La Corée du Nord a tiré cinq missiles de courte portée

Discussion dans 'Info du monde' créé par @@@, 12 Octobre 2009.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    La Corée du Nord a procédé, lundi 12 octobre, aux tirs d'essai de cinq missiles de courte portée au large de sa côte orientale, selon un responsable sud-coréen. S'exprimant sous couvert de l'anonymat, il a confirmé une information de l'agence Yonhap, qui avait indiqué que les tirs avaient été effectués de la base de lancement de Musudan-ri, sur la côte nord-orientale de la Corée du Nord.

    Il s'agit des premiers tirs nord-coréens depuis juillet. Le 2 juillet, la Corée du Nord avait en effet tiré quatre missiles de courte portée. Deux jours plus tard, le 4 juillet, jour de la fête nationale américaine, elle avait tiré une salve de sept missiles à longue portée, s'attirant de vives critiques des Nations unies.

    Selon l'agence Yonhap, la Corée du Nord a tiré cinq missiles KN-02 d'une portée de 120 kilomètres, deux dans la matinée et trois dans l'après-midi. Le KN-02 est une version modifiée du missile soviétique SS-21. La Corée du Nord, engagée dans un bras de fer avec une partie de la communauté internationale qui l'incite à renoncer à ses ambitions atomiques, procède régulièrement à des exercices et des tirs de missiles arguant de son "droit à l'autodéfense". Ils surviennent surtout lorsque le régime stalinien cherche à marquer son mécontentement ou à peser sur des discussions en cours.

    Les tirs de lundi ont eu lieu alors que le Nord a accepté la semaine dernière un retour sous conditions aux négociations sur son désarmement nucléaire qui, outre Pyongyang, réunissent depuis 2003 la Corée du Sud, les Etats-Unis, la Chine, le Japon et la Russie. Ces discussions sont hébergées par la Chine, proche alliée de la Corée du Nord, mais hostile à une course aux armements nucléaires dans la région.


    Pyongyang avait claqué la porte des négociations en avril et procédé, le mois suivant, à son deuxième essai nucléaire, le premier remontant à octobre 2006. La Corée du Nord a posé comme condition à la reprise des négociations une discussion bilatérale avec les Etats-Unis. Washington a indiqué y être disposé mais dans le seul but de persuader la Corée du Nord de reprendre les discussions à six.


    http://www.lemonde.fr/asie-pacifiqu...q-missiles-de-courte-portee_1252947_3216.html
     

Partager cette page