L'Administration achèvera le reclassement de ses fonctionnaires en 2008

Discussion dans 'Info du bled' créé par Casawia, 27 Février 2006.

  1. Casawia

    Casawia A & S Forever

    J'aime reçus:
    145
    Points:
    0
    Après la réduction de ses effectifs par le fameux plan de départs volontaires, l'Administration n'aura plus d'excuses quant à sa nécessaire réforme. Le chantier est déjà lancé et des programmes sont en cours. Mais, auparavant, il y a un préalable qui conditionne la réussite de ce processus et sur lequel l'Administration compte beaucoup pour faire sa mue.

    Il s'agit du Référentiel des Emplois et des Compétences (REC), qui permettra d'introduire le reclassement des agents publics suivant leur spécialisation professionnelle et leur compétence.

    Cette démarche sera généralisée à tous les départements ministériels d'ici fin 2008, selon le ministère de la Modernisation des secteurs publics, qui a organisé, la semaine dernière à Rabat, une rencontre pour faire le point sur les réalisations qu'a connues ce processus et sensibiliser l'Administration à l'importance de la mise en place des REC.

    Pour le moment, deux départements ont déjà achevé leurs référentiels. Il s'agit de l'Equipement et de l'Agriculture. Après ces précurseurs, viennent le ministère des Finances et de la Privatisation et celui de la Modernisation des secteurs publics qui ont précédemment commencé cette opération, puis d'autres ministères leur emboîteront le pas pour boucler ce processus en 2008. Il est à signaler que certains ministères dont l'Education nationale, la Justice, la Santé et l'Intérieur devront achever leur REC d'ici fin 2007.

    «La technicité certaine qu'exige la réalisation du Référentiel des Emplois et des Compétences conduit à procéder par étapes», selon le ministère de la Modernisation des secteurs publics. Ainsi, comme l'a souligné le représentant du bureau d'études qui a accompagné le ministère dans ce projet, la mise en ½uvre de ce référentiel « qui prend au moins 18 mois», se fera de façon progressive et méthodique dans chaque administration par une équipe interne formée à cet effet en utilisant une même démarche et les mêmes outils.

    C'est pour cela que, précise-t-on, ce département fera bénéficier les cadres des ministères impliqués dans le projet REC, d'un plan de formation. Celui-ci devra leur permettre, par un transfert d'expertise, explique-t-on, «de mieux cibler les actions des équipes dans leur contexte, d'apporter des méthodologies utilisables facilement, de mettre à leur disposition des outils facilement opérationnels, de responsabiliser l'encadrement dans la gestion du projet et de développer l'expertise de l'équipe projet».

    L'objectif étant de «passer d'une gestion classique du personnel à une gestion prévisionnelle des Ressources humaines», selon Rabha Zeidguy, directrice de la Réforme administrative, en procédant par la déconcentration des services, l'évaluation et la notation des fonctionnaires, la promotion, la mobilité et le redéploiement des effectifs.

    Le REC se propose à ce sujet comme un document normatif au niveau d'un département ministériel, «permettant d'établir une nomenclature des emplois-types propres à ce département, de les classifier sur la base de critères analytiques relatifs à la gestion des ressources humaines et d'y associer une description exacte des compétences requises».
    Le résultat immédiat de l'opération doit se traduire, selon le département de la Modernisation des secteurs publics, par un tableau de bord de gestion prévisionnelle des effectifs sur trois ans par type d'emplois et de compétences que le Comité de pilotage doit définir et mettre à la disposition des départements ministériels.

    Ledit ministère «réalisera également la nomenclature des emplois, en assurant une harmonisation entre ministères, tant pour les emplois dits communs que pour les emplois rassemblés dans une même famille d'emplois». Cette nomenclature servira de base pour l'élaboration du nouveau système de rémunération.

    Par ailleurs, il est à rappeler à ce sujet qu'un projet de loi, modifiant le statut général de la Fonction publique, en instituant, notamment, de nouvelles procédures incitatives au redéploiement et la simplification des procédures de détachement et de mise en disponibilité, est en cours de finalisation. De même, trois projets de décrets permettant la fusion de 22 statuts sont attendus.


    Ce qui permettra de «faciliter la prise en compte des résultats des REC et la simplification et l'harmonisation des statuts particuliers de la Fonction publique», conclut-on.


    Lahcen Oudoud
    Le Matin
     
  2. Maroccino

    Maroccino Visiteur

    J'aime reçus:
    0
    Points:
    0
    Re : L'Administration achèvera le reclassement de ses fonctionnaires en 2008

    kel administratuion ?
     

Partager cette page