La Caravane de la proximité

Discussion dans 'Info du bled' créé par freil, 11 Novembre 2005.

  1. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    Après Tnin Ourika et Sidi Abdallah Ghiyat, à Marrakech, la Caravane de la solidarité a mis le cap sur Essaouira. A 30 kilomètres de l’ancienne Mogador, la Fondation Mohammed V pour la solidarité inaugure à El-Henchane un centre d’accueil pour les handicapés mentaux sans domicile fixe.

    Mercredi matin. La Caravane de la Fondation Mohammed V pour la solidarité fonce vers Essaouira. Après Marrakech et sa région, c’est le tour de l’ancienne Mogador, deuxième étape programmée pour cette première caravane depuis la création de la Fondation en 1999.
    Après environ une heure de route, les trois minibus de la caravane font escale à Sidi Mokhtari, une commune rurale située à quelques kilomètres de Chichaoua. Des femmes aperçoivent les logos de la Fondation et commencent à saluer les différents participants à cette caravane. Khadija Assiraj, la quarantaine, court dans tous les sens, demandant à s’entretenir avec des membres de la Fondation. « J’ai suivi le lancement par le Roi Mohammed VI de la campagne de la solidarité à la télé ainsi que la caravane qui sillonne certaines villes du pays. J’aimerais en fait bénéficier d’une aide de la part de la Fondation Mohammed V pour la solidarité !», lance dans un large sourire cette présidente d’une association locale. Et d’ajouter: «Nous avons créée une coopérative pour vendre les tapis réalisés par les femmes de la région. C’est une activité qui fait vivre près de 80% des habitants de notre commune !». `
    Présidant l’Association de développement et de promotion de la femme rurale de Sidi Mokhtari, Khadija Assiraj n’hésite pas à demander conseil auprès des membres de la Fondation et de les interroger sur les procédures à entreprendre pour bénéficier des aides financières.
    Issue d’un milieu rural défavorisé, cette dynamique femme impressionne par sa maîtrise des nouvelles technologies de l’information ainsi que du circuit du commerce équitable.
    Des projets pour le développement durable de sa région, elle en a à revendre. Pour elle, le passage de la caravane est arrivé au bon moment.
    Après cette halte à Sidi Ghiyat, la caravane poursuit son bonhomme de chemin vers Essaouira.
    Des présidents d’associations locales l’accueillent dans un hôtel de la ville et engagent une séance de travail sur le forum associatif de la solidarité rassemblant les différentes associations voulant soumettre des projets à la Fondation. Le temps presse et le programme de la caravane est chargé. En début d’après-midi, elle prend la direction d’El-Henchane, à trente kilomètres de la ville d’Essaouira.
    La Fondation Mohammed V pour la solidarité y procède à l’inauguration officielle d’un centre d’accueil pour les handicapés mentaux sans domicile fixe.
    Selon un membre de la Fondation accompagnant la caravane, l’objectif de ce projet est d’éradiquer l’impact négatif du phénomène des handicapés sans domicile fixe sur l’activité touristique, la sécurité ainsi que la salubrité publique. D’un coût global de 2 millions de Dh, la Fondation y a participé à hauteur de 400.000 Dh. Après Essaouira, la caravane se dirigera vers El-Jadida, en passant d’abord par Safi et Khmiss Zmamra.


    AUJOURDHUI

     
  2. Noel76

    Noel76 Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : La Caravane de la proximité

    wa taawanou ala albiri wa attakwa
     
  3. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    Re : La Caravane de la proximité

    wala ta3awano 3la l2itmi wal 3oudwane [06c]
     

Partager cette page