L'amour libre des Chinois

Discussion dans 'Info du monde' créé par osiris, 30 Septembre 2007.

  1. osiris

    osiris Visiteur

    J'aime reçus:
    103
    Points:
    0
    La seule ethnie dans laquelle le mariage n'existe pas.

    Les Na sont une petite ethnie chinoise d'environ 30 000 sujets. Ils ont pour particularité de pratiquer le sexe librement et à leur guise. Pas de mariage, pas de jaloux et que du plaisir !

    Ils sont à peine plus de 30 000, vivent aux confins de la province chinoise du Yunnan et sont tous polygames ! Le peuple Na constitue une exception mondiale : c'est la seule ethnie répertoriée dans laquelle le mariage n'existe pas, une société où les hommes ne possèdent pas les femmes. Tout n'y est pas permis puisque l'inceste reste un tabou chez les Na. On ne parle jamais de sexe dans les maisons et toute allusion sentimentale est interdite. Ce n'est qu'à la tombée de la nuit que les hommes s'adonnent à la "visite furtive".


    Ils se rendent discrètement auprès des femmes qui les acceptent ou les rejettent selon leur humeur. Le visiteur furtif peut passer la nuit mais devra impérativement avoir disparu à l'aube. Quand les Na atteignent l'âge de 35 ans, ils réduisent leur activité sexuelle et les petits tours "au pied des fenêtres" des filles deviennent alors de bons souvenirs de jeunesse. Une femme peut recevoir autant de visites furtives qu'elle le souhaite et pour simplifier les choses, tous les amants portent le même nom, "acia". Aucun homme n'ayant de femme attitrée, il n'y a pas de jaloux et surtout pas d'attachement affectif.
    Personne ne se jure fidélité puisque cela n'a pas de sens ! De temps en temps, la visite se fait moins furtive et le représentant mâle est invité aux yeux et au su de tous. Mais qu'ils n'aillent pas se faire d'illusions, chez les Na, les enfants nés de ces unions restent dans le giron de leur mère. Garçons et filles sont uniquement élevés par leur mère puisque celle-ci n'a pas de mari officiel. Il n'existe d'ailleurs pas de mot dans la langue Na pour désigner l'époux. Et si dans certains cas le géniteur n'est pas bien loin, il n'est qu'un étranger.

    Le régime de Pékin tente de mettre fin au particularisme sexuel des Na en leur imposant le mariage. Des terres sont distribuées aux hommes qui prétendent vouloir fonder un foyer, les naissances sont sujettes à de lourdes amendes mais les Na persistent : des "acia" oui, mais surtout pas de maris !
     
  2. omis

    omis Accro

    J'aime reçus:
    63
    Points:
    48
    ya une seule vie, les NA ont bien compris que faut bien en profitez pleinement

    ils sont 30 000 à s aimer patiennement !!! ché nous 3bess l fassi les a tous niker dans un seul coup <D
     

Partager cette page