L'ANPME a accompagné 41 entreprises, à fin septembre dernier

Discussion dans 'Info du bled' créé par kochlok03, 9 Octobre 2007.

  1. kochlok03

    kochlok03 Visiteur

    J'aime reçus:
    114
    Points:
    0
    L'Agence nationale pour la promotion de la Petite et Moyenne entreprise (ANPME) a assuré, à fin septembre 2007, un accompagnement technique et financier en faveur de 41 entreprises en vue de l'obtention d'une catégorisation en douane.

    Un communiqué de l'ANPME, parvenu lundi à la MAP, précise que sur ce total 17 entreprises ont été catégorisées A, 19 catégorisées B et 5 n'ayant obtenu aucune catégorie.

    Les deux catégories d'agrément "A" et "B" sont accordées en fonction des performances économiques, managériales, sécuritaires et de transparence de l'entreprise.

    L'administration des Douanes et impôts indirects (ADII) est sollicitée directement par des entreprises en vue d'une catégorisation.

    Ainsi, 65 demandes de catégorisation ont été examinées, à fin septembre 2007, par la commission ad hoc de l'ADII chargée de statuer sur le type de catégorie à accorder aux entreprises qui en ont fait la demande.

    Faisant suite au protocole d'accord signé entre l'ANPME et l'ADII en juin de l'année précédente, 105 entreprises sous régime économique en douane, dont 90 relevant du secteur textile-habillement, ont déposé auprès de l'ANPME une demande d'accompagnement technique en vue de bénéficier de cette facilité douanière.

    L'objectif étant de se faire diagnostiquer par des experts indépendants pour accéder au traitement préférentiel que l'ADII accorde à ses "meilleurs clients".

    La catégorisation en douane offre aux entreprises un traitement préférentiel permettant une réactivité, une célérité dans le traitement des dossiers et un gain en temps, qui conjugués à la proximité du Maroc avec ses partenaires économiques, est à même d'accélérer la fluidité des échanges commerciaux et partant de favoriser la compétitivité à l'exportation des PME.


    Le diagnostic, dont le coût est pris en charge par l'ANPME dans le cadre du Fond national de mise à niveau (Foman) à hauteur de 80%, permet aux services des Douanes de se rapprocher plus de l'entreprise pour évaluer son aptitude à constituer un partenaire présentant des garanties morales et financières suffisantes, pour être investi de la confiance de la Douane et de l'ensemble des intervenants dans la chaîne logistique.

    Inspirée des normes de l'organisation mondiale des Douanes, la catégorisation en douane cible, pour le moment, les seules entreprises travaillant sous le régime économique en douanes, ayant des relations exemplaires avec l'ADII en termes d'apurements réguliers de leurs comptes et jouissant d'une situation financière saine.


    lematin
     
    1 personne aime cela.

Partager cette page