La mendicité

Discussion dans 'Nouvelles (9issass 9assira) & Chroniques' créé par fax02, 24 Juin 2008.

  1. fax02

    fax02 Stranger in the life Membre du personnel

    J'aime reçus:
    128
    Points:
    63
    Mdina bus, Raha, chenaoui ou encore des compagnies de bus ont devenu la référence N° 1 pour les mendiants de la ville, handicapées , veuves , ou encore des chômeurs , petits ou grands, ils toujours à bonne heure pour collectée ce qu'ils appellent RZAK.
    mais comment sont arrivée a cette situation?
    y a t-il des personnes qui les dirigent ?
    Quel effort fait l'État quoi pour lutter contre ce phénomène?


    Aziz 23 ans mendiant depuis 10 ans, handicapé.
    il commence sa journée à 6h du matin, alors qu'il traine dans les bus pour avoir quelque dirham des généreux, premier bus 15 dhs, c'est que le début de la journée pour lui, elle ressemble d'être prometteuse, ce jeune homme semble avoir connaitre tous les bus par cœur, les lignes les receveurs et même les contrôleurs, c'est l'une des vedettes de bus tout le monde semble le connaitre.
    Aziz a grandit dans une situation précaire, père absent de la famille, il a était élever avec ses 3 frères, par les propres moyen de sa mère et qui était souvent irrégulière, sa mère lui fut intégrée une école primaire mais lui n'a pas voulu continué sa scolarisation, alors il n'a trouvé que les bus casablancais pour qu'ils deviennent une référence ou un moyen de budget.
    c'est midi Aziz part comme d'habitude chez l3arbi food un gars qui fait des sandwich, alors il bouffe gratis comme d'habitude, après il opte pour une petite sieste dans un jardin public, il est 14h l'heure de reprendre le travail pour Aziz, alors il continu de trainé dans les bus jusqu'à 19 h qui sonne la sirène de fin d'une longue journée de travail pour lui, alors bilan ce jour là 350 Dhs mélanger en pièces jaunes et argentés, il y a même des feuilles, enfin il peut partir avec sérénité, dans sa pièce(3m²) qui se trouve dans un toit d'une veille maison dans un quartier populaire, grâce à l'argent qu'il a collecté depuis le début de sa carrière(métaphore) qu'il a pu collecté, il rêve de l'investir dit-il dans l'immobilier parce que son prix augmente de plus en plus.

    prochaine fois : les lobbys de la mendicités


    fax02
     

Partager cette page