L'artisanat marocain à la Foire de Paris

Discussion dans 'Info du bled' créé par freil, 19 Mai 2005.

  1. freil

    freil Libre Penseur

    J'aime reçus:
    52
    Points:
    48
    L'artisanat marocain raffiné et la richesse du produit touristique national constituent une invitation au voyage et étonnent les consommateurs blasés de la Foire de Paris, gigantesque salon de la consommation de tous secteurs, organisé du 12 au 22 mai à la Porte de Versailles.
    Edifié sur 230 M2 et initié conjointement par l'Office National Marocain du Tourisme (ONMT) et la Maison de l'Artisan (MDA), le stand national se veut un passeport pour le tour du Royaume en un jour et un lieu où se mêlent tourisme, culture et différentes facettes de l'artisanat.
    Le consommateur français à la recherche d'un artisanat d'excellence se trouve émerveillé devant une kyrielle de productions nationales de qualité exposées au regard et adaptées à ses goûts, a-t-il dit, rappelant que la France est depuis trois ans le premier pays importateur des articles de l'artisanat marocain.


    Pour Ahmed Serghini, maître céramiste de Safi, ce grand rendez-vous, auquel il participe depuis plus d'une quarantaine d'années, constitue une opportunité pour valoriser la poterie marocaine, particulièrement celle de la Capitale des Sardines très riche de par la couleur, la forme et les dessins arabesques que géométriques.

    De son côté, le délégué de l'ONMT à Paris, M. Redouane Reghaye, a fait remarquer que la nouvelle édition de la Foire de Paris vient clôturer les manifestations auxquelles participe l'Office durant le premier semestre 2005 dans la mesure ou elle constitue l'occasion incontournable de promouvoir le tourisme d'été en s'adressant à la fois aux visiteurs européens et aux Marocains résidant à l'étranger (RME).

    Elle constitue également l'opportunité pour capter le plus de Marocains afin de les intéresser à voyager en forfait vers le Royaume, notamment vers des destinations telles Marrakech, Agadir ou Fès, a-t-il ajouté, estimant que les mois de juillet et d'août vont culminer avec des chiffres "très probants" à partir du marché français, qui a enregistré lors des quatre premiers mois de 2005 une progression de 15 à 20 pc par rapport à la même période de l'année dernière.
     

Partager cette page