La ménopause: Entre hier et aujourd’hui

Discussion dans 'Santé & Beauté' créé par Casawia, 28 Avril 2006.

  1. Casawia

    Casawia A & S Forever

    J'aime reçus:
    145
    Points:
    0
    La ménopause désigne littéralement l’ "arrêt des règles", c’est-à-dire la fin de la production d’ovules par les ovaires. Ce n’est pas une maladie mais une étape naturelle de l’évolution de l’organisme féminin. Longtemps ignorée par la médecine, la ménopause a peu à peu attiré l’attention du fait de l’accroissement de la longévité.


    Voici un siècle, l’âge moyen de la ménopause était de 45 ans seulement mais l’espérance de vie moyenne ne dépassait pas 50 ans, les conséquences à long terme de la ménopause ne constituaient donc pas un problème de santé publique.

    Aujourd’hui, une femme Marocaine vivant un peu plus de 70 ans en moyenne, alors qu’en 1962, 44 ans auparavant, son espérance de vie ne dépassait pas les 47 ans, presque le tiers de son existence suivra la ménopause. Ainsi, le nombre de femmes ménopausées que compte notre pays dépasse, aujourd’hui, les 2 millions. Et chaque année, ce sont près de cent mille Marocaines qui arrivent à l’âge de la ménopause. Or, l’arrêt de l’ovulation et de la menstruation a de nombreuses conséquences à court et à long terme. Certaines sont bénignes et passagères.

    D’autres comme l’ostéoporose ou les affections cardio-vasculaires sont bien plus graves. C’est la raison pour laquelle la ménopause a été progressivement "médicalisée" non pour la guérir, ce qui n’aurait aucun sens ; mais pour l’accompagner de traitements spécifiques qui en composent les effets négatifs.

    A partir de la puberté, les ovaires de la femme produisent tous les 28 jours environ un ovule, préparé à une éventuelle fécondation. Lorsque celle-ci n’a pas lieu, le vagin rejette la muqueuse utérine gorgée de sang qui était destiné à accueillir l’½uf : ce sont les règles. La ménopause désigne l’arrêt des règles, c’est-à-dire la fin définitive du cycle ovarien. Au cours de son existence, la femme est ainsi programmée pour produire un nombre limité d’ovules.

    L’âge moyen de la ménopause se situe, aujourd’hui, à 50 ans, avec des variations importantes selon les individus. Certaines la subissent au début de la quarantaine, on parle de ménopause précoce ou prématurée, d’autres à l’approche de la soixantaine, elle est dite alors ménopause tardive.

    Prévoir l’âge de la ménopause est désormais possible : la formule repose sur une simple échographie, la technique des ultrasons, utilisée pour observer un f½tus dans le ventre de sa mère. Deux scientifiques de l’Université de St Andrews et du Royal Hospital d’Edimbourg en Allemagne affirment, par cette formule, avoir trouvé une méthode qui pourrait leur permettre de prédire aux femmes âgées entre 25 et 50 ans, la réserve d’ovules dont elles disposent et à quel âge elles devraient connaître la ménopause. Au fond, cela signifie qu’on a maintenant la possibilité de dire à une femme à quelle vitesse avance son horloge biologique et combien de temps il lui reste avant que l’horloge ne termine sa course.

    Les scientifiques ont fait cette découverte en étudiant les conséquences sur les ovaires des radiations subies par des jeunes filles qui ont été traitées contre un cancer durant leur enfance... comme quoi le hasard fait parfois bien les choses. La méthode a déjà permis à des jeunes filles ayant souffert d’un cancer de stocker leurs ovules afin de pouvoir être mère plus tard.

    Université Ibn Tofaïl Faculté des Sciences - Kénitra



    L'opinion
     

Partager cette page