Cette histoire de bombe "gay" suscite en tout cas des commentaires moqueurs de bloggeurs. "Si nous avions une bombe gay sous la main, pourquoi ne pas la balancer dans les montagnes d'Afghanistan", s'interroge republicoft.com, qui s'identifie comme noir et homosexuel vivant à Washington.

    "Les imbéciles qui ont eu cette idée devraient être giflés et contraints à écouter les disques de Judy Garland pour le reste de leur vie", écrit un autre bloggeur, Ed Brayton, sur le site Huffington Post.

    Les experts de la question homosexuelle trouvent cela moins drôle. "Cette histoire montre les idées dépassées du Pentagone sur la sexualité et sur la relation entre la sexualité et la notion d'être un bon soldat", estime Aaron Belkin, professeur à l'Université de Californie (ouest) à Santa Barbara.

    "Imaginer que vaporiser un produit chimique sur quelqu'un puisse le rendre homosexuel est grotesque, et imaginer que cet individu transformé en homosexuel devienne alors un mauvais soldat est également grotesque", dit-il à l'AFP.

    www.yahoo.fr
     
  2. L9ant

    L9ant Accro

    J'aime reçus:
    167
    Points:
    63
    Re : La bombe "gay": quand le Pentagone pensait utiliser la puissance de l'amour

    Khass chi w7da b7al hadi ylou7ouha 3la swa3da w lkhalij bach ydawrouha ma binat8oum yba3dou chwia men lmghrib wl mghribiyat !!
     
  3. mmmmmmmmm

    mmmmmmmmm WolfGang

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    0
    Re : La bombe "gay": quand le Pentagone pensait utiliser la puissance de l'amour

    la 7awla wala 9owata ila bilah , ard rassol (saws) barine tlo7o fiha 9anbola kima hadi ila kanet. kone makanetch la faute dyal magribiyat ga3 manwasslo lhad tal daraja.
     
  4. Friend

    Friend Bannis

    J'aime reçus:
    24
    Points:
    0
    Re : La bombe "gay": quand le Pentagone pensait utiliser la puissance de l'amour

    Lmouchkila bennasba l les soldats US, oulli le Pentagone ma3arf8ach........hia anna l3adouw ghadi ichémm dak lkhawar wilou7 sla7 d'accord......walakin ghadi i7iyyé7 3li8oum b ssla7 lakhour [22h]bach igadd l8oum lmil :D
     
  5. atlasabdel

    atlasabdel Visiteur

    J'aime reçus:
    47
    Points:
    0
    Re : La bombe "gay": quand le Pentagone pensait utiliser la puissance de l'amour

    ou surtout jich dial merican fih ljou
     
  6. L9ant

    L9ant Accro

    J'aime reçus:
    167
    Points:
    63
    Re : La bombe "gay": quand le Pentagone pensait utiliser la puissance de l'amour

    Had sla7 lakhour, Chnou houwa lcalibre dialou, w ina 9r6ass kayste3mel ?? [17h]
     
  7. Friend

    Friend Bannis

    J'aime reçus:
    24
    Points:
    0
    Re : La bombe "gay": quand le Pentagone pensait utiliser la puissance de l'amour

    Dak ssla7 a khouya l calibre dialou 18/22 cm Longrifle...oul9our6as dialou,mn nnou3 à fragmentation (tta kaydkhoul f bnadém..3ad kaytfarga3) ...Wa7éd lavantage akhour : Matayzgalch la cible .....b9ouwwat ma3ziza 3lih [22h]

    Supposons le soldat US ghadi tayjri outayzigzagui z3ma bach iflét..Ye3méééééééééééééh fih fih

    Lmou8im chouf had le site pour plus amples détails:

    www.zar3inoufikoum.com
     
  8. L9ant

    L9ant Accro

    J'aime reçus:
    167
    Points:
    63
    Re : La bombe "gay": quand le Pentagone pensait utiliser la puissance de l'amour

    Eh ! ana ma gueltch ylou7ouha f Sa3oudia ard Rassoul SWS, mais guelt ylou7ouha 3la swa3da w bani khlejoun w bani kelkhoun !! kayn fer9 !!
     
  9. Friend

    Friend Bannis

    J'aime reçus:
    24
    Points:
    0
    Re : La bombe "gay": quand le Pentagone pensait utiliser la puissance de l'amour

    Makaynch far9 galak kayn [22h] Bani Khljoun houma bani Kelkhoun trrikt Bani Klboun [06c]
     
  10. mmmmmmmmm

    mmmmmmmmm WolfGang

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    0
    Re : La bombe "gay": quand le Pentagone pensait utiliser la puissance de l'amour

    daba ga3 swa3da o ga3 li saknin fel khalje klab o 7mir o mkalkhine o magloba 3lihom lgoffa o kit3adaw lina 3la mrawatna o andhom floss ma3arfo maydio biha, o 7na lamgrarba wa3rine 9afzine mjahdine kantiro wakha 7az9ine ola.?

    ola 7iit agrlabia dyalhom chadine fel islam 7ssane mana o ra fi2a 9lila menhom hia li kadir lmanakir , o ard sa3odiya ard lwa7ida li kataba9 fiha chari3a

    mabratch tafham lia had l7i9d dyakom 3la lkhalijiyine,, kone konto kat7a9do nafss l7a9d 3la lihood ola lmirikane korah 7na fi khir...
    awadii lah ihdina o safi [06c]
     
  11. L9ant

    L9ant Accro

    J'aime reçus:
    167
    Points:
    63
    Re : La bombe "gay": quand le Pentagone pensait utiliser la puissance de l'amour


    Da77aktini ! wana viwwwwwwwwww ! [05c]

    A sidi yba3dou menna la houma la lihoud !! fssala w7da LLah ykhliha terrika dlkhla !! Cha3b makbout tabe3 gha 9ezzibtou ! fin mma 7ellou jaybin m3ahoum takhallof w lmounkar w lkalakh !
     
  12. younessps2

    younessps2 Citoyen

    J'aime reçus:
    24
    Points:
    38
    Re : La bombe "gay": quand le Pentagone pensait utiliser la puissance de l'amour

    iwa ash ghadi negol allah ye8di makhela9 ;-)
     
  13. sofayto

    sofayto Visiteur

    J'aime reçus:
    57
    Points:
    0
    Re : La bombe "gay": quand le Pentagone pensait utiliser la puissance de l'amour

    wa chouf lik had guens l9rouda fach kayfekrou [21h] mais ki ma gal l9ant o friend rah matsde9ch lihom [22h]
     

Partager cette page