LA SERIE RECORD DE NADAL

Discussion dans 'Autres Sports' créé par omarigno, 26 Mai 2007.

  1. omarigno

    omarigno Visiteur

    J'aime reçus:
    23
    Points:
    0
    En remportant le tournoi de Hambourg, Roger Federer a mis un terme à la série record de Rafael Nadal, vainqueur de 81 matches de suite sur terre battue, du 11 avril 2005 au 20 mai 2007. Retour en images sur les grands moments de cet exploit.

    [​IMG]

    MONTE-CARLO 2005 - Victoire n°1. Quelques jours après s'être incliné à Valence contre le Russe Igor Andreev (7-5, 6-2), en quarts de finale, Rafael Nadal reprend sa marche en avant en Principauté, contre Gaël Monfils. L'Espagnol, âgé de 18 ans et 9 mois, n'est encore que 17e mondial. Il s'impose (6-3, 6-2) face au Français, qui bénéficiait d'une wild-card et affirmera après le match : «J'ai eu ma chance et je ne l'ai pas saisie. J'ai senti que je pouvais gagner.» Sans rire.

    [​IMG]

    MONTE-CARLO 2005 - Victoire n°5. Après avoir écarté sèchement Xavier Malisse, Olivier Rochus et Gaston Gaudio, Nadal retrouve en demi-finales Richard Gasquet. Le choc des teenagers promet d'autant plus que le Français, seulement 101e mondial, vient de battre le numéro 1, Roger Federer. Gasquet gagne le premier set au tie-break (8-6) et mène 2-0 mais le Majorquin fait prévaloir sa condition physique et s'impose (6-4, 6-3).

    [​IMG]

    MONTE-CARLO 2005 - Victoire n°6. En finale, Rafael Nadal retrouve Guillermo Coria, un terrien pur et dur, passé à deux doigts du titre à Roland-Garros dix mois plus tôt. Hormis un coup de pompe au troisième set, l'Espagnol donne la leçon à l'Argentin (6-3, 6-1, 0-6, 7-5) pour s'offrir son premier grand titre.

    [​IMG]

    ROME 2005 - Victoire n°17. Sur sa lancée de Monte-Carlo, Rafael Nadal gagne le tournoi de Barcelone (sans perdre un set) et enchaîne trois tours faciles à Rome. Mais les forces laissées en quarts contre Radek Stepanek (5-7, 6-1, 6-1) puis en demies face à David Ferrer (4-6, 6-4, 7-5) font les affaires d'un Guillermo Coria revanchard, en finale. L'Espagnol doit s'employer pour s'imposer en cinq sets (6-4, 3-6, 6-3, 4-6, 7-6(6)) et 5h14'. «J'ai gagné le match le plus dur de ma vie», avoue un Nadal exténué, qui renonce à disputer le tournoi de Hambourg.

    [​IMG]

    ROLAND-GARROS 2005 - Victoire n°18. Avec deux Masters Series dans sa besace, Rafael Nadal fait partie des grands favoris de Roland-Garros qu'il n'a encore jamais disputé en raison de blessures. «Il y a toujours une forme d'appréhension quand on débute dans un tournoi du Grand Chelem que l'on ne connaît pas. J'ai bien essayé de prendre la chose le plus calmement possible, mais ce n'était pas évident», avoue le Majorquin, 5e mondial, qui se défait facilement de Lars Burgsmuller (6-1, 7-6(4), 6-1).

    [​IMG]

    ROLAND-GARROS 2005 - Victoire n°20. Au troisième tour, Rafael Nadal retrouve Richard Gasquet, grimpé au 31e rang mondial après une finale à Hambourg. L'Espagnol ne fait qu'une bouchée du Biterrois, qui n'avait jamais passé un tour dans un tournoi du Grand Chelem avant Roland (6-4, 6-3, 6-2). «Heureusement qu'il n'y en a qu'un comme lui, s'exclame Gasquet après sa défaite. J'ai l'impression d'être un junior et que lui joue dans la catégorie supérieure.»

    [​IMG]

    ROLAND-GARROS 2005 - Victoire n° 23. Rafael Nadal élimine ensuite Sébastien Grosjean (6-4, 3-6, 6-0, 6-3) puis David Ferrer (7-5, 6-2, 6-0) avant ses retrouvailles avec Roger Federer. Quinze mois après avoir vaincu le numéro 1 mondial sur dur, à Miami, l'Espagnol confirme sur sa surface de prédilection (6-3, 4-6, 6-4, 6-3), le jour de ses 19 ans. Première participation et première finale à Roland-Garros.

    [​IMG]

    ROLAND-GARROS 2005 - Victoire n°24. En finale, Rafael Nadal est opposé à un autre terrien, Mariano Puerta. Le Majorquin remporte en 3h24' le combat l'opposant à l'Argentin (6-7(6), 6-3, 6-1, 7-5), après avoir sauvé deux balles de deux sets partout. Quelques semaines plus tard, son adversaire sera suspendu pour huit ans, en raison d'un contrôle antidopage positif.

    [​IMG]

    ROLAND-GARROS 2005 - Victoire n°24. Il faut remonter au sacre de Mats Wilander, en 1982, pour trouver trace d'un joueur couronné à Roland-Garros dès sa première participation. «Pour la première fois après un match, j'ai pleuré», avoue l'Espagnol.

    [​IMG]


    BASTAD 2005 - Victoire n°29. Pour effacer une campagne sur gazon désastreuse (deux défaites en trois matches), Rafael Nadal retrouve la terre battue, à Bastad. Le Majorquin ne connaît qu'une seule alerte, en finale, contre Tomas Berdych (2-6, 6-2, 6-4). Insatiable, et manquant encore de confiance sur dur, Nadal enchaîne par le tournoi de Stuttgart, enlevé sans perdre une manche.

    [​IMG]

    COUPE DAVIS 2005 - Victoire n°36. Dix mois après avoir ramené en Espagne le Saladier d'argent, les Espagnols affrontent l'Italie pour sauver leur peau dans le Groupe mondial. Après une escapade couronnée de succès à Pékin, sur dur, Rafael Nadal retrouve immédiatement ses repères sur terre battue, contre Daniele Bracciali (6-3, 6-2, 6-1) puis Andreas Seppi (6-1, 6-2, 5-7, 6-4). Jordi Arrese, le capitaine espagnol, peut remercier son leader. L'Espagne s'impose (3-2) en Italie. Le compteur du Majorquin s'arrête sur 36 victoires consécutives sur terre.

    [​IMG]

    MONTE-CARLO 2006 - Victoire n°37. Le record de Guillermo Vilas (53 succès de rang sur terre, en 1977) est déjà en ligne de mire quand Nadal fait son retour sur la surface ocre, en Principauté. Le Majorquin, numéro 2 mondial malgré un forfait à l'Open d'Australie en raison d'un pied douloureux, écarte logiquement Arnaud Clément (6-4, 6-4) mais reste conscient du travail à effectuer : «Je n'ai pas bien joué. L'an dernier, j'avais aussi fait un mauvais premier match ici. Je sens bien la balle à l'entraînement, c'est l'essentiel.»

    [​IMG]

    MONTE-CARLO 2006 - Victoire n°42. Cinq jours plus tard, Rafael Nadal défend son titre contre Roger Federer au terme d'une semaine sans histoires. Comme à Paris dix mois plus tôt, l'Espagnol s'impose en quatre sets (6-2, 6-7(2), 6-3, 7-6(5)) et reçoit les félicitations du prince Albert. Il laisse dans le rétro Thomas Muster, qui avait enchaîné 40 victoires consécutives sur terre en 1995. Prochaine étape, les 45 victoires de Björn Borg (1977-1979).

    A suivre ...
     
  2. omarigno

    omarigno Visiteur

    J'aime reçus:
    23
    Points:
    0
    Re : LA SERIE RECORD DE NADAL

    [​IMG]

    BARCELONE 2006 - Victoire n°45. Surmené par ses matches et les sollicitations de ses supporters, Rafael Nadal est au bord du gouffre face à Jarkko Nieminen en quarts de finale (4-6, 1-4) avant de se reprendre. «Oui, bien sûr que j'ai eu peur, reconnaîtra le miraculé. J'ai juste mal joué pendant un set et demi contre un type très en confiance. Mais j'ai toujours gardé la hargne.» Nadal égale ensuite le record de 46 victoires de Borg, en retrouvant son niveau face à Nicolas Almagro, et dans la foulée impose sa loi en finale à Tommy Robredo (6-4, 6-4, 6-0).

    [​IMG]

    ROME 2006 - Victoire n° 53. Rafael Nadal poursuit ses travaux d'Hercule à Rome. Après cinq victoires aisées, le Majorquin retrouve encore Roger Federer face à lui. Il bat le numéro un mondial, pour la quatrième fois de suite mais en tremblant. Le Majorquin est mené 1-4 dans le cinquième set, sauve deux balles de match à 5-6 15-40, et revient encore de 3-5 à 7-5 dans le jeu décisif. Le record de Vilas est égalé, dans la douleur. «Sur le plan émotionnel, c'était vraiment spécial», avoue le héros, qui compte désormais 6 Masters Series et 13 finales de suite gagnées. Et renonce à Hambourg pour mieux préparer Roland-Garros.

    [​IMG]

    ROLAND-GARROS 2006 - Victoire n°54. Rafael Nadal entame le tournoi par un succès sur Robin Söderling qui aurait été anecdotique sans la course au record. L'Espagnol se qualifie en trois sets (6-2, 5-7, 6-1) et reçoit l'adoubement sincère de Guillermo Vilas : «Toi, vilain garnement, je vais t'apprendre à me chiper mon bien !».

    [​IMG]

    ROLAND-GARROS 2006 - Victoire n°56. Quatre jours plus tard, Rafael Nadal dispute son combat le plus serré de la quinzaine contre Paul-Henri Mathieu. Il doit batailler durant 4h53' pour faire rendre les armes au Strasbourgeois, en grande forme. «Même quand il évolue à un niveau moyen, il met la barre très haut, déclare après le match Mathieu. Il court partout, on a l'impression qu'il ne se fatigue jamais. Il vient peut-être d'une autre planète.»

    [​IMG]

    ROLAND-GARROS 2006 - Victoire n°60. Rafael Nadal et Roger Federer sont au rendez-vous pour la finale tant attendue. Mais après un premier set à sens unique pour le numéro 1 mondial (1-6), le Majorquin impose sa loi (6-1, 6-4) et conserve son titre, malgré une dernière frayeur. Il sert pour le match à 5-4 mais perd son break d'avance et doit attendre le jeu décisif pour forcer la décision (7 points à 4).

    [​IMG]

    ROLAND-GARROS 2006 - Victoire n°60. «Un tournoi comme celui-là se gagne avec le coeur et avec la tête», commente Rafael Nadal, qui ajoute à propos de sa série gagnante : «C'est une lutte de tous les jours. Le mental est primordial. C'est la clé de tous les succès.»

    [​IMG]

    COUPE DAVIS 2007 - Victoire n°62. Rafael Nadal ne défend pas ses titres à Bastad et Stuttgart. Il est allé jusqu'en finale à Wimbledon (défaite en quatre sets contre Roger Federer) et son ambition de devenir numéro 1 mondial l'incite à disputer des tournois sur dur pour préparer l'US Open. Comme l'année précédente, il boucle son année de terrien par un barrage contre l'Italie. Ses victoires sur Andreas Seppi (6-0, 6-4, 6-3) et Filippo Volandri (3-6, 7-5, 6-3, 6-3) contribuent au maintien de l'Espagne dans le Groupe mondial (4-1 contre l'Italie).

    [​IMG]

    MONTE-CARLO 2007 - Victoire n°63. Rafael Nadal reste fidèle à ses habitudes en retrouvant la terre battue européenne en Principauté. Son premier match, contre Juan Ignacio Chela, n'est qu'une formalité (6-3, 6-1). Même les négociations nocturnes avec les dirigeants de l'ATP, à propos des futures réformes du circuit, ne parviennent pas à déconcentrer l'Espagnol.

    [​IMG]

    MONTE-CARLO 2007 - Victoire n° 67. C'est encore Roger Federer qui se dresse face à Rafael Nadal en finale. Mais la confrontation tourne court tant le Majorquin domine son sujet (6-4, 6-4). Il est le premier à réaliser le triplé en Principauté depuis Ilie Nastase (1971 à 1973) et conforte l'ascendant pris sur Federer sur terre battue. Le Suisse y laisse quelques illusions, mais pas son sourire.

    [​IMG]

    BARCELONE 2007 - Victoire n°70. Les rencontres se suivent et la motivation de Rafael Nadal ne faiblit pas. En quarts de finale, le Majorquin domine l'Italien Potito Starace (6-2, 7-5) pour franchir un nouveau cap dans sa série. Seule petite alerte, la perte de son engagement à 5-4 au deuxième set, au moment de servir pour le match. Ce premier break concédé de la semaine n'inquiète pas pour autant Nadal.

    [​IMG]

    BARCELONE 2007 - Victoire n°72. L'infante d'Espagne Cristina et son mari Inaki Urdangarin remettent à Rafael Nadal le trophée du tournoi de Barcelone, aussi lourd que les 72 victoires d'affilée sur terre battue du Majorquin. En finale, le numéro deux mondial a dominé (6-3, 6-4) l'Argentin Guillermo Canas, épouvantail de ce début de saison, pour remporter son troisième titre consécutif en Catalogne. Une première depuis Wilander entre 1982 et 1984. «C'est vraiment sympa de s'imposer une nouvelle fois à la maison», avoue le héros.

    [​IMG]

    ROME 2007 - Victoire n°76. Nikolay Davydenko n'est pas loin de faire tomber la statue Nadal, en demi-finale. L'Espagnol, qui n'avait pas encore perdu le moindre set sur terre battue depuis le début de l'année, en 13 matches, a souffert durant 3h38 pour venir à bout du Russe (7-6(3), 6-7(8), 6-4). D'autant que le public romain a pris fait et cause pour Davydenko, peu habitué à ce que la foule scande son nom. Un battu amer à la sortie du court : «Au niveau tennis, il n'est pas le meilleur. Ça s'est joué sur le physique, uniquement. Physiquement, il est énorme.»

    [​IMG]

    ROME 2007 - Victoire n°77. Fernando Gonzalez débute la finale avec le double avantage de mener au score dans les confrontations avec Rafael Nadal (3-1) et d'avoir gagné leur dernier match, en quarts de finale de l'Open d'Australie. Il n'empêche, l'Espagnol ne fait qu'une bouchée du Chilien et s'impose en deux sets (6-2, 6-2) et 1h24 de jeu, pour décrocher son troisième succès consécutif dans la capitale romaine. Un exploit inédit.

    [​IMG]

    HAMBOURG 2007 - Victoire n°79. En huitième de finale du tournoi allemand, Rafael Nadal retrouve Igor Andreev, une vieille connaissance. Le Russe est en effet le dernier à l'avoir battu sur la surface ocre, en 2005 au tournoi de Valence. Deux ans plus tard, le coup droit explosif d'Andreev est un pétard mouillé. L'Espagnol passe le cap en 87 minutes (6-4, 6-1).

    [​IMG]

    HAMBOURG 2007 - Victoire n°81. Après avoir écarté facilement Gonzalez, Rafael Nadal retrouve sur son chemin Lleyton Hewitt en demi-finales. L'Australien mène 4-1 dans leurs confrontations et affiche la même rage de vaincre que le Majorquin. Dominé dans le premier set (6-2), Nadal doit ensuite sortir ses meilleurs coups pour se sortir des griffes de l'Australien (6-3, 7-5). «Je ne me sentais pas très bien au début du match. La répétition des matches, sûrement...», confie l'Espagnol, qui sent la défaite arriver.

    [​IMG]

    HAMBOURG 2007 - Roger Federer méritait bien d'être celui qui mettrait un terme à la fantastique série de Rafael Nadal. Le numéro un mondial, que l'on disait en crise de confiance après ses défaites contre Canas (à Indian Wells et Miami), Nadal (Monte-Carlo) et surtout Volandri (Rome), et sa rupture avec son coach Tony Roche, reste sur 18 victoires de suite à Hambourg, où il s'est imposé quatre fois (en 2002, 2004, 2005 et 2007).

    [​IMG]

    HAMBOURG 2007 - Fin de la série. Rafael Nadal retrouve Roger Federer, pour la quatrième fois en finale d'un Masters Series sur terre battue. Après un premier set à sens unique (6-2), le Majorquin semble confirmer son ascendant sur le numéro un mondial. Mais le Suisse se montre plus agressif et renverse totalement la vapeur (6-2, 6-0). Après 81 victoires de suite en 25 mois, Nadal a enfin trouvé son maître.
     
  3. Bisbal

    Bisbal Visiteur

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    Re : LA SERIE RECORD DE NADAL

    Merci Pour Ce Parcours En Images OMAR...
    Vamooooooo RAFA A Por El Roland Garroooooos [:Z]
     
  4. hindoshka

    hindoshka Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : LA SERIE RECORD DE NADAL

    VIVA FEDERER ROGER [36h]

    NADAL technicien mais ROGER bezaaaaaaaaf 3lih [22h]
     
  5. omarigno

    omarigno Visiteur

    J'aime reçus:
    23
    Points:
    0
    Re : LA SERIE RECORD DE NADAL

    Eh oui ils vont s'affronter c 2 la encore une fois en Roland Garros

    Et comme on dit : Nadal de Terre , Federer de Fer
     
  6. hindoshka

    hindoshka Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : LA SERIE RECORD DE NADAL

    j'ai un présentiment que cette année ni NADAl ni FEDERER ne seront po au final [33h]

    ewa golo laho a3lam
     
  7. Pe|i

    Pe|i Green heart ^.^

    J'aime reçus:
    501
    Points:
    113
    Re : LA SERIE RECORD DE NADAL

    Nadal est un vrai phénomène :D

    Jeune, dynamique et imbattable (enfin presque [:Z] )

    Merci ba Omar pour ces images et ces commentaires
     
  8. omarigno

    omarigno Visiteur

    J'aime reçus:
    23
    Points:
    0
    Re : LA SERIE RECORD DE NADAL

    De rien ;)

    Merci a L'equipe.com pour ce grand reportage , je l'ai immortalise ici sous forme de topic :)

    Oui Nadal est un phenomene , presque imbattable come tu as dit , ce n'est qu'un humain lol

    Vivement Roland Garros cette annee , ca promet [17h]
     
  9. reve03

    reve03 Visiteur

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    Re : LA SERIE RECORD DE NADAL

    merci pour cet article.

    j'ai lu ce matin une petite interview de federer sur un journal d'hier. et malgré le respect que j'ai pour ce monsieur, j'ai pas apprécié la façon dont il a parlé de son adversaire.

    ha hoa l'article
     
  10. omarigno

    omarigno Visiteur

    J'aime reçus:
    23
    Points:
    0
    Re : LA SERIE RECORD DE NADAL

    Je viens de lire l'interview , il se la pete un petit peu ce Federer lol

    Par contre Nadal , je vous assure qu'il parle tres bien , malgres son jeune age il respecte ces adversaires et il ne montre sa superiorite sur eux que sur les pistes :)
     
  11. hindoshka

    hindoshka Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : LA SERIE RECORD DE NADAL

    wé il a raison o malkom comme sa

    la derniére fois FEDERER veut saluer NADAL au vestiaire mais nadal dar fiha b7al chi malik et méme il n'a po tourner sa téte donk c'est normal ....


    mais li 3jebni howa hadik 6/0

    tfooooooooooooooooooooo 3la chouha

    FEDERER en avant a jemmi nta li kayen [36h]
     
  12. reve03

    reve03 Visiteur

    J'aime reçus:
    3
    Points:
    0
    Re : LA SERIE RECORD DE NADAL

    tout ce que je sais c'est que nadal parle bien de son adversaire favori. il présente leurs matchs comme une compétion amicale mais avec du pep's [17h]

    et je n'ai pas sousestimé le taent de federer!! c'est un grand joueur aussi [17h]
     

Partager cette page