La ministre française de la Défense prochainement au Maroc

Discussion dans 'Info du bled' créé par freil, 29 Septembre 2005.

  1. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    La ministre française de la Défense, Mme Michèle Alliot-Marie, se rendra en visite "dans les prochaines semaines" au Maroc pour signer notamment le contrat de la rénovation des Mirages F1 marocains, a annoncé mardi, à Oujda, le chef de gouvernement français, Dominique de Villepin.

    Mon homologue Driss jettou et moi-même, sommes convenus de la signature prochaine du contrat de rénovation des Mirages F1 marocains qui sera confié à des entreprises françaises", a-t-il déclaré, précisant que cette signature devrait intervenir "dans les prochaines semaines à l'occasion de la visite de Mme Alliot-Marie".

    M. De Villepin a par ailleurs salué l'"ambition de part et d'autre" de mieux restructurer la coopération économique entre les deux pays "pour la rendre plus efficace". "C'est une ambition qui existe de part et d'autre. Vous connaissez l'Initiative Nationale pour le Développement Humain lancée par SM le Roi Mohammed VI et vous connaissez aussi notre ambition d'un développement d'abord économique et social. C'est donc dans le même sens que nous souhaitons avancer", a-t-il dit, lors d'une conférence de presse.

    Croissance sociale, croissance au service de l'emploiá: deux volets qui ont dominé le séminaire intergouvernemental, a-t-il relevé, indiquant que la France et le Maroc ont mis en place deux instruments nouveaux pour dynamiser cette coopération.

    Lors de cette 7ème rencontre intergouvernementale, la France et le Maroc ont ainsi annoncé la création d'un groupe d'impulsion économique avec des hommes d'affaires marocains et français et d'un Forum civil de partenariat pour renforcer les coopérations à tous les échelons (villes, communes, régions, départements et chambres de commerce et d'industrie des deux pays).

    "Plus de 170 institutions françaises travaillent déjà dans les domaines tels que l'écotourisme ou la démocratie locale", a-t-il souligné, précisant que neuf accords ont été signés dans plusieurs domaines, dont quatre accords dans des domaines-clés de l'économie marocaine.

    En matière de lutte contre l'immigration clandestine, le Premier ministre français a loué le partenariat franco-marocain dans ce domaine. "Le Maroc est devenu non seulement un pays de transit mais aussi un pays de destination", a-t-il noté. "Nous avons décidé d'aller plus loin dans ce partenariat" afin de "donner un signal fort" en vue de stabiliser les populations dans les différents pays d'Afrique noire, qui sont source de l'immigration irrégulière, a souligné Dominique de Villepin.."C'est collectivement qu'il nous faut avancer pour traiter ce défi", et ce à travers, des initiatives communes de coopérations triangulaires, a-t-il précisé, donnant ainsi l'exemple de l'importante coopération du Maroc en matière médicale au profit du Niger, un pays durement frappé par la famine.



    MAP.
     

Partager cette page