L'APOEL sauve l'honneur à Bernabéu

Discussion dans 'Uefa competitions' créé par simo160, 5 Avril 2012.

  1. simo160

    simo160 Accro Membre du personnel

    J'aime reçus:
    100
    Points:
    48
    [​IMG]

    Le Real Madrid CF affrontera le FC Bayern München en demi-finales de l'UEFA Champions League après avoir mis un terme à la belle aventure européenne de l'APOEL FC sur le score de 5-2 (tot. 8-2).

    Après la victoire 3-0 du match aller, Cristiano Ronaldo par deux fois, Kaká, José Callejón et Ángel Di María ont mis un terme aux minces espoirs chypriotes. Gustavo Manduca et Esteban Solari (sur penalty) ont toutefois sauvé l'honneur et fait plaisir aux quelque 4 000 supporters qui avaient fait le déplacement.

    Avant le coup d'envoi de son 450e match en compétitions de l'UEFA, le Real a rendu un dernier hommage à José María Zárraga, ancien milieu de terrain du club et cinq fois champions d'Europe, décédé mardi. Les Merengues ont ensuite assailli la moitié de terrain adverse.

    Il fallait toutefois attendre la 26e minute pour que Ronaldo inscrive son 54e but en 52 matches (club et sélection) cette saison en reprenant un centre de Marcelo au deuxième poteau.

    Onze minutes plus tard, Kakà démontrait sa bonne forme et son inspiration en plaçant une frappe enroulée dans la lucarne opposée depuis le coin gauche de la surface. Sur une occasion similaire quelques minutes plus tard, le Brésilien trouvait cette fois le poteau.

    La seconde période était plus calme et c'est à la surprise générale que Gustavo Manduca réduisait la marque à la 67e minute, bien servi dans la profondeur par Aílton après un beau mouvement collectif.

    La fin de match était complètement débridée : Ronaldo refaisait le break sur un magnifique coup franc très excentré qui lobait le gardien Urko Pardo (75e). Puis José Callejón, entré en seconde période, inscrivait son 5e but en autant de rencontres de Champions League (80e). Mais l'APOEL réduisait une nouvelle fois la marque sur penalty, après un tacle de Hamit Altintop sur Aldo Adorno (82e). Enfin, Di María ponctuait une belle soirée en allant lobé Pardo depuis l'extérieur de la surface.


    UEFA
     

Partager cette page