L'Amour c'est s'oublier en aimant…

Discussion dans 'toutes les poésies...' créé par titegazelle, 9 Mai 2009.

  1. titegazelle

    titegazelle سُبحَانَ اللّهِ وَ بِحَمْدِهِ Membre du personnel

    J'aime reçus:
    4181
    Points:
    113
    L'Amour c'est s'oublier en aimant…

    [​IMG]

    Dans tous vos rêves d'enfant…
    Vous avez imaginé câliner tout en douceur…
    Rendre les autres heureux sans aucune frayeur…
    Vous cherchiez des yeux un complice du Bonheur…
    Votre intérieur voguait…plus rien devenait comme avant…
    À chaque fois vous avez vibré d'un nouveau sentiment…

    Ce fut encore un moment si doux…
    Vous aviez une envie d'arrêter le temps…
    Vous auriez semé des fleurs partout…
    Vous viviez un jour à la fois…bien doucement…
    Vous avez savouré cette douceur comme au printemps…
    " Aimer " a toujours été votre calmant…

    Vous avez grandi fidèlement en donnant…
    L'Amour peu importe l'âge…
    C'est le meilleur apprentissage…
    Dans votre regard...vous sentiez progresser vos élans…
    S'enflammer dans un effet divin…
    Votre âme dansait avec tant d entrain…

    Vos sentiers inexplorés étaient comme la sève d'avril…
    En vous montait une chaleur sans péril…
    Votre cœur était sensible dans vos intentions…
    Une vigueur nouvelle grimpait dans vos émotions…
    C'était comme une rivière qui déborde avec violence…
    Pourtant vous ne le saviez jamais d'avance…

    Puis avec les années...votre soupape s'est élargie…
    Vos états d'âme se sont sans cesse embellis…
    À un rien, vos sourires ont dégagé des passions…
    Vous avez aimé…pour mille et une raisons…
    Ces sensations vous donnaient droit à un autre trajet…
    Pour vous amener vers un Bonheur quasi parfait…

    Alors aujourd'hui à bien y penser…
    Vous avez toujours aimé…
    Prenez une grande respiration…
    Réalisez maintenant que vous avez mérité…
    Cette douce perception…
    L'Amour est le summum des frissons…!!!

    L' important dans la Vie…c'est d' Aimer …!!!



    Jalet, 27/04/09
    Texte sous copyright avec autorisation de l'auteur.


     

Partager cette page