La critique artiste et la critique rationaliste dans le monde de l'islam

Discussion dans 'Nouvelles (9issass 9assira) & Chroniques' créé par benchamsi, 30 Avril 2009.

  1. benchamsi

    benchamsi Bannis

    J'aime reçus:
    23
    Points:
    0
    La critique artiste est une critique agréable à goûter mais elle est fondamentalement peu sérieuse, inconstructive, et fondée sur pleins de mensonges.

    Les adeptes de la critique artiste sont souvent des hypocrites et des sales menteurs qui avancent qu'ils sont des êtres parfaits et que tout va bien dans leur monde ; mais quand on observe leur système, on trouve qu'il est un des systèmes les plus sales au monde ; on trouve qu'il est un monde horrible bourré des maux et des dérèglements sociaux sans parler des contradictions entre leurs dires et leurs actes ; et à la moindre critique qui va leur ouvrir les yeux sur la réalité amère de leur monde, ils s'excitent et commencent la pratique de leur hobby préféré : l'aboiement.

    Les adeptes de la critique artiste sont des attardés mentaux, des êtres irrationnels qui cherchent à se convaincre et convaincre leur entourage de leur supériorité intellectuelle et religieuse par des slogans mensongers avançant qu'ils sont les meilleurs au monde et qu'ils sont le groupe sauvé qui aura accès direct au paradis. Ils essaient toujours d'imposer leur autorité et leur dernier mot ; et ils font toujours preuve d'intolérance envers les autres qui n'adhèrent pas à leur pensée horrifique et qui ne partagent pas leurs points de vue.

    Les adeptes de la critique artiste sont des êtres sales qui dépassent la saleté de pharisiens. Ils sont des obsédés sexuels qui jugent la femme selon sa virginité charnelle et pas selon sa virginité spirituelle et son niveau intellectuelle, qui privent la femme divorcée de son droit à une nouvelle chance de mariage et qui ne pardonnent jamais les erreurs des fornicatrices et des prostituées même si elles font un repentir sincère. Ils prétendent mensongèrement et hypocritement qu'ils observent rigoureusement et strictement la Loi [Charia] et ils s'autorisent de juger avec sévérité les actions d'autrui et de déclarer « mécréants » ou « apostats » ceux qui n'abondent pas à leur pensée : une pensée qui est en réalité une des pensées les plus sales, les plus obscurantistes, les plus terroristes, les plus injustes, les plus machistes, les plus sexistes, et les plus esclavagistes qu'a connu l'histoire humaine.


    En revanche, la critique rationaliste est une critique désagréable à goûter mais elle est fondamentalement sérieuse et constructive.

    Les adeptes du rationalisme critique savent très bien qu'ils sont des êtres faillibles qui peuvent commettre des erreurs à n'importe quel moment de la vie et qu'ils peuvent les corriger grâce à une autocritique ou une critique venant de l'autre.

    Les adeptes du rationalisme critique ne sont jamais convaincus de leur supériorité intellectuelle ou religieuse. Ils n'avancent jamais qu'ils sont les meilleurs au monde ou qu'ils sont le groupe sauvé qui aura accès direct au Paradis ; mais ils avancent qu'ils cherchent à être les meilleurs au monde et qu'ils œuvrent pour être parmi le groupe sauvé qui aura accès au Paradis. Ils ne cherchent jamais à imposer leur autorité ou leur dernier mot sur les autres. Ils appellent toujours à l'application de la Choura entre les différents citoyens de la nation de l'islam sans distinction d’origine, de statut socioprofessionnel, de race, de sexe, ou de religion ; et ils font toujours preuve de tolérance, tout au moins envers ceux qui la pratiquent avec eux-mêmes et le reste du monde.

    Les adeptes du rationalisme critique sont des musulmans qui se respectent et qui cherchent à évoluer petit à petit dans leur acheminement spirituel et leur apprentissage de la religion ; et qu'il que soit leur degré de piété, ils ne sont jamais sûrs et certains qu'ils font partie du groupe sauvé qui va avoir accès garantie au Paradis.
     

Partager cette page