La mise à niveau du football national en marche

Discussion dans 'Autres Sports' créé par alibest, 18 Mars 2006.

  1. alibest

    alibest Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Quatre conventions de partenariat entre la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) et des Départements ministériels, ont été signés jeudi à Rabat, destinées à la mise en oeuvre des engagement souscrits dans le cadre du contrat-programme de mise à niveau du football national.

    Ces conventions concernent des travaux de réhabilitation et d'aménagement des infrastructures sportives existantes et leur mise en conformité avec les normes internationales (avec la Direction générale des Collectivités locales), la supervision de la réalisation des projets de construction des centres de formation et de revêtement des aires de jeu en gazon synthétique (avec le Ministère de l'Equipement et des Transports).

    Le troisième accord signé avec l'Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail, porte sur la formation et le perfectionnement des cadres administratifs et techniques. Le dernier conclu avec l'Institut Supérieur de Commerce et d'Administration des Entreprises concerne la mise en place d'un programme de formation des Cadres dans les domaines de l'Administration et de gestion administrative et financière.

    Les quatre accords ont été signés par le président de la FRMF, M. Housni Benslimane, par le ministre de l'Equipement et des Transports, M. Karim Ghellab, par le Secrétaire Général du Ministère de l'Intérieur, M. Saad Hassar, par le Directeur Général de l'Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail (OFPPT), M. Larbi Bencheikh et par le Directeur de l'Institut Supérieur de Commerce et d'Administration des Entreprises, M. Rachid M'Rabet.

    La cérémonie de signature s'est déroulée également en présence des Secrétaires Généraux de la Primature et du Secteur des Sports, MM. Mohamed Hajoui et Abderrahmane Zidouh en plus du Directeur Général des Collectivités Locales, M. Nourredine Boutayeb, des présidents de communes urbaines, des membres du bureau fédéral et du Groupement national d'élite et amateurs.

    Dans une allocution de circonstance, M. Ghellab a indiqué que ces accords sont de nature à donner une nouvelle impulsion aux dispositions du contrat programme signé le 7 juin dernier entre le Gouvernement, les Collectivités locales et la Fédération, insistant sur la disposition du gouvernement à enrichir le patrimoine du Royaume en infrastructures sportives modernes et ce par la construction de trois grands complexes à Tanger, à Agadir et à Marrakech, programmés dans le cadre de la candidature du Maroc pour le mondial 2010. Les travaux se poursuivent selon le calendrier arrêté et seront opérationnels en 2007.

    Aux termes de ces accords, a ajouté M. Ghellab, il sera procédé à la construction de 15 nouveaux centres de formation de football et la rénovation de 16 stades avec un revêtement des aires de jeu en gazon synthétique.

    Le ministre de l'Equipement et des Transports a, à cette occasion, appelé à adopter une nouvelle approche dans l'exploitation des infrastructures sportives afin de leurs garantir davantage de rentabilité, devenue élément essentiel dans le succès des clubs et contribue à l'émergence des entreprises spécialisées dans la gestion déléguée de ces infrastructures. A ce propos, M. Ghellab a proposé la création d'une cellule de réflexion et l'organisation d'une journée d'étude afin de se pencher sur des expériences réussies en la matière.


    De son côté, le Secrétaire Général du Secteur des Sports, M. Abderrahmane Zidouh a mis l'accent sur l'importance des infrastructures sportives et des ressources humaines qui constituent les piliers fondamentaux incontournables pour toute action visant à assurer un développement durable du sport national et du football en particulier.

    "La pratique compétitive de haut niveau implique naturellement le passage au professionnalisme"

    Le football national avec toutes ses composantes, a indiqué M. Zidouh, est appelé aujourd'hui plus qu'hier, à adapter ses structures et son système de gestion, aux profondes mutations dictées par l'évolution rapide de l'environnement sportif international.

    C'est ainsi, a-t-il ajouté, que les clubs d'élite et leur encadrement se doivent d'opérer des changements significatifs, conformes aux exigences du cahier des charges édicté par la Fédération Royale Marocaine de Football, dans la perspective de la mise en place, sans délai, d'une organisation rationnelle et moderne sur le plan administratif, financier et technique, susceptible de les rendre plus performants, et par la même, plus attractifs pour le public, les sponsors et les investisseurs privés.

    M. Zidouh a en outre précisé que cette nouvelle démarche partenariale, initiée par le Gouvernement est appelée à s'étendre progressivement aux autres disciplines sportives. C'est ainsi, a-t-il ajouté, que plusieurs réunions se tiennent régulièrement au sein du Secteur du Sport avec certaines fédérations sportives, à l'effet d'élaborer et de mettre en place des contrats programmes adaptés et spécifiques à chaque sport.

    Pour sa part, le président de la FRMF, M. Housni Benslimane a indiqué que la signature de ces quatre accords, constitue un événement de grande importance dans l'histoire du football national, insistant que le sport marocain a plus que jamais besoin de ce genre de partenariat afin de tirer vers le haut la pratique et la compétition du football de haut niveau.

    C'est assurément au niveau des infrastructures et de la formation que se situe cette nécessaire stratégie entre partenaires, a poursuivi M. Benslimane, qui a relevé que des constats objectifs attestent l'existence d'un déficit dans le domaine des équipements et de l'encadrement.
    Les accords conclus jeudi contribueront indéniablement à pallier ce déficit, a ajouté M. Benslimane précisant que la pratique compétitive de haut niveau implique naturellement le passage au professionnalisme.

    Le président de la FRMF a appelé les dirigeants de football à conjuguer leurs efforts pour permettre au Maroc d'avoir un football attrayant, performant et professionnel.
    De son côté, le Directeur Général de l'Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail et membre du bureau fédéral, M.Larbi Bencheikh a donné un aperçu sur les étapes franchies par le programme de mise à niveau du football national depuis sa signature le 7 juin dernier lors d'une cérémonie présidée par le Premier Ministre, M. Driss Jettou. Il a également fait part des décisions arrêtées lors des différentes réunions avec les parties concernées et des projets à venir.
    A cette occasion, M. Bencheikh a annoncé que les travaux dans les complexes de Tanger et Marrakech ont atteint 36% et seront opérationnels en décembre 2007, et de 20% dans celui d'Agadir qui sera fin prêt en juin 2008 alors que le complexe de Fès, ouvrira ses portes en octobre prochain.

    Source: M.A.P
     

Partager cette page