La voix de la femme dans la nation de l'islam

Discussion dans 'Discussion générale' créé par benchamsi, 2 Mai 2009.

  1. benchamsi

    benchamsi Bannis

    J'aime reçus:
    23
    Points:
    0
    Dieu, le Tout Puissant, dit dans Son Saint Livre : {1. Par le figuier et l'olivier ! 2. Et par le Mont Sinin ! 3. Et par cette Cité sûre ! 4. Nous avons certes créé l'Homme (homme & femme) dans la forme la plus parfaite} Sourate 95 : Le figuier (At-Tin). Dans un autre passage coranique, Il dit : {13. Ô Hommes (hommes & femmes) ! Nous vous avons créé d'un mâle et d'une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez. Le plus noble d'entre vous, auprès de Dieu, est le plus pieux. Dieu est certes Omniscient et Grand-Connaisseur} Sourate 49 : Les appartements (Al-Hujurat).

    Pas de différence entre l'homme et la femme au niveau de la perfection intellectuelle, spirituelle, mentale, et psycho-comportementale lors de la création. Nous sommes tous des êtres humains qui ont les mêmes chances pour atteindre la maturité idéologique en fonction de l'éducation et l'acculturation qu'on va recevoir et aussi en fonction des expériences et des épreuves qu'on va vivre sur terre.

    Un homme et une femme qui ont passé par le même acheminement éducationnel et acculturationnel vont finir par avoir la même personnalité. Par contre, un homme et une femme qui ont passé par deux acheminements éducationnels et acculturationnels différents, c'est tout à fait normal qu'ils vont finir par devenir deux personnalités différentes.

    Tout est question d'éducation/acculturation. La supériorité idéologique des hommes par rapport aux femmes à une certaine époque dans la nation qui se proclame de l'islam est liée à la différence de l'éducation et l'acculturation offerte au deux sexes. Depuis le stade de l'enfance, on préparait les hommes qui se proclament « musulmans » à devenir les membres de la classe supérieure qui va régner la société machiste/esclavagiste et dominer le reste des classes inférieures. En parallèle, on conditionnait les femmes, en les manipulant par des opiums idéologiques collés mensongèrement à la religion, à devenir la classe inférieure qui va être dominée, écrasée, et salement exploitée par la gente masculine. Bref, depuis le stade de l'enfance, on endoctrinait les femmes afin qu'elles soient psychiquement prêtes à jouer le rôle des esclaves des hommes sur terre.

    Aujourd'hui, le monde a évolué. Nous ne vivons plus selon les normes archaïques qui ont donné naissance à la société machiste qui favorisait la gente masculine et qui privait la gente féminine d'une grande partie de ses droits. Aujourd'hui, nous vivons selon des nouvelles normes qui ont offert à la gente féminine une partie de ses droits qui l'ont émancipé et l'ont conduit vers le chemin de la réussite et la brillance socioprofessionnelle. La femme aujourd'hui s'est libérée de sa soumission aux lois machistes des hommes et a mis fin à sa prison et elle est entrain de prouver qu'elle est un être humain qui ne manque pas de raison par rapport à l'homme et qui peut exceller dans tous les domaines de la vie socioprofessionnelle si on lui offre des chances et des opportunités équitables.

    Dieu, le Très Haut, dit dans Son Noble Livre : {112. Ainsi, à chaque prophète avons-Nous assigné un ennemi : des diables d'entre les Hommes et les Djinns, qui s'inspirent trompeusement les uns aux autres des paroles enjolivées. Si ton Seigneur avait voulu, ils ne l'auraient pas fait ; laisse-les donc avec ce qu'ils inventent. 113. Et pour que les cœurs de ceux qui ne croient pas à l'au-delà se penchent vers elles, qu'ils les agréent, et qu'ils perpètrent ce qu'ils perpètrent. 114. Chercherai-je un autre juge que Dieu, alors que c'est Lui qui a fait descendre vers vous ce Livre bien exposé ? Ceux auxquels Nous avons donné le Livre savent qu'il est descendu avec la vérité venant de ton Seigneur. Ne sois donc point du nombre de ceux qui doutent. 115. Et la parole de ton Seigneur s'est accomplie en toute vérité et équité. Nul ne peut modifier Ses paroles. Il est l'Audient, l'Omniscient. 116. Et si tu Obéis à la majorité de ceux qui sont sur la terre, ils t'égareront du sentier de Dieu : ils ne suivent que la conjecture et ne font que fabriquer des mensonges} Sourate 6 : Les bestiaux (Al-Anam).

    Aujourd'hui, aux écoles, aux collèges, aux lycées, aux universités, aux entreprises, aux administrations, et aux deux mondes associatif et politique, la femme est entrain de confirmer son excellence et de signer son nom en or dans le livre doré de la réussite. Elle est entrain de confirmer que les stéréotypes avançant que « la femme est un être qui manque de raison » ne sont que des mythes et des fourberies prises comme révélation divine et des vérités absolues par la grande masse des ignares et des analphabètes de la nation qui se proclame de l'islam et qui ont été, ab initio, inventés pas les ennemis internes de la nation de l'islam et de l'humanité qui ont mis fin au règne judicieux des califes bien guidés (rda tous) et qui ont inversé l'égalitarisme que prône le Coran par un machisme prôné par des Hadiths attribués mensongèrement au Prophète de l'islam (sws).

    La femme et la période de la menstruation


    La menstruation est un phénomène biologique qui se caractérise par un écoulement sanguin périodique correspondant à l’élimination de la moqueuse utérine qui se produit chez la femme lorsqu’il n’y a pas eu fécondation, de la puberté à la ménopause. Elle est une phase biologique assurant le lavage de l’utérus et sa protection par l’élimination des résidus et des venins qui peuvent détériorer son fonctionnement.

    Lors des périodes de la menstruation, la femme subit des fatigues et des douleurs partout au corps. Aucun organisme n’échappe à l’influence de ses menstrues : des douleurs au niveau des reins, aux cuisses, à l’utérus, des palpitations au cœur, des étouffements, des nausées, des maux de tête, des spasmes, des comédons [points noirs ou blancs] surtout au niveau de visage, bouffées de chaleur, des mauvaises haleine et transpiration, sautes d’humour, dépression, hypersensibilité qui se traduit par des crises émotives, sommeil perturbé, et des difficultés de concentration qui peuvent générer l'oubli. Conscient de ces perturbations hormonales « périodiques » qui peuvent donner naissance à l'oubli, Dieu nous a révélé ce texte, qui est une recommandation et pas une obligation, pour préserver les droits patrimoniaux de la perte : {282. Ô les croyants ! Quand vous contractez une dette à échéance déterminée, mettez-la en écrit ; et qu'un scribe l'écrive, entre vous, en toute justice ; un scribe n'a pas à refuser d'écrire selon ce que Dieu lui a enseigné ; qu'il écrive donc, et que dicte le débiteur : qu'il craigne Dieu son Seigneur, et se garde d'en rien diminuer. Si le débiteur est gaspilleur ou faible, ou incapable de dicter lui-même, que son représentant dicte alors en toute justice. Faites-en témoigner par deux témoins d'entre vos hommes ; et à défaut de deux hommes, un homme et deux femmes d'entre ceux que vous agréez comme témoins, en sorte que si l'une d'elles oublie, l'autre puisse lui rappeler} Sourate 2 : La vache (Al-Baqarah).

    Ce texte coranique est loin d'être une obligation. Le manque des témoins n'entraine pas la nullité des contrats de dettes à échéance déterminée. Il est une recommandation fermant la porte aux possibilités de perte des droits patrimoniaux en prenant en considération un cas exceptionnel qui peut probablement arriver. Mais malheureusement, ce qui est « recommandation » a été pris comme une « loi » et ce qui est « exceptionnel » a été considéré « général » par des machistes qui ont donné naissance à une loi stipulant que « la voix de l’homme = la voix de deux femmes » soutenue comme d'habitude par des Hadiths attribués mensongèrement à Muhammad (sws).

    Conclusion :
    Le fait que la femme peut passer par des moments de perturbations hormonales qui peuvent probablement générer l'oubli de certains détails ne vaut pas dire qu'elle est un être humain qui manque de raison et qui représente la moitié de la voix de l'homme. La femme malgré les pressions et les douleurs ressenties lors des périodes des changements hormonaux [menstruation, grossesse, ménopause], elle est entrain de signer aujourd'hui des grandes réussites dans les domaines de la vie scolaire et universitaire et au reste des champs de la vie socioprofessionnelle. La femme malgré ses perturbations hormonales, elle est entrain de confirmer qu'elle est capable de prendre les meilleures décisions sociales, économiques, et politiques engageant la société. Elle est entrain de prouver qu'elle est l'égale de l'homme, que sa voix ne différencie pas de celle de la gente masculine, et que les Hadiths soutenant le machisme prôné par les systèmes qui se proclament perfidement de l'islam ne sont que des opiums inventés par les ennemis internes de l'islam et l'humanité afin d'inverser l'égalitarisme prôné par le Coran.
     
  2. casawia94

    casawia94 Sousou

    J'aime reçus:
    367
    Points:
    83
    merci , wakha ma9ritch :p hadchi twiil
     
    1 personne aime cela.
  3. benchamsi

    benchamsi Bannis

    J'aime reçus:
    23
    Points:
    0
    Tu me remercies pour une chose que tu n'as pas lu... Hadi zwina 3awtani :p

    A lalla ! Je ne peux que te dire "je t'en prie" o "barakallahou fih".

    PS : L'idée générale de ce long texte est « cessons de voir dans la femme, un être qui manque de raison »... Cette idée machiste n'est conforme ni à l'esprit du Coran ni à la raison... Et ce sont ceux qui manquent de raison qui voient dans les femmes des êtres inférieures.
     
  4. casawia94

    casawia94 Sousou

    J'aime reçus:
    367
    Points:
    83
    Ben oui J ai compris !!
     
  5. benchamsi

    benchamsi Bannis

    J'aime reçus:
    23
    Points:
    0
    Je le savais [04c]

    C'était juste une taquinerie [04m]
     

Partager cette page