La circoncision utile contre le VIH mais pas contre l’HPV

Discussion dans 'Santé & Beauté' créé par raja_casa, 30 Mai 2007.

  1. raja_casa

    raja_casa دمعة و ابتسامة

    J'aime reçus:
    184
    Points:
    0
    La circoncision utile contre le VIH mais pas contre l’HPV


    En mars dernier, l’OMS et l’UNAIDS médiatisaient à l’envie une nouvelle qui pourrait, dans les année à venir, influencer considérablement les modes de prévention du SIDA : selon des études menées au Kenya, en Ouganda et en Afrique du Sud, la circoncision réduirait le risque de transmission du VIH d’approximativement 60 % (est-il utile de rappeler que la circoncision est une pratique vieille comme le monde et que presque 1/3 de la population mâle du globe est opérée ?). Deux mois plus tard RS Van Howe, avec un opportunisme qui force quelque peu l’admiration, s’emparait du concept pour l’appliquer à une autre infection virale qui, elle aussi responsable d’infections potentiellement gravissimes, a fait noircir de nombreuses pages, virtuelles ou non, ces derniers temps : le papillomavirus humain (HPV). La circoncision apporterait-elle, pour cette seconde infection virale, une protection comparable ?


    Pour répondre à cette question, et selon une méthodologie largement employée aujourd’hui, le pédiatre de l’université du Michigan a allumé son ordinateur et réalisé une méta-analyse sur Medline avec les mots clefs les plus adéquats (étaient pris en compte des critères de diagnostic –culture, biopsie, PCR-, d’examen physique et non assertif du statut de la circoncision, et bien sûr de localisation anatomique régionale du prélèvement, dont le corps pénien souvent négligé malgré son important rôle de portage). Seize articles (seulement) contenaient des données concernant à la fois le HPV et la circoncision ; huit répondaient à des conditions diagnostiques acceptables ; trois seulement satisfaisaient à tous les critères d’inclusion. De ces trop rares études incontestables il apparaîtrait, selon l’auteur, que la circoncision ne sert pas à grand-chose en matière de papillomavirus, aucune corrélation significative ne pouvant être démontrée. Et pour ceux qui objecteraient des arguments épidémiologiques, comme une plus grande fréquence du HPV dans des populations latines traditionnellement non circoncises, l’auteur précise que les quelques études disponibles ne sont pas fiables. C’est donc clair, la science n’apporte aucun élément en faveur de la prévention chirurgicale du HPV. Van Howe insiste pour finir que pour évaluer correctement le risque chez le mâle circoncis, il faut tester la surface du corps du pénis lui même ; mais de cela, franchement, on s’en serait douté.


    Dr Jack Breuil

    Van Howe RS et coll. : “Human papillomavirus and circumcision : a meta analysis.” Journal of Infection 2007; 54: 490-96

     
  2. blanca

    blanca Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    160
    Points:
    63
    Re : La circoncision utile contre le VIH mais pas contre l’HPV

    oui effectivement la circoncision est trés importante

    y'avait deja une etude qui dit que la circoncision est bien utile pr prevenir contre les mst et bien bien parmi ces mst le sida
     

Partager cette page