La grande toile blanche...

Discussion dans 'toutes les poésies...' créé par titegazelle, 26 Juillet 2008.

  1. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113
    Une grande toile blanche d’où la lumière rebondit
    Sans être capable de s’arrêter car il n’y a que le vide.
    Pendant des années, j’ai erré sans trouver
    les couleurs que je cherchais.

    Un certain soir, il y est apparu une timide couleur,
    mais trop fragile, elle semblait vouloir disparaître
    par crainte d’être la seule à y laisser son empreinte,
    par crainte de perdre son rêve et cet espoir
    qui se dessinaient à l’horizon.

    Vaillamment, la toile vide patientait,
    prête à recevoir les couleurs de la vie
    mais toujours aux aguets d’un pinceau
    qui viendrait y déposer la clarté de la lumière.

    Quelles merveilles de voir apparaître
    sur le blanc de la toile une tache de ciel bleu
    accompagnée de l’éclat du jaune
    d’un soleil naissant, mais hésitant.

    Sur un doux fond de tendresse
    les contours apparaissaient plus vivants
    et plus vrais à mesure que la couleur déposait sa chaleur.
    Le rose de l’apprivoisement tout doucement
    s’étira sous les nuages de la délicatesse
    et au fil des jours, le vert de l’espoir pris une intensité telle
    que le velours des roses s’est teinté
    de romantisme en déployant le pourpre de l’amour.


    Dansez sur la toile les bleus et les verts !
    Valsez les jaunes et les bruns !
    Riez les rouges et les orangés !
    Courez les mauves et les lilas !

    Que c’est magnifique de vous voir prendre vie.
    Petit pinceau, tu es magique !
    Tu as réussi là où je croyais avoir échoué et
    tu déposes tes couleurs avec une telle douceur
    et un tel respect que mon cœur en est ému.

    Plus jamais la toile de ma vie ne sera blanche
    car tes couleurs irradient jusque dans mon âme.

    Plus jamais la toile de ma vie ne sera blanche ![06c]

    Texte de @Veloutine
     

Partager cette page