La Manita du Barça, le Real a minima

Discussion dans 'Espagne' créé par simo160, 1 Novembre 2011.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]

    Un triplé de Messi a mis le Barça sur la voie d'un succès tranquille face à Majorque (5-0) lors de la 10e journée de Liga. Le Real s'est contenté d'un but d'Higuain pour venir à bout de la Real Sociedad et prendre les commandes du classement.

    REAL SOCIEDAD - REAL MADRID : 0-1
    But : Higuain (9e)

    Le Real n'a régalé personne ce samedi soir, mais le Real a pris trois points et les commandes du classement. Voilà l'essentiel. Pour le reste, le contenu de cette rencontre est à oublier pour la bande à Ronaldo notamment en seconde période. Après un premier acte globalement maîtrisé et un but précoce de l'inévitable Higuain, le Real a géré son maigre avantage. Les Merengue se sont clairement ménagés en vue de leur déplacement à Gerland mercredi.


    Higuain, titularisé samedi à la place de Benzema, a simplifié la tâche au Real en trouvant la faille dès la 9e minute. Coentrao, doublure de luxe de Marcelo, a glissé une belle passe en profondeur à l'Argentin qui a impeccablement piqué sa balle au-dessus du gardien local Bravo. Les Blancs ont dicté leur rythme aux Basques pendant toute la première période, mais sans parvenir à se mettre à l'abri.

    Dès le retour des vestiaires, la Real Sociedad se montrait beaucoup plus entreprenante. L'attaquant Vela décochait d'abord une frappe bien boxée par Casillas (60e). Puis l'ailier français Griezmann testait lui aussi des vingt mètres le portier Merengue (66e). Sergio Ramos, excellent samedi en défense, manquait lui le break pour les Madrilènes sur un centre de Di Maria (74e). Jusqu'au bout, les Blancs seront restés sous la menace de Basques extrêmement pugnaces.

    BARCELONE-MAJORQUE : 5-0
    Buts : Messi (13e, 21e, 30e), Cuenca (50e) etDani Alves (90e)

    292 minutes qu'il n'avait plus marqué. 30 minutes pour planter un triplé et dissiper les maigres doutes qui planaient au-dessus de sa tête. Lionel Messi est un joueur à part. L'Argentin a illuminé le Nou Camp ce samedi et mis le Barça sur la voie d'un succès tranquille (5-0). Mais le coup du chapeau de Messi n'est pas la seule bonne nouvelle côté catalan. Le Barça a pu compter sur un Cuenca décisif et sur le retour de Puyol et de Pique, tous deux entrés en jeu en seconde période.

    Seule mauvaise nouvelle de la soirée pour les Catalans: la blessure de Villa, qui a demandé à sortir à la 63e. Majorque n'a presque pas existé face à la faim de jeu des Blaugrana. La seule occasion que les Islais ont eu à se mettre sous la dent a été la première du match: un bon centre à destination de Joao Victor, mais le milieu majorquin manquait complètement sa frappe (6e). Un rien désordonné dans son entame de match, Barcelone était ensuite bien aidé par une décision de l'arbitre qui sanctionnait d'un penalty une main pourtant bien involontaire de Nsue dans la surface. Messi se chargeait de transformer (13e).

    Cette ouverture du score marquait aussi le réveil des Blaugrana qui se ruaient alors sur le but des visiteurs. Le jeune ailier barcelonais Cuenca, titulaire pour la deuxième fois de rang, adressait un bon centre à destination d'Adriano. Le centre-tir du Brésilien croisait Messi sur son chemin qui redressait la course du ballon dans les buts visiteurs (21e). Le hat-trick de la Pulga arrivait sur une excellente ouverture d'Alves qui trouvait l'Argentin en pleine course dans la surface. El Diez ouvrait le pied gauche et assurait le troisième (30e).

    Cuenca et Adriano, déjà architectes du deuxième but, devaient à nouveau s'illustrer à la 50e quand le Brésilien délivrait une passe en profondeur à l'attention de Cuenca. Le jeune homme formé au Barça effaçait le gardien Aouate et finissait le travail du gauche. Dans le temps additionnel, Alves s'offrait même un petit plaisir en inscrivant un cinquième but sur une superbe frappe des 25 m qui se logeait sous la barre (90e).

    Eurosport
     

Partager cette page