LA BOUGIE DE NOTRE AMOUR

Discussion dans 'toutes les poésies...' créé par HANDALA, 22 Octobre 2005.

  1. HANDALA

    HANDALA Bannis

    J'aime reçus:
    91
    Points:
    0
    De deux c½urs en feu
    Elle s’est allumée
    Puis s’est consumée.
    Elle a diminué
    Imperceptible, peu à peu,
    Des larmes de cire ont coulé
    Du c½ur de la flamme
    Et se sont figées.
    Les larmes succédant aux larmes
    Corolles se sont étalées
    Sur notre socle d’amour
    Mais la flamme brûlait toujours
    Droite ou vacillante
    Étouffée ou brûlante
    Elle vivait doucement
    Chauffait lentement
    En rallumant nos premières larmes.
    Claire et lumineuse dans la nuit
    D’une vie sans charmes
    Elle vivait le temps d’une bougie :
    Hélas, un lèger souffle est passé
    Un mince filet noir s’est élevé…


    un poeme recupere quelques part
     
  2. lawahiz

    lawahiz Visiteur

    J'aime reçus:
    1
    Points:
    0
    Re : LA BOUGIE DE NOTRE AMOUR

    cham3it 7obbina , lol
    fekeratni f wahed lmessra7iya ola man3ref chi mosalssal , hta l ghedda o ne9raha daba 3ini mesdoudine
     
  3. ZIKAS

    ZIKAS Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    117
    Points:
    63
    Re : LA BOUGIE DE NOTRE AMOUR

    trés zoli
     
  4. sofia_harvard

    sofia_harvard Citoyen

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    38
    Re : LA BOUGIE DE NOTRE AMOUR

    wow des paroles winin
     
  5. HANDALA

    HANDALA Bannis

    J'aime reçus:
    91
    Points:
    0
    Re : LA BOUGIE DE NOTRE AMOUR

    merci chabab
     
  6. Stutu

    Stutu Citoyen

    J'aime reçus:
    2
    Points:
    38
    Re : LA BOUGIE DE NOTRE AMOUR

    aghilasse tbarkellah 3lek hadshi zwin 3ndek , merci
     

Partager cette page