La CTM confiante malgré l’augmentation du coût du gasoil

Discussion dans 'Info du bled' créé par Med Omar, 3 Avril 2014.

  1. Med Omar

    Med Omar MoUl DéTaILS-GaRoU PiPaS Membre du personnel

    J'aime reçus:
    813
    Points:
    113
    La CTM confiante malgré l’augmentation du coût du gasoil

    Le choc de la hausse des prix du carburant a été bien supporté grâce à l’augmentation du taux de remplissage des autocars. La compagnie mise sur la qualité de service et la sécurité pour se démarquer. Elle exploite 51 lignes avec 209 véhicules.
    [​IMG]
    La hausse du coût du gasoil ne semble pas inquiéter la CTM. Du moins, pas autant que d’autres opérateurs du secteur. Lors de la présentation des résultats annuels du transporteur, son top management semble confiant quant à l’avenir, même si le gasoil représente près de 35% de ses charges. La solution pour limiter l’impact de cette hausse est déjà trouvée. «Sur certaines lignes, les prix actuellement appliqués sont inférieurs aux tarifs maximums autorisés. On pourrait alors prévoir de les relever si le besoin s’en fait sentir», explique Ezzoubeir Errhaimini, PDG de CTM.
    Et à la question de savoir si l’informel ne grignoterait pas les parts de marché de l’opérateur avec ces hausses, là encore l’optimisme est de rigueur. «Dans le transport de personnes, l’expérience a démontré que l’aspect sécuritaire est déterminant dans le choix des clients. Les opérateurs de l’informel qui appliquent des baisses de 30% par rapport aux tarifs maximums ne peuvent totalement répondre aux exigences des clients en termes de qualité et de sécurité», ajoute le patron de la compagnie de transport. Cela n’empêche pas la société d’espérer la conclusion rapide du contrat programme entre l’Etat et les opérateurs afin de restructurer le secteur et réduire ainsi le poids de l’informel.

    Le chiffre d’affaires social a augmenté de 10,6% en 2013
    En dépit des difficultés de l’heure, la CTM a pu maintenir ses indicateurs opérationnels en hausse en misant sur l’augmentation du taux de remplissage des autocars et des recettes au kilomètre. Corrélativement, le nombre de lignes est porté à 51 et les points de vente de tickets à 274. Pour prendre en charge convenablement toute la demande additionnelle, 209 autocars sont en service.
    Ainsi, grâce à une augmentation de 10,6% de son chiffre d’affaires social, la société a pu absorber facilement la hausse de 8% de ses charges pour dégager un résultat d’exploitation en hausse. Afin de continuer à se développer, elle a décidé de desservir le Sénégal, en passant évidemment par la Mauritanie. Ces deux pays ont signé un accord avec le Maroc. Reste à s’entendre sur les modalités d’exploitation.
    Younes Tantaoui. La Vie éco
    www.lavieeco.com

     

Partager cette page