La Grande-Bretagne veut renforcer les liens de coopération avec le Maroc

Discussion dans 'Info du bled' créé par omarigno, 22 Mars 2006.

  1. omarigno

    omarigno Visiteur

    J'aime reçus:
    23
    Points:
    0
    Le gouvernement britannique est déterminé à renforcer les liens de coopération économique, commerciale et politique avec le Royaume du Maroc, partenaire important de l'Union européenne, a indiqué mercredi, M. Barry Marston, Porte-parole du ministère britannique des Affaires étrangères.

    "La Grande-Bretagne, qui se félicite de ces réalisations, fera de son mieux pour soutenir les efforts du Maroc aussi bien dans le cadre bilatéral qu'à travers les différents mécanismes de l'Union Européenne".

    Dans un entretien à la MAP, M. Marston a notamment cité le secteur du tourisme en tant que domaine de coopération qui enregistre des résultats largement satisfaisants, eu égard à la croissance constante du nombre de touristes britanniques qui se rendent au Maroc.

    La visite effectuée récemment au Maroc par le ministre britannique des Affaires étrangères, M. Jack Straw, a permis de parvenir à des résultats très importants, qui ne manqueront pas de donner un nouvel élan aux relations de coopération entre les deux Royaumes, a dit le responsable, citant notamment la décision des deux pays de mettre en place un forum ministériel de dialogue.

    Cette structure, qui devra tenir sa première rencontre à Londres avant l'été prochain, sera le cadre idéal pour étudier tous les aspects de la coopération entre le Maroc et la Grande-Bretagne, a poursuivi M. Marston, relevant que les deux pays disposent de grandes potentialités qui forment la base d'une coopération mutuellement bénéfique.

    " La Grande-Bretagne est déterminée à faire de ce forum un cadre pratique qui débouchera sur des résultats concrets pour le renforcement des relations économiques et du rôle de la Grande-Bretagne dans les efforts de développement au Maroc", a-t-il expliqué.

    Le Porte-parole, qui a souligné l'importance des réformes économiques et financières initiées par le Maroc sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI, a relevé que son pays veut contribuer aux efforts visant à consolider le climat des affaires et des investissements au Maroc.


    " Nous souhaitons voir les compagnies britanniques tirer les dividendes de cette ouverture économique que connaît le Maroc", a-t-il dit, ajoutant que les différentes institutions britanniques, dont la chambre du commerce, doivent accompagner un tel effort.
    Revenant sur les initiatives initiées par SM le Roi, le responsable britannique a cité l'Initiative Nationale du Développement Humain (INDH), la qualifiant de projet "très prometteur", d'autant plus que l'initiative prévoit des actions portant sur un large éventail de domaines intrinsèquement liés à la vie quotidienne des citoyens.

    Des réformes saluées

    "Nous estimons qu'il s'agit-là d'un pas très important pour l'amélioration des conditions de vie de larges franges de la société", a dit le responsable britannique, saluant par la même "la vision progressiste" du Maroc dans ce domaine.

    La réforme du code de la famille représente une autre avancée importante à mettre à l'actif du Maroc, poursuit M. Marston, notant que cette réforme place le Maroc à l'avant-garde des pays arabes et musulmans notamment en matière de promotion des droits de la femme et son rôle au sein de la société.

    "La Grande-Bretagne, qui se félicite de ces réalisations, fera de son mieux pour soutenir les efforts du Maroc aussi bien dans le cadre bilatéral qu'à travers les différents mécanismes de l'Union Européenne", a-t-il dit.
    "Le Maroc vit actuellement une période très dynamique", a encore souligné le Porte-parole du Foreign Office, appelant à la dynamisation des structures de coopération euro-marocaine, le but étant de renforcer la prospérité du Maroc et son développement économique.

    Le responsable britannique a, par ailleurs, salué l'expérience marocaine en matière de démocratisation et de promotion des droits de l'Homme. Dans ce sens, la mise en place de l'Instance Equité et Réconciliation (IER), qui représente une première dans la région arabo-musulmane, émerge comme une initiative importante pour tourner la page du passé. "La mise en place de l'IER s'inscrit naturellement dans le cadre du large projet de réformes initié par le Maroc", a-t-il poursuivi.

    Evoquant la contribution du Maroc aux efforts de paix au Proche Orient, le responsable britannique a relevé que le Royaume, un pays qui a toujours joué un rôle important dans le rapprochement entre Palestiniens et Israéliens, reste bien placé pour apporter sa contribution vers un retour à la table des négociations sur la base de la feuille de route, proposant notamment un règlement durable fondé sur la mise en place de deux Etats indépendants vivant cote à cote dans la paix et la stabilité.

    "Le Maroc est un pays très important qui dispose d'une grande influence dans la région", a-t-il ajouté.
    M. Marston a tenu, par ailleurs, à souligner que son pays fera de son mieux pour obtenir la libération des deux ressortissants marocains, kidnappés en Irak.

    Propos recueillis par Abdelghani Aouifia
    menara.ma
     
  2. Casawia

    Casawia A & S Forever

    J'aime reçus:
    145
    Points:
    0
    Re : La Grande-Bretagne veut renforcer les liens de coopération avec le Maroc

    iyeeeeeeh!! hadechi mouhim bezzaaaf lmghara li 3aychin f negliz.

    j'espere qu'on aura plus d'info sur les differentes companies qui investiront le pays
     

Partager cette page