La pression s'accentue sur Berlusconi après le scandale "Ruby"

Discussion dans 'Info du monde' créé par @@@, 1 Novembre 2010.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    [​IMG]


    Le président du Conseil italien est au centre d'un nouveau scandale sexuel. L'opposition réclame sa démission.

    L'opposition italienne a réclamé la démission de Silvio Berlusconi après la publication, samedi 30 octobre, d'un article selon lequel il aurait fait pression sur la police pour obtenir la libération d'une jeune fille de 17 ans accusée de vol.

    Le président du Conseil italien est au centre d'un nouveau scandale à la suite de révélations de la presse sur la présence d'une mineure marocaine à des soirées privées organisées dans sa villa de Lombardie.

    Selon la presse, la jeune fille, surnommée "Ruby", a confirmé à des magistrats instructeurs milanais être venue dans sa villa d'Arcore. Ce que ne nie pas Silvio Berlusconi.

    Le Cavaliere, déjà éclaboussé par des scandales liés à ses soirées l'an passé, a reconnu être venu en aide à Ruby lorsqu'elle avait eu des problèmes avec la police tout en démentant être intervenu auprès des autorités judiciaires.

    Cet énième scandale tombe au plus mauvais moment pour Silvio Berlusconi dont la cote de popularité est inférieure à 40%, plombée par son plan d'austérité, les querelles politiques internes et les scandales de corruption.

    Le gouvernement de centre droit maintient toutefois une avance sur l'opposition de gauche et seule la rupture avec un ancien allié, Gianfranco Fini, semble représenter une menace réelle.



    "Berlusconi doit démissionner"

    Le Corriere della Sera a publié la teneur d'une conversation téléphonique entre Berlusconi et un chef de la police de Milan lorsque Ruby était détenue pour vol en mai dernier.

    Selon le quotidien, Sivio Berlusconi l'aurait exhorté à ne pas envoyer Ruby en foyer. "Nous connaissons cette fille mais ce que je veux vous expliquer c'est qu'elle nous a été présentée comme étant une proche du président égyptien (Hosni) Moubarak", aurait-il dit.

    Une assistante du Cavaliere a confirmé aux journaux être venue chercher la jeune fille au commissariat à la demande de Silvio Berlusconi.

    Les alliés du chef du gouvernement ont rejeté les accusations d'ingérence. Le ministre du Travail, Maurizio Sacconi, a notamment dénoncé une tentative visant à chasser Berlusconi du pouvoir.

    L'opposition de gauche, qui a multiplié ses critiques à l'encontre du président du Conseil, a estimé que ces dernières révélations montraient qu'il était temps pour lui de démissionner.

    "Les informations en provenance de Milan nous indiquent clairement que Berlusconi ne peut pas rester une minute de plus dans un rôle public qu'il a trahi de manière indécente", a déclaré Pierluigi Bersani, le leader du Parti démocrate, dans un communiqué.

    Le député de gauche, Enrico Letta, a qualifié la démission de Berlusconi d'"inéluctable".

    "Berlusconi doit démissionner", a renchéri Antonio di Pierto, leader du parti l'Italie des valeurs. "Si ce n'est pas pour les Italiens, il faut qu'il le fasse pour lui parce qu'il a besoin d'être soigné avant qu'il ne soit trop tard."



    http://tempsreel.nouvelobs.com/actu...ue-sur-berlusconi-apres-le-scandale-ruby.html



     
  2. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Silvio Berlusconi : "il vaut mieux avoir la passion des belles femmes qu'être gay"

    "Je travaille depuis toujours à un rythme infernal et s'il m'arrive de temps en temps de regarder les belles femmes... eh bien il vaut mieux avoir la passion des belles femmes qu'être gay" a-t-il déclaré en inaugurant un salon de la moto.

    http://www.lepost.fr/article/2010/1...la-passion-des-belles-femmes-qu-etre-gay.html
     
  3. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    Berlusconi : un dérapage homophobe pour répondre au scandale

    L'association de défense des droits des homosexuels Arcigay a dénoncé dans ses propos «une remarque gratuite et vulgaire qui offense non seulement les personnes homosexuelles mais aussi les femmes».

    «La place idéale pour Berlusconi n'est pas le Palais Chigi (NDLR :siège de la présidence du Conseil des ministres italien depuis 1961) mais une taverne de banlieue, a souligné de son côté, dans le Corriere della sera, l'un de ses plus virulents opposants, l'ex-magistrat anti-corruption Antonio Di Pietro, chef d'Italie des valeurs. Aujourd'hui, en effet, nous avons eu la énième preuve de l'incapcité de Silvio Berlusconi à assurer rôle de président du Conseil»

    Antonio De Pietro souligne en outre que «Berlusconi vit encore à l'âge de pierre. C'est même pire, il vit à l'ère des discriminations raciales, sexuelles, ethniques et religieuses. Il faudrait juste lui rappeler qu'entretemps notre pays a ratifié le traité de Lisbonne qui s'oppose à la discrimination basée sur l'orientation sexuelle.»



    http://www.leparisien.fr/internatio...r-repondre-au-scandale-02-11-2010-1133004.php
     

Partager cette page