La saison des tournesols

Discussion dans 'Nouvelles (9issass 9assira) & Chroniques' créé par @@@, 25 Septembre 2010.

  1. @@@

    @@@ Accro

    J'aime reçus:
    252
    Points:
    83
    [​IMG]


    Le chiffre d’affaires des lunettes de correction à monture noire, rectangulaires, façon intello, va bientôt exploser puisque le roi a porté ces mêmes lunettes à New York, en début de semaine.

    Les modes royales, et la manière fanfaronnante dont les élites s’empressent de les récupérer, sont un sujet inépuisable. Nous avons vu comment les arts plastiques sont devenus la passion la plus partagée entre riches et puissants depuis que le roi a déclaré sa flamme aux tableaux d’art.

    Posséder un tableau, l’offrir en spectacle à ses invités, le donner en cadeau à quelque représentant de la bonne société, sont devenus une espèce de code d’entrée, un mot de passe pour entrer de plain-pied dans le monde des élites.

    Nous avons vu aussi comment le jet ski et les sports nautiques d’une manière générale ont été pratiquement élevés au rang de sports de souveraineté. La télévision et les journaux officiels leur dédient autant d’espace que le foot et -contrairement au foot- sans le moindre regard critique.

    La “contamination” s’étend, bien entendu, à d’autres sphères, d’autres effets, d’autres détails. Nous pouvons même faire le pari que le chiffre d’affaires des lunettes de correction à monture noire, rectangulaires, façon intello, va bientôt exploser puisque le roi a porté ces mêmes lunettes (une première, tiens) à New York, lors du sommet de l’ONU sur les objectifs du Millénaire en début de semaine.

    Ces lunettes-là, nous n’avons pas fini d’en voir autour de nous, vous pouvez en être certains… Il n’y a pas besoin d’être Abbas El Fassi pour reproduire à l’infini les faits et gestes du roi. Mimétisme et effet tournesol rythment déjà merveilleusement notre train de vie depuis l’arrivée de Mohammed VI.


    Cette petite folie, cet acharnement délirant, tout ce raz-de marée tend même, avec le temps, à se généraliser, à se démocratiser, ne s’arrêtant plus à la classe des nantis, s’ouvrant de plus en plus aux couches populaires, à Monsieur et à Madame tout le monde.

    En tentant d’échapper à ce tsunami dévastateur, vous risquez de revêtir, bien malgré vous, le costume…de l’opposant. En avez-vous vraiment envie ?


    Karim Boukhari


    http://www.telquel-online.com/440/bloc_notes_440.shtml
     

Partager cette page