La défense du Milan a tenu bon

Discussion dans 'Uefa competitions' créé par simo160, 29 Mars 2012.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]

    Tout reste à jouer entre le FC Barcelona et l'AC Milan la semaine prochaine au Camp Nou après que les deux équipes se sont séparées sur un score nul et vierge en quart de finale aller de l'UEFA Champions League en Italie.

    L'équipe de Josep Guardiola a dominé la rencontre, notamment grâce à la technique de Xavi Hernández et de Lionel Messi, mais l'arrière-garde des Rossoneri, dirigée par Alessandro Nesta, a défendu sans relâche.


    Les Milanais entraient bien dans le match et, après une première frappe de Kevin-Prince Boateng arrêtée par Víctor Valdés, le Ghanéen tentait à nouveau sa chance dès la 3e minute de jeu. Son tir était contré par Gerard Piqué mais le ballon retombait sur la tête de Zlatan Ibrahimović qui trouvait Robinho. La reprise de volée du Brésilien manquait de conviction et passait largement au-dessus.

    Les Catalans finissaient par entrer dans le match et mettaient en place leur jeu de passes. Sur une frappe de Messi dans la surface, Christian Abbiati ne parvenait pas à capter le ballon et ne pouvait que le repousser dans les pieds de Daniel Alves qui, surpris, était repris par la défense milanaise.

    Juste après le quart d'heure de jeu, le Barça obtenait un coup franc à 30 mètres du but et réalisait une superbe combinaison initiée par Xavi pour servir Alexis Sánchez qui était crocheté par le portier milanais dans la surface. L'arbitre ne bronchait pas.

    Quatre minutes plus tard, Clarence Seedorf trouvait Zlatan à l'entrée de la surface et le Suédois tentait sa chance du gauche mais Valdés anticipait bien et captait le ballon en deux temps. La fin de la première période était dominée par les Blaugrana mais le Milan défendait chèrement sa peau jusqu'au repos.

    Le début de la deuxième mi-temps était à l'avantage des hommes de Massimiliano Allegri qui empêchaient leurs adversaires de développer leur jeu mais ne se créaient pas d'occasions. Vingt minutes après la reprise, Zlatan lançait superbement Urby Emanuelson, fraîchement entré en jeu, en profondeur mais le Néerlandais manquait son contrôle et ne parvenait pas à emmener son ballon vers le but catalan.

    Les dix dernières minutes étaient barcelonaises. Messi s'infiltrait dans la surface et décochait une frappe du gauche à ras de terre à deux minutes du terme sur laquelle Abbiati se couchait pour repousser. Entré en jeu vingt minutes plus tôt, Tello était le premier sur le ballon mais la défense revenait intercepter sa frappe. Chaude alerte pour les Rossoneri qui parvenaient néanmoins à conserver leur cage inviolée avant le match retour en Catalogne la semaine prochaine.

    UEFA
     

Partager cette page